Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

The Mit's Blog

En plus d'intégrer et skier, il sait même écrire !
(Blog de Renaud Comte)

Actualités


  • Ancien MVP SharePoint 8 ans ...
    Des projets .Net, SharePoint 2013 ou Office 365 ??

    Contactez-nous :

Archives

SP2013 VM install : pénible erreur de Microsoft Setup Bootstrapper

Les installations SharePoint sont toujours une période propre à la découverte. De nouvelles options, voir pire de nouveaux problèmes

Il faut savoir rester humble et surtout garder la tête froide pour bien investiguer le soucis 
Soit éviter de reproduire le problème, voir mieux, savoir le corriger !

J’ai pourtant déployé nombre de VMs SharePoint ces dernières années avec différentes topologies, avoir bien documenté la procédure et investi largement dans le powershell et/ou AutoSpinstaller, il m’arrive encore d’être bloqué.

Un oubli souvent, aller un peu trop vite, de temps à autre, d’ou l’intérêt d’avoir sa “task list” proche de soi.

Soit, en ce qui me concerne, la liste de Tobias Lekman

http://blog.lekman.com/2010/11/automated-sharepoint-2010-installations.html

Cependant, je viens de découvrir une nouvelle erreur :

Failed to install the product: Drive Name:\global\oserver.msi error code: 1603(0x643)

Après quelques recherches rapides, j’ai vite pensé à la configuration de ma VM

A ne jamais oublié : configurer sa VM en premier

  • Jamais de “dynamic memory” pour l’installation !
  • Toujours au minimum, 8 ou 10 GB de RAM pour l’installation !
  • il faut au moins 2 ou 4 cœurs à la VM, pas 1 !

Ensuite, tout revient à la normale d’habitude.

… Mais la non, le soucis reste persistant …

J’ai tenté bien de contrôles,

  • Reprendre une nouvelle ISO de SP2013 SP1
  • Redonner les droits sur les répertoires d’autospinstaller et son iso
  • vérifier les comptes
  • Windows update évidemment.

Rien à faire, impossible de déployer les binaires que ce soit via AutoSPinstaller ou le MSI en direct, toujours la même erreur.

Alors que les autres VMs de ma ferme, front et back ne posait pas de soucis …

Donc après bien des recherches, pas de solution évidente ou que je n’ai pas testé, alors j’ai donc commencé à fouiller dans les commentaires et les liens annexes pour trouver enfin !

Problème de “ArpWrite” avec un code erreur 3 

Pas vraiment de bonne solution si ce n’est d’éditer le Msi, changer de région, passer en standard … non non non

Puis :

http://www.devfacto.com/resolved/ 
(19 mai 2015)

Il semble qu’un admin plus téméraire qui a constaté ce soucis assez aléatoire est allé chercher le support MS officiel pour trouver.
>>> et ils ont trouvé !!!

Unsatisfied with the workarounds (read MSIBreak or the ORCA tool or changing the number of processors), and after having updated Windows with the latest patches, I called Microsoft and worked for weeks with their engineers at diagnosing the root issue of the problem, which for us was:

The SharePoint ArpWrite action (registering SharePoint 2013 as installed in the registry) attempted to access a missing registry key at HKLM:\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Installer

So to resolve this, we wrote the following PowerShell script (run as Administrator):

###
if(!(Test-Path HKLM:\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Installer)){
New-Item -Path HKLM:\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Installer | Out-Null
}
$regProps = Get-ItemProperty -Path HKLM:\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Installer
if(! $regProps.logging){
New-ItemProperty -Path HKLM:\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Installer -Name logging -Value voicewarmup -PropertyType String | Out-Null
}
if(! $regProps.debug){
New-ItemProperty -Path HKLM:\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Installer -Name debug -Value 3 -PropertyType DWord | Out-Null
}
###

And much to our shock, the installation succeeded!

J’ai repris le script et tout a fonctionné aussitôt !
(Il manquait 2 clé de registres … vivement un patch et une meilleur explication mais bon)

Je profite donc de mon blog pour reprendre la solution et remercier son auteur Dragan Radovic au passage

Bon install à tous

Renaud Comte aka TheMit
“Plus j’installe SP, plus j’apprécie 365 Sourire

Configuration de Workflow Manager 1.0 pour SharePoint 2013 et ses soucis.

L’installation de ferme SharePoint 2013 est à ce jour, vraiment bien voir trop bien documenté.

Merci aussi à AutoSPinstaller et son GUI pour vous faciliter la vie.

Cependant, on trouve vraiment peu d’information dès que vous faites des installations “réelles” de production.
Je veux parler de plusieurs serveurs front avec plusieurs “back office” en topologie streamlined et index secondaire de recherche par exemple Sourire.

En résumé, pas des installations de dev ou mono machine sans AD  

Récemment, j’ai du configurer une small farm avec en plus le Workflow Manager 1.0 pour un besoin simple : l’ajout de workflow 2013 avec SP Designer.

image

On peut oublier rapidement cette phase car elle n’est pas couverte lors d’une installation classique et encore moins par AutoSpInstaller si vous en êtes fan…

https://autospinstaller.codeplex.com/wikipage?title=Known%20Issues%20with%20SharePoint%202013

Après avoir fait le tour du Web, des documentations MS et des forums, j’ai procédé à l’installation à posteriori (la ferme était déjà en cours d’utilisation) le tout avec un outil CLM par dessus.

L’ensemble c’est relativement bien passé mais impossible d’avoir le choix de SharePoint 2013 workflow …

Je vous rassure, après quelques essais, tout est rentré en ordre. Et j’ai retrouvé l’envie de vous blogger le tout car effectivement, le soucis peut être ardu donc autant le partager au plus grand nombre (et en français)

Pour commencer quelques liens riches de contenu donc incontournables.

Installation

Les officiels

les guides avec screenshots

 

Introduction

Pour vous situer le contexte, les ferme SharePoint 2013 n‘utilise plus son propre moteur de workflow basé sur WF comme sous SP2010 (certains les appelaient les workslows d’ailleurs …). Désormais, il s’appuie sur un processus externe à sa ferme et son fonctionnement. il s’agit de Workflow manager.

Les serveurs front-end SharePoint utilise le Workflow Client pour communiquer avec le Manager via l’intermédiaire du Service Bus basé sur OAuth et REST.

Soit une plateforme plus moderne mais surtout scalable et performante.

Mais rien ne vous empêche de l’installer et la configurer sur l’un des serveurs de votre ferme.

Le post de Spencer Harbar résume bien son installation et surtout sa montée en charge avec un exemple bien réel.

http://www.harbar.net/articles/wfm2.aspx

Voici quelques règles à bien retenir

  • le Workflow client doit être installé sur TOUS les serveurs front de votre ferme SP !
    • le Manager n’a pas besoin d’être installer sur un serveur back de votre ferme.
  • Le compte de service ne doit pas être un compte admin ou user de votre ferme SP
  • N’oubliez pas d’utiliser un Alias SQL pour les DBs de workflows (3 pour le WF manager et 3 pour le service Bus). idéalement séparer les des DBs SharePoint
Installation

Je vous laisse suivre les liens des guides avec screenshots, pas vraiment d’intérêt à les recopier : ils sont clairs et précis !

Soit en résumé :

image

Et normalement, dans la page de gestion des service application, vous avez un nouveau proxy de workflow !

image

Et vous pouvez créer sans soucis de splendides et utiles Workflows 2013 Sourire

image

>>> le test ultime : en fin de configuration, ouvrez SP Designer et regardez si vous pouvait créer un WF mode 2013

Enfin … si tout vas bien

Si tout ne vas pas bien !!!

Voici quelques erreurs et solution en cas de soucis. J’en ai vécu certaines donc les voici.

  • Pensez à contrôler votre configuration !

Vérifier si tout est ok et qu’il n’y a pas d’erreur de port ou d’url ou d’association

soit vérifier le binding Http de IIS, les ports et ses protocoles ainsi que si le AppPool est en ligne.
WF_Install3

 

  • Oublie du paramètre allow HTTP si vous êtes en http

Rien de grave, relancer le manager, retirer votre serveur de la ferme puis supprimer les 6 DB Affiliés et reconfigurer

si jamais, pour écraser la configuration de votre connexion, le paramètre –force ignore les erreurs et écrase la config
(ne le faites pas par défaut, traitez l’erreur avant si besoin)

Register-SPWorkflowService -SPSite "http://xxxx" -WorkflowHostUri "http://xxxx:12291" – AllowOAuthHttp –Force

  • Soucis de Register-SPWorkflowService

Les plus connus comme Register-SPWorkflowService : The remote server returned an error: (401)
Unauthorized.

http://sharepoint2013suresh.blogspot.ch/2014/03/installing-and-configuring-workflow-for.html

  • Le plus hasardeux et embêtant : malgré tout, le choix de plateforme 2013 sous SPD n’est pas disponible !!!

Il y a plusieurs possibilités et peu de logs ou d’indicateur flagrant donc il faut tous les vérifier

A) par sécurité, il est bon de forcer le rafraichissement de vos configs de WF client et manager  : redémarrez les pools ou un bon vieux IISRESET sur tous les serveurs WF et SP
=> souvent le bon remède

il n’est pas rare que le refresh ne soit pas automatique … J’ai du attendre 5 minutes et le choix est apparu. Avec un IISreset, jamais d’attente.

 

B) votre site collection utilise un template “empty” et la feature de Workflow n’est pas activée

il suffit d’activer la feature : Enable-SPFeature -Identity WorkflowServiceStore –Url $yourUrl

C) vérifier vos urls de Site Collection et de WorkflowHostUri dans votre connexion à SharePoint

si vous avez une erreur de port, de sécurité ou tout simplement une faute de frappe, vous risquez de tourner en rond !!! (si si, je parle d’expérience Sourire ).

En ce qui me concerne, on testait les Worflows sur la mauvaise collection de qualif, petit erreur de port …

 

D) il faut que le proxy de WF soit bien attaché à votre Web Application

Ici, des custom proxy groups avaient été créés et malheureusement, ne référençait pas notre proxy de workflow à la différence du group defaut …

Central Admin > Manage Web Application> …

image 

Point de salut, si l’association n’est pas faite, pas de workflow !!!

 

Voila c’est tout (pour l’instant)

Oh dernier point, il n’est pas inutile de scripter votre configuration en powershell pour la rejouer sans soucis sur votre ferme de production.

Vous pouvez exporter les PS depuis votre installation depuis le manager au moment de valider !

ou sinon voici quelques exemples clés en main

Et bon courage à tous

Renaud Comte aka TheMit (Workslow un jour, workflow toujours Sourire)

Mots clés Technorati : ,,,,
YOS Genève 2015 : gestion des gros fichiers et plus …

Session de Benoit Jester et en intro : CA VAS PETER Sourire

Soit la problématique de gestion de la volumétrie dans des listes : un vrai soucis en cas d’adoption …

il y a 3 catégories :

  • Frontières (boundaries) : limites statiques ne doit pas être dépassé
  • Seuils (thresholds) : limites configurables qui peuvent être dépassé
  • limites pris en charges  (supported limits) : testé et accepté mais largement déconseillé

WIN_20150413_113120

Certaines proviennent directement du comportement de SQL Serveur : à 5000 environ, SQL fait un Row Level Locking

  • si >5000 SQL locke toute la table …
  • soit des latences pour tout le monde

Idéalement, utilisez les fenêtres de maintenance ou le throttle est désactivé (peut être un peu juste).

Indexer

L’utilisation des colonnes indexés facilite la vie : SQL stocke dans une liste les infos des colonnes indexés et s’optimise en fonction.

  • se limiter à 20 max
  • utiliser que des colonnes utilisées dans des vues
  • Mais
    • demande plus de ressources lors des MAJ
    • limiter les colonnes de vos vues
    • certains types de colonnes non supportés
    • bien penser à vider la poubelle

Folder

La création des dossiers n’est pas que pour classer

SP crée en interne un index qui accéléré bien des traitements

Limiter les affichages à son juste contenu

Une recommandation simple mais moins d’information à l’écran = plus de perf …

  • limitations des éléments
  • vues restreinte

Synchronisation en déco

  • profitez de la connexion bidirectionnel d’Access
    • 50000 items dans la limites de 2GB
  • idem pour Excel mais en mono directionnel

Passez par la Recherche

  • hors limites de SP car il possède ses propres indexes optimisés
  • il faut revoir les interfaces mais les performances sont la !!!

Listes externes

BCS propose les mêmes fonctionnalités qu’une liste mais sur des données dans SQL, SAP

Volumes de fichier

  • cas particulier des vidéos : soit 400MB à bien plus

On peut hoster sur un site IIS dédié externe et les intégré dans la liste de vidéos

  • BLOB : Binary Large OBject

si soucis, les stocker en dehors de SQL via le RBS, seuls les métadonnées restent dans la DB. Pratique car transparent, attention au perf I/O à surveiller selon le provide

Choix possible

  • par défaut, SQL
  • File Stream : sur le serveur SQL local (ni compression ni partage réseau)
  • Remote
    • providers par éditeurs tiers
    • prix … élevés mais justifiés

Exemple : Avepoint

  • reporting fin
  • règles de filtre du RBS

Attention, le RBS n’affranchit pas les limites du sizing (200GB toujours …)

Point de vue PERF

  • taille moyenne des fichiers
    • >1mb : gain
    • <256 : perte
  • type d’accès
    • lecture : gains
    • collaboration : perte

==> il faut tester précisément avec son infrastructure !!!

Conclusion

Grand merci à JESTER !

Session pleine de feedback allant du point zéro au RBS tout en ajoutant.

SharePoint peut gérer du volume mais … il faut y regarder de prés.

YOS Genève 2015 : App et bonnes pratiques

Une session orienté Dev pour changer et je m’en réjouie Sourire. Certes les usages sont plus qu’importants mais il faut aussi arriver.

Petit rappel : quelles sont les apps disponibles ?

  • Full page
  • en WebPart
  • Custom action : ribbon et menu

Derrière une App se cache toujours une application web distante dans une iframe !

En 2007 : déploiement en dll sur le serveur
En 2010 : déploiement en sandbox : workerprocess séparé et no code solution
En 2013 : code en dehors de votre plateforme

WIN_20150413_102056

La grande différence : finit les transportables ou le chargeur fait la taille ou le poid de votre tablette !

Le Cloud vous host service ou même votre environnement AD/SP

2 hébergements : Provider hosted ou SP Hosted. L’autohosted a été abandonné au profit du provider hosted

Attention le SP Hosted est limité au core Client soit JSON/Rest/CSOM, seul le provider peut utiliser du code et … n’importe quel langage ou code (vu qu’il est hosté en dehors de SP, on peut imaginer du PHP et donc réutilisez donc toutes vos compétences et hostings)

DEMO : Création d’une app sur 365 avec SQL azure et Entité

Pourquoi migrer vers une app ?

Dans le cas d’une application “full page”, c’est le meilleur choix

Les mauvais cas :

  • les WP connectés : c’est impossible
  • des déploiements dans /layouts ou /vtiBin
  • besoin d’utiliser le “physique”

Les timers jobs ? C’est problématique …

Soit

  • tache planifié avec CSOM/Rest ou Powershell (ou call d’une app en provider)
  • prestataires tiers …
  • Azure Web Jobs
    • bien intégré
    • supporté à long terme
    • peu couteuse pour de peu d’exécution

problématique du design : (un peu à la bourre)

Soit mixer du No code solution pour déployer vos fichiers master et png puis profitez du code CSOM de votre app pour appliquer la dite master

Soit gérez et déployez ou sinon devoir tout piloter via une app de déploiement distant (compliqué et verbeux)

Conclusion

sujet compliqué car si azure et O365 simplifie de loin le travail, tout n’est pas encore simple et évident mais il faut s’y pencher

Renaud Comte Aka TheMit

[YOS Genève 2015] : Et si on adoptait enfin nos espaces collaboratifs

Hourah un nouvel évènement sur Genève : Merci Yoan et MR Super.

Une première session sur une expérience et son implémentation chez un grand compte comme Sanofi par Mme Dumon de Smartview

La vision de la collaboration est toujours différente entre un utilisateur lambda et son management sans parler de ses consultants : il faut viser une gouvernance fonctionnel ciblé sur les “bons” usages.

Quelques remarques :

  • Souvent, le mot même de SharePoint fait peur et effraie.
  • Ne pas avoir peur de l’échec mais osez et proposez des outils à des utilisateurs.
  • L’attente est trompeuse : elle conduit à la peur et la méfiance

Des étapes clés :

  • Préparer
    • Champions
    • Sponsors
    • Freins et leviers
  • Mettre en œuvre
    • Cas d’usage
    • Communication : venir à l’outils et adhérer
    • Formation
  • Evoluer
    • nouvelles offres
    • nouveaux services

Attention à votre identité visuel non pas du “Branding” mais d’éviter une trop forte homogénéité qui conduit à tout mélanger. Chaque usage doit et se doit d’être facile à identifier

Toujours montrer son savoir faire via des showrooms, des témoignages… et soyez exemplaires !
exemple : 1 semaine sans mail : exploitez la force et discernez les faiblesses de vos outils communautaires

Adoption

Privilégier les cas d’usage :

  • répondre à un besoin est primordial : collaborer est rarement un besoin utilisateur
  • la technologie est toujours secondaire

Faire vite et simple :

  • rationnaliser les besoins : être flexible et rapide à déployer quitte à faire simple
    • on saura toujours “complexifier” et améliorer
  • pensez itératif avec un objectif
    • commençons simple, échangeons et construisons

la communication n’est pas toujours institutionnel : le coin café, des rencontres sympathiques plus informel permettent de mieux guider (les gens aiment être guider par la main).

Toujours arriver à identifier

  • les différentes audiences
  • les bon publics
  • le temps d’apprentissage
    • pensez toujours à rappeler les trucs et astuces
    • des scenarios fort pour vos users : le coauthoring
    • évaluer le temps nécessaires pour chaque formation et adaptez : court moyen long… tout est gérable

Les formations sont souvent vécu comme “éprouvante”. Il faut les adapter et pensez plus en guidance quand stéréotype : CP / KM / Admin

Le self training reste une option : préférez des timings courts mais attention : cout et organisation lourde !!! (vidéo de qualité, scénario scripté et succès mitigés)

Comme pour les élèves d’école : une fiche ou quick card (a4 double face car les gens impriment encore) est souvent plus utile qu’un cour complet. Souvenez vous de vos révisions

Découvrir ?
Tout se prévoit et s’organise bien sur

  • une matinée pour comprendre et comment collaborer
  • 30 minutes pour comprendre
    • définir des créneaux courts
    • pas de Q/R : l’espace de communauté est la pour ca Sourire

Au quotidien :

  • communautés de pratiques : toujours exemplaires
  • présences des sponsors et des champions
  • restez proches : de vos utilisateurs et sur le terrain, ne pas attendre le besoin

Offre de service

Service en ligne

  • équipe restreint
  • service zéro
    • création à la demande3
    • configuration par les users
  • support
    • pas en direct
    • peu ou pas de personnalisation
    • modèle simple

Service à la demande

  • Via une vrai équipe : management,encadrement et technique
  • Etude
    • des besoins
    • formation des demandeurs
    • création de site personnalisés
  • attention au délai !

Timing en 3 temps

  • Initialisation
    • SLA
    • Service et process
    • Site du service
    • Kit de communication
  • Phase de lancement
    • communication toujours
    • formation
    • support
    • quick wins
  • Evolution après 1 ans
    • prôné malgré tout la simplicité
    • cibler les vrais besoins des caprices
    • communiquer et former

WIN_20150413_095232

Mesurer le succès : il n’y a pas que les log de connexions

  • enquête de satisfaction
  • sondage
  • relance selon statistique : nombre de documents non archives, sites sans modifications, …

Exemple

WIN_20150413_095519

Quelques points :

  • nommage : SharePoint n’est pas forcement le terme le plus utile
  • trucs et astuces : tout n’est pas évident dans Office même le “send by mail”
  • attention à l’image de marque
  • déployez par petite touche mais régulièrement
  • capturer la connaissance

Une vrai bonne session plein de bon sens et de bon conseil : un déploiement technologique est finalement plus humain qu’on le croit.

SharePoint, pardon, le sens de la collaboration est tout sauf inné, il faut le porter.

Renaud Comte aka TheMit

Mots clés Technorati : ,,
Compte rendu : SharePoint / O365 : des pratiques pour une meilleure productivité

Ce 12 décembre 2014, en plus de revenir voir si mon blog existait toujours (pardon pour tant de silence), je suis allé participer à un event sur Genève.

Nous vous donnons rendez-vous à Genève le 12 décembre , pour venir échanger avec les MVPs Office 365 et SharePoint, tout juste de retour du MVP Global Summit qui a eu lieu sur le Campus Microsoft de Redmond.

SharePoint : Des pratiques pour une meilleure productivité ! de Yoan Topenot

Effectivement, le sujet me paraissait assez sympathique et porteur sans compter des intervenants de choix :

  • Claude SUPER, Expert stratégie social business
  • Benoît Jester, MVP SharePoint
  • Olivier Metral, Hoozin,
  • Gilles Pommier, MVP Office 365
  • Pablo Pernot, Agent Provocateur
  • Patrick Guimonet, MVP Office 365
  • Yoan Topenot, MVP Office 365,

    Reconnaissant certains nom bien réputés et surtout quelques bons amis, pourquoi ne pas braver le brouillard et voir ce que SharePoint fait dans le cloud sur Genève ! (J’avoue avoir déjà une bonne idée mais on apprend toujours !!! )

    Bon quelques soucis de rétro projecteur plus tard, l’agenda commence après un bon café face au lac et son jet d’eau (et non GedO comme j’ai pu entendre …).

    Yoan Topeno et Claude Super ont su réunir et proposer un bien bel agenda : Premier événement communautaire du genre dissocié de tout autre relation avec l’éditeur, cet event a pour but de faciliter l’échange et le partage d’expérience entre utilisateur, consultant et expert SharePoint. Le tout sans langue de bois mais avec sympathie !

    Et ce fut le cas, les speakers n’ont pas gardé leur petits secrets et ont bien respecté le jeu (ainsi que le NDA !). Bien de bonnes remarques, quelques reprises cinglantes (Yeaaah Jester !!!) et beaucoup de sourire.

    Voici mes notes prises au long des sessions sous onenote
    (Du moins quand ma surface RT veut bien sortir de veille, fichu bug d’écran noir ….)

    --------------------------------------------------------------------------

    Hoozin

    http://www.hoozin.fr/WebPages/Home.aspx
    Solution clé en main reposant sur SharePoint, fonctionnant  onPrem et 365

    RSE complet et graphique avec un store extensible et bien rempli

    Une autre vision d’un outil pour société mais réellement prêt à l’emploie : alternative au sur mesure et mode projet sur SharePoint
    >>> il est structurant et complet au démarrage

    Alternative crédible à un Yammer : à étudier de prés

    Attention, le social business demande de l’accompagnement, la génération spontané de hit n’existe pas !!!
    Le succèssuccés se mesure et s’entretient : nouvelle app et nouveau besoin à suivre

    Feedback sur 365

    Erreurs vécues

    • Prendre le temps
      • Comprendre et évaluer
      • Affranchir de l'IT
      • Le pourquoi est toujours à identifier

    WP_20141212_10_05_09_Pro

    • Connaitre ce que l'on a

    Projet sous 365 : n'est pas forcement lié à vos idées

    Mauvaise compréhension de l'outil et du besoin
    >>> démarrer par le mauvais bout

    Vouloir du “sur mesure” sans connaitre les bases de son outil = incompréhension et objectif raté bien souvent

    • Oublie de la gouvenance

    Importance de mettre des règles : dev, gestion, utilisation, …

    Une gouvernance est vivante : elle doit évoluer (taille des quotas)

    Pas de petite de gouvernance : souvent mal faite

    Personne n'en veut la responsabilité : pas de bonne pratique sans plan complet

    Centraliser, mesurer et re délivrer

    • Simplicité … pas toujours

    Bonne volonté ne suffit pas

    Conduite au changement, expertise en communication ou technique

    Intervention trop tardive des experts : difficile de récupérer des fondations d'une architecture

    Attention expertise est souvent technique et précise un contexte

    Conduite au changement

    • 70% des changements majeurs échouent …
    • 63 % échouent sans gouvernance et conduite au changement

    Pas assez de temps, pas d'implication des utilisateurs, pas de vision et de gouvernance

    Anecdote

    Nouveau bouton tiles en coin de 365  : même exigence d’un client 6 mois avant
    >>> impossible mais MS l’a intégré
    Problème des Solution SAAS : attention aux évolutions de l'éditeur, comme changement de menu et d'interface (refonte des docs aussi)

    Utiliser des méthode de conduite au changement

    • Open agile adoption par exemple
    • Awareness training / open space technology

    La technique n'est pas toujours embêtante, les réponses se trouvent avec des experts

    Comment gérer l'émergence du savoir des users : tout est contextuel !!!

    Inviter et ne pas forcer ou trop conseiller

    • Toujours ciblé le contexte en premier
      • Formation et alignement des users
    • Changement par cycles : il faut les identifier sur un court terme pas 2 ans !
      • Par journée
      • Régulier et cyclique
    • Identifier les thèmes et contraintes associées
      • Pas open bar mais open space/mind
      • 200 propositions, 50 de bonnes, 25 de tentés, 10 mis en place par cycle : énorme !!!!
    • Invitation et thème : par le top management
      • Même si peu viennent, ce sont les 20 % qui sont porteurs !
    • Toujours conduit par le big chief
      • Mais avec le support de ses pair et non par l'autorité
      • Le chef demarre et ferme la journée : il faut du temps au temps (si c'est important)
    • Passage en rite
      • Personne est à l'aise : mettre du confort / accompagner / sécuriser / coacher et ecouter
      • Conseil et prudence de l'expert
      • Des propositions sous thèmes : tous les 3 mois (violence réel du rythme)
    • Storytelling
      • Ecouter sa société, le bruit à la machine à café
      • Créer et donner les bonnes et vrais histoire
    • Reproduit et reconduit

    Migration SharePoint

    Surtout une bonne préparation

    Un bon outillage

    • Avepoint / sharegate/metalogix

    Choix de trajectoire

    • Migration directe par DB
    • Saut directe de version par des outils : vers cloud ou onPrem

    Outils :

    • Avantage : gain de temps / moins de besoins d'expert/ cout
    • Inconvénient : évaluation / prise en main / temps de support et test

    Démarche

    • Planifier : évaluer par script et outils
    • Préparer : nettoyer/test à blanc/gestion des erreurs
    • Migration : selon, en une fois au fil de l'eau
    • Recette

    En détail

    • Planification
      • SPdocToolkit : report tout et selon filtres et requêtes propres / payant
      • Metalogix Migration expert : dédier à la détection de futur prob / GRATUIT depuis peu
      • DocAve Dicovery tool : report sous Excel de la config de ferme et de param / inclus dans docave
      • ShareGate Management : outils de reporting et de gestion
    • SPCAF : rapport de qualité du code
    • Migration
      • DocAve : plein d'agent à configurer sur les serveurs
        • s'utilise en mode Web
        • Outils très complet mais cher : cout au MB (2To = 80 kEur)
          • Règle dynamique en code possible
    • Metalogix Content Matrix
      • Version Express gratuite pour 25gb
      • Copier coller de structure
      • Outils TROP complet mais vraiment riche
      • Soucis : noie dans ses options et écriture en BD sur certaines options

    Attention : bien stresser les supports pour valider certains choix et éviter de perdre le support MS

    • ShareGate : moins d'options et une install séparé
      • Bien moins riche en possibilité de filtrage et d'action
      • Interface épurée et peu de mapping
      • Tarif bien plus light

    Demo basé sur un site 2007 bien personnalisé avec droits cassés

    WP_20141212_11_34_11_Pro

    WP_20141212_11_35_04_Pro

    SharePoint Hybride

    OnPrem

    • Maitrise des calendriers de version, de sa sécurité
    • Le sensible reste local
    • Ressources interne
    • Mais
      • Preco MS pas toujours en phase
      • Dév spécifiques peuvent impacter lourdement les migrations
      • Ressources peu évolutives
      • Couts de licences selon croissance

    365

    • Sécurité garanti pas MS
    • MAJ automatique et fréquente
    • Yammer offert
    • Montée en charge plus aisée
    • Mobilité et service cloud
    • Mais
      • Développement spécifiques limités ou complexe
      • Données dans le cloud
      • Gestion de l'abonnement

    Fait actuel : l'innovation sera toujours dans le cloud en premier, peut-être on prem

    Alternative : hybridation

    >>> comme l'exemple d'une voiture électrique/essence

    WP_20141212_11_52_49_Pro

    Profiter de chaque partie et minimiser les faiblesses : best of breed

    • Mise en place rapide / migrer l'existant progressivement / supplément service cloud (powerBI)
    • Partage et sécurisation externe
    • Règles de conformité
    • Migration à un rythme doux
    • Dernier outils comme Delve / Yammer / portail Video

    Hybridation

    • Installation plus complexe
    • Vas rester : état du onPremise et puissance du cloud

    WP_20141212_11_55_42_Pro

    3 points :

    • Mélange d'environnement, d'usage et d'infrastructure/dev (Azure)
    • Si 365, une partie de la gestion d'identité vas dans Azure : évolution de la gestion de l'AD

    Cas d'usage

    • Scenario simple : partage avec les externes : fédération d'identité est un plus
    • Scénario social :
      • Pas de Yammer si onprem sinon Sitrion, Beezy
      • Tout cloud ou Hybride
      • Soit
        • Tout 365
          • Sync des identités car 2 clouds différents
          • Yammer Datacenter only in US à la différence de 365
        • Local + Yammer/onedrive
          • Onedrive pour les données personnelles : 1To ! Bientôt illimité (attention gouvernance)
        • Local avec son onedrive mais Yammer

    Hybride :

    • Moteur de recherche, les 2 s'indexe : mixité des 2 recherches ou query rules
    • Site internet WCM sur Azure comme Ferrari
    • Environnement de dev sur Azure
    • Développement d'app via Azure
    • Plan de secours : archi en double sur Azure

    WP_20141212_12_17_12_Pro

    Gestion des identités

    • Sync par service ou VM

    SharePoint sans gouvernance c'est comme un aéroport sans tour de contrôle

    Q/A

    • Les migrations sont toujours complexes et ont des soucis, même avec les outils
    • Changement de MS : ils utilisent aussi leur produit avec 365 !!! Plus un simple éditeur
      • Grosse expérience d'exploitation à forte TAILLE
        • vas influencer les prochaines version onPromise
    • l'innovation reste et restera dans le cloud pour le futur de SharePoint
    • Rail Experience : moins de customisation, plus d'usage directe !
    • SharePoint est devenue une vieille application (15 ans …)
      • Evolution via la valeur de ses services / apps
      • Logiciel trop riche et meconnu :
        • Tout ne sert pas
        • Personnalisation : tarte à la crème projet
        • >>> rationalisation au besoin

    ---------------------------------------------------------------------------

    Une petite conclusion

    Un grand merci aux 2 organisateurs pour ce bien beau premier événement !

    Courtois, professionnel et sympathique tout en gardant un très bon niveau technique, la matinée fut vraiment intéressante.

    J’ai pu confirmé certains points, découvrir des méthodologies, pondérer la valeurs des outils de migration et voir le rôle de l’hybridation dans un plan plus large. Puis rencontrer de vrai personnage de la communauté française et suisse de SharePoint : toujours un plaisir

    C’est plaisant de pouvoir croiser des avis bien complémentaires de MVP Dev ou IT avec des consultant en conduite au changement / stratégie. Leurs expériences sont toutes basés sur leurs vécus projets, ca se sent et c’est très enrichissant.
    Espérons pouvoir un jour trouver un architecte client les compléter, ce serait parfait, non ?

    Gros point bonus 

    • Benoit Jester : pour son parler vrai sur les outils de migration : un régal (qui confirme bien la valeur d’un tool comme ShareGate)
    • Pablo Pernot: sacré orateur sur la conduite au changement et son Open Office 365 Agile Adoption, très convaincant et rassurant
    • Gilles Pommier : dur dur les projets 365 vu tes remarques, il a faillit tomber au champs d’honneur
    • Patrick Guimonet : le futur de SharePoint, c’est l’hybride entre cloud et onPrem ( SP Twizy :)  ?)

    Renaud Comte aka TheMit : SPMazout peut être un jour e-SP ?
    Adexcel Consulting

  • [Office 365] : Mais ou se cache la Content Search WebPart ?

    Si il y a une WebPart bien attendue dans la communauté SharePoint 365, c’est bien la Content Search WebPart.

    Au passage de ce premier post de 2014, j’en profite pour vous souhaiter tous mes vœux de succès, santé et de bonheur dans vos plans de déploiements, de carrières, de gouvernance et familiaux bien sur Sourire.
    (Etant en plein déménagement, santé et scotch solide me suffiront encore pour quelque temps !)

    Eh oui, comme annoncé depuis 2,3 mois, l’évolution naturelle de la “Content Query”, la WP couteau suisse de SP2013 est officiellement disponible sur Office 365 (Merci Christian H. du rappel)

    http://www.scoop.it/t/sharepoint-by-christian-hougardy/p/4013345576/2013/12/28/content-search-web-part-is-now-available-in-office-365-microsoft-trends?hash=99310c7e-c158-424a-bfad-fb3c2d77283b

    http://blogs.office.com/b/office365tech/archive/2013/10/29/search-innovations-for-site-and-portal-design-in-sharepoint-online.aspx

    Cette WebPart dit “CSWP” est simplement formidable car elle répond enfin à une demande historique du monde SharePoint

    Agréger facilement tout type de contenu de tout place de SharePoint

    Soit :

    • du contenu multi collection et multi niveau
    • un modèle de requête puissant et accessible à un utilisateur aussi
    • un outil de template riche et simple : au revoir le CAML Rendering, bonjour JS

    Vous trouverez nombre de TRES bon article sur sa configuration ainsi que les trucs & astuces associés sur le web, n’hésitez pas à la tester.

    Comme :

    Bref, c’est une WebPart presque incontournable, dommage de s’en passer quand votre site 365 ne vous la propose pas …

    Certes, elle n’est disponible que pour entreprise E3, Education A3 & A4, Government G3, G4 et non profit E3. Mais voila, des fois, sur de vieux abonnements E3 de 365 … point de salue, cette WP n’est pas la

    Certes, le temps que les déploiements se fassent globalement, vous pouvez être dans un tenant “old school” mais passé les fêtes, ce n’est plus vraiment hilarant.

    C’est un peu le constat que je faisais sur notre abonnement E3, d’origine BPOS.
    >>> Mais pourquoi la CSWP n’est pas encore arrivée …

    Pourtant, je l’utilise sans soucis sur de nouveaux abonnement trial ou chez certains de mes clients …

    Ne trouvant pas d’aide ni de réponse dans les forums ou les blogs, ayant perdu le reste de patience pour attendre un retour du forum 365, j’ai creusé et testé un peu.

    A première vu la Content Search est bien la sur ma collection 365, la galerie de WebPart me permet de bien trouver la DLL : Microsoft.Office.Server.Search.WebControls.ContentBySearchWebPart.dll

    image

    Donc le tenant est à jour !
    Mon esprit taquin de SharePointeur me dit que le soucis doit forcement venir d’un problème de déploiement ou de mise à jour de Feature. (un vieux classique non ? )

    Je fait un dernier test : est ce que la CSWP est disponible sur différentes collections de mon tenant ?

    • Site collection d’origine BPOS, mis à jour 2013 : Non disponible
    • Site collection créée courant 2013 au format 2013 : Non disponible
    • Site collection fraichement créée : disponible !!!

    Ma déduction semble juste. Seules les nouvelles collections ont la Content Search WebPart.

    Je compare rapidement les features niveau collection de mes 2 sites, elles sont identiques.

    Je touche au but. Il a suffit de desactiver / reactiver la feature de niveau Site Collection dite “Fonctionnalités de la collection de sites SharePoint Server Enterprise”  et miracle, la CSWP est enfin disponible !!! Rire

    image

    Plus de soucis désormais, mes sites collections sont “à jour”, il m’a suffit de 2,3 clics ou d’un peu de powershell + CSOM si vous avez plusieurs collections (Feature id : 8581a8a7-cf16-4770-ac54-260265ddb0b2 )

    Ca y est l’année 2014 + SharePoint est bien démarrée.

    Renaud Comte aka TheMit : Le déploiement … toujours le déploiement
    Wygwam

    Mots clés Technorati : ,,,,,
    IE 11 & SharePoint 2013 : merci la retro compatibilité …

    Que le temps passe depuis mon dernier post : toutes mes excuses mais je vais revenir ! Bientôt !

    Sinon, comme beaucoup, après avoir vécu les joies de win 8.1 preview sur ma Surface RT (que j’aime bien), j’ai profité de mon WE pour mettre à jour tablette et Laptop Pro vers la release de l’update 1.1

    Tout s’est passé comme un charme à 2 détails prés

    • Refaire la config réseau d’hyper-V : le pont réseau semblait cassé…
    • Découvrir que IE11 avait des soucis avec SharePoint 2013 et O365

    image

    Oui oui, j’ai même du finir une démo de POC chez un client sous Firefox. Pas vraiment grave mais intérieurement je bouillais/pleurais.

    Constat simple : le JS et l’injection Html des menu SharePoint 2013 n’est pas vraiment sympathique avec la nouvelle mouture de IE sous win8.1..

    Bon IE 11 a l’air sympathique avec une nouvelle “debug tool” barre dans le style metro mais quand même, en bon SharePointeur, j’ai besoin d’avoir un SharePoint fonctionnel pas moitié / moitié.

    Exemple :

    • Impossible d’éditer les pages à WebPart…
    • impossible de paramétrer un WebPart en mode édition, l’entête de WP a disparu au profit du simple menu plier déplier….

     Triste

    image

    Au lieu de

    image

    “Oui ca m’énerve” comme dirait Helmut

    Heureusement, il y a un workaround : la retrocompatibilité de IE

    • Sous IE, Alt + T sur votre page SharePoint
    • Choisissez le menu de retrocompatibilité

    image

    • Rajoutez votre extension de domaine (sharepoint.com pour O365 par exemple)

    image

    • vous pouvez fermer et rafraichir votre navigateur

    Alternative … utilisez Firefox aussi Sourire

    Bien à vous et pensez à vos pneus neige

    Renaud Comte aka TheMit : Heureusement il y a FF pour SP Sourire
    Wygwam

     

    Office 365 : mise à jour discrète des Office Web Apps … Attention

    Une des promesses de Office 365 est en train d’arriver : soit une mise à jour continue de vos tenants pour être le plus en phase avec la dernière version des technologies Microsoft.

    J’ai constaté, un peu par hasard, lors de ces dernières semaines que la migration des sites SharePoint online devenaient une question de jours.

    Preuve en est ces nouveaux menus dans les Site Collections.

    image image

    Certes, nous n’avons pas de date précise. Seuls les nouveaux client O365 sont sous SP2013. Les autres devant attendre … (n’est ce pas Arnault Clignement d'œil)

    Mais ce n’est pas forcement le cas de l’ensemble des services

    Depuis 3-4 semaines, nous avons l’opportunité d’utiliser les nouvelles Office Web Apps avec leur nouveau moteur de rendu et son interface plus proche de Word

    image 

    idem sous Excel et PPT

    Sympathique non ?

    >>> Pas forcement, car ca peut être avec douleur …

    Je m’explique.

    En me connectant sur un tenant d’un de mes clients, j’ai remarqué que les nouvelles Office Web apps ne sont pas encore “globalement” déployés. Pas vraiment une surprise, c’est une sacrée tache mine de rien

    Donc nous avons accès aux anciennes :

    image

    Certes, la fonctionnalité est toujours la mais il y a un vrai impact au niveau SharePoint

    >>> avec les nouvelles Offices Web Apps, il n’existe plus de Feature au niveau Site Collection, vu que c’est devenue un service partagé …

    Au revoir

    image

    Eh oui la Feature n’existe plus sur les tenants 2010 avec la maj

    image

    En quoi est ce un problème ?

    Oh presque rien Clignement d'œil. Si jamais vous avez créez ou installez des templates de site, ceux ci vont simplement ne plus fonctionner !!!

    Preuve par l’image …

    image

    Eh oui et la fameuse Feature {e995e28b-9ba8-4668-9933-cf5c146d7a9f} c’est MobileExcelWebAccess qui fait partie des Office Web App …

    donc plus moyen d’utiliser feu vos modèles.

    Les solutions ?

    Disons les “workarounds”. Le soucis vient du fait que le template de site WSP intègre aussi les features de niveau collections au moment de sa génération.

    • solution 1

    Il suffit d’avoir des instances “vierges” de ces modèles, idéalement dans une banche de votre collection réservé Administrateur. Ainsi vous pouvez régénèrerez les templates puis remplacer les anciens par les nouveaux

    Easy Sourire mais il vous faut des instances vierges, ce qui est rarement le cas vu que les templates existent … Donc  pensez y !!!

    • solution 2

    Vous importez depuis Visual Studio les WSP pour modifier leur fichiers onet.xml

    Soit recherchez le GUID : e995e28b-9ba8-4668-9933-cf5c146d7a9f et vous trouverez le dit fichier

    Vous supprimez toutes les références aux Offices Web apps

    <!--MobileExcelWebAccess Feature-->
    <Feature ID="{e995e28b-9ba8-4668-9933-cf5c146d7a9f}" Name="FeatureDefinition/e995e28b-9ba8-4668-9933-cf5c146d7a9f" />
    <!--MobilePowerPointViewer Feature-->
    <Feature ID="{893627d9-b5ef-482d-a3bf-2a605175ac36}" Name="FeatureDefinition/893627d9-b5ef-482d-a3bf-2a605175ac36" />
    <!--MobileWordViewer Feature-->
    <Feature ID="{8dfaf93d-e23c-4471-9347-07368668ddaf}" Name="FeatureDefinition/8dfaf93d-e23c-4471-9347-07368668ddaf" />
    <!--PowerPointServer Feature-->
    <Feature ID="{5709298b-1876-4686-b257-f101a923f58d}" Name="FeatureDefinition/5709298b-1876-4686-b257-f101a923f58d" />
    <!--PowerPointEditServer Feature-->
    <Feature ID="{738250ba-9327-4dc0-813a-a76928ba1842}" Name="FeatureDefinition/738250ba-9327-4dc0-813a-a76928ba1842" />
    <!--WordViewer Feature-->
    <Feature ID="{1663ee19-e6ab-4d47-be1b-adeb27cfd9d2}" Name="FeatureDefinition/1663ee19-e6ab-4d47-be1b-adeb27cfd9d2" />
    <!--OneNote Feature-->
    <Feature ID="{3d433d02-cf49-4975-81b4-aede31e16edf}" Name="FeatureDefinition/3d433d02-cf49-4975-81b4-aede31e16edf">

        </Properties>
    </Feature>
    <!--ExcelServerSite Feature-->
    <Feature ID="{3cb475e7-4e87-45eb-a1f3-db96ad7cf313}" Name="FeatureDefinition/3cb475e7-4e87-45eb-a1f3-db96ad7cf313" />
    <!--ExcelServerEdit Feature-->
    <Feature ID="{b3da33d0-5e51-4694-99ce-705a3ac80dc5}" Name="FeatureDefinition/b3da33d0-5e51-4694-99ce-705a3ac80dc5" />
    <!--OfficeWebApps Feature-->
    <Feature ID="{0c504a5c-bcea-4376-b05e-cbca5ced7b4f}" Name="FeatureDefinition/0c504a5c-bcea-4376-b05e-cbca5ced7b4f">
        <Properties>
            <Property Key="CANARYSITEKEY" Value="DnIwjLLiIqbmuK/Sv/oEVdNGWIStYTvOMkhTSPbqMQc=" />
        </Properties>
    </Feature>

    Et ensuite vous repackagez le tout sous un autre nom.

    Vous reuploadez dans O365, créer un nouveau site et si tout est bon, vous pouvez supprimez l’ancien template désormais obsolète

    Attention cette méthode n’est pas sur à 100%, j’ai eu quelques échecs …

    Conclusion

    Comme dirait un de mes collègues belges : “Mais pourquoi tout est toujours compliqué?”

    Disons qu’il faut bien trouver des sujets pour poster des articles dans un blog Sourire

    Mais en tout cas, un joli piège à loup, bien dissimulé dans les arcanes de O365 !

    Bon courage avec vos tenants

    Renaud Comte aka TheMit : Ahhhh 2013, version de tous les espoirs
    Wygwam

    [VS2012 & O365] Déployer une App sur 365 : Access denied …

    Tout d’abord, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2013 avec SharePoint 2013 bien entendu.

    Ce premier post de l’année est le résultat d’une recherche d’un comportement assez bloquant (et énervant) de Visual Studio 2012 lors du déploiement d’apps sur SharePoint.

    En train de tester un peu de code et évaluant quelques bonnes idées trouvées sur Codeplex, je me suis retrouvé face à un mur : impossible de déployer mon projet sous 365 Preview : Access Denied

    image Capture1

    Petite remarque, si vous voulez tester et évaluer SP 2013 (ainsi que sa plateforme de dev NAPA/VS 2012) et que vous n’avez pas forcement temps et matériel, je ne saurais trop vous conseiller de vous créer un accès sur O365 Preview

    Developer Site home page

    http://msdn.microsoft.com/en-us/library/fp179924.aspx

    Une fois l’accès ouvert, à vous les joies de coder en ligne votre apps via NAPA ou même de la récupérer / créer directement depuis VS 2012 (+ son tool ).

    En plus tout se connecte, debug et se déploie comme par magie et facilement : les joies de la fédération d’identité

    Ô rage, Ô désespoir ca ne marche plus !%?!
    >>> et je ne plaisante pas. Impossible de retrouver la connexion vers SharePoint Online alors qu’elle marchait sans soucis depuis la beta.

    Capture1

    J’ai retourné forum et moteur de recherche, cherché en anglais, allemand et français, technet, msdn ou connect, rien de rien. mon VS ne veut plus “communiquer”.

    Bon je peux toujours publier mon app en local puis l’uploader manuellement via l’interface du Site Developper mais bon … quid de la connectique et le build de VS 2012

    Si jamais vous arrivez dans cette situation, vous allez vous sentir seul (du moins, nous serons 2).

    Le problème : malgré avoir fermé mes navigateurs et purgé un peu tout, la fenêtre de connexion de VS vers SharePoint insiste à utiliser mon identifiant SP Online entreprise … (bien que je suis sur une session Win8 ouverte avec mon compte live)

    Forcément, l’accès vers mon compte O365 Preview lui utilise un compte différent

    En résumé : ma machine utilise 3 identités onlines MS : SP Online pour ma société, Live pour mon identité personnel et un dernier pour 365 preview. le tout se mélange

    Le pire comme vous le constatez sur la fenêtre en capture, aucun moyen de vous “deloguer” ou de vous signer sous une autre identité … Juste Access Denied

    Rien dans le event viewer ni aucune erreur en log. Aucun paramètre dans VS pour forcer une identité ni rien dans les fichier de config ou csproj pour influencer le tout …

    Coincé de chez coincé (et bien sur, mes navigateurs sont fermés, toutes les sessions Web déconnectés …)

    Puis une idée, simple qui m’a permis de revenir en mode normal. Mais quelle est l’adresse de cette fameuse page de connexion en erreur ? Du moins à l’appel !

    Soit la solution

    image

    Lorsque vous lancer un “deploy” et que VS 2012 cherche à se connecter, une fenêtre modal apparait


    >>> faites rapidement un clic droit dessus et grâce aux propriétés, vous allez pouvoir obtenir le chemin de la page de connexion

    soit  : https://login.microsoftonline.com/login.srf?wa=wsignin1%2E0&rpsnv=2&ct=1357827682&rver=6%2E1%2E6206%2E0&wp=MBI&wreply=https%3A%2F%2FXXXXX%2Esharepoint%2Ecom%2F%5Fforms%2Fdefault%2Easpx&lc=4108&id=500046&popupui=1&cbcxt=mai&wlidp=1&guests=1

    >>> cette page sous VS retourne directement vers la page en Access Denied ou vous restez bloqué

    Capture1

    >>> la même url depuis IE vous permet de vous signer autrement !!!!!

    Capture2

    Vous devinez la suite Sourire. Un fois bien identifié (avec l’option de maintenir la connexion),vous retournez sous VS, relancez  le déploiement sous VS2012 et tout remarche normalement

    image

    Tout simplement et sans stress, pas besoin de formater son VS ou son VHD

    Bref, une fin digne d’un conte de Noël ou de l’agence Tout Risque (oui je suis un trentenaire assumé)

    image

    Renaud Comte aka TheMit : SharePoint m’aura bien un jour mais pas aujourd’hui Sourire
    Wygwam

    Mots clés Technorati : ,,,,,
    [SPC12] How to develop Social Application with SharePoint

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_t

    Composants du moteur social

    • User profiles
    • Feeds
    • Following /follower
    • Search

    P1040837

    A user can follow a :

    • user
    • tags
    • documents
    • site
      • discussions

    >>> tout reste lié à l’écosystème des utilisateurs.

    P1040838

    Le second step reste l’exploitation du reporting de cet écosystème : quel est le hashtag le plus suivi, le nombre de follower, …

    Techniquement, c’est du classique 2013 Clignement d'œil : CSOM/REST vers notre cher _api

    Attention : tout n’est pas autorisé par CSOM/REST

    • existence d’un user
    • créer / change / delete un user profile
    • poster au nom d’un tiers

    P1040839

    Demo du feed REST Api

    • utilisation d’un display template de recherche
      • soit un hover panel présentant le feed social
        • en pratique un appel CSOM sur le feed en async
        • petit truc : bien attendre le chargement du chrome du panel pour lancer la requête
    • développement d’un page html en layout : SP Post O Mati
      • first call : get the token
      • second  : get the feed
        • via _api/contextinfo
        • récupère le token de session user
      • permet de poster
        • les messages
        • les reponses
        • dans les infos locales ou globales

    P1040840

    P1040841

    Demo du User Profiles REST Api

    • utilisation du profile pour récupérer l’id twitter
    • utilisation de JSONP et un fonction de transfert
      • affichage des twitts

    Demo finale : Mix everything

    • App dans le Site SP
    • utilisation d’une libraire spéciale SP : Request Executor
      • appel externe avec gestion d’une identification spéciale
      • permet les cross domain queries Clignement d'œil
    • Principe de la cloche des ventes : a chaque vente dans le CRM, on le “sonne” à tous le monde via le newsfeed
      • on commence avec une simple page HTML
      • on l’intègre dans le CRM
        • soucis : CRM bloque les appels cross d …
        • en jouant avec les plugin de CRM + un compte Robot CRM dans les userprofiles.
        • A chaque win, mentions et feed sont alimentés !

    Remarques du speaker

    • faites déjà marcher l’application avant de rentrer dans les détails
    • attention d’ou vous vous connecter au service
    • le choix de l’API et attention au mix
    • Apps reste le meilleur point d’entrée : bien sur

    P1040843

    Conclusion

    l’intégration du social peut transfigurer ou humaniser vos applications. Le newsfeed de SharePoint sait le supporter et ses api REST rendent le tout vraiment faisable !

    Au revoir à tous, il est temps de prendre l’avion Sourire et de retrouver mon petit motard à la maison et ma Za Clignement d'œil

    Renaud Comte [MVP]
    Live from Vegas

    Mots clés Technorati : ,,
    [SPC12] Migrating a WCM site

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_t_thumb

    Soit un site WCM classique avec gabarits, MP, search, sécurité et …

    Une des sessions au rythme le plus élevé, j’ai vraiment du mal a suivre et prendre des notes mais le sujet est fort bien présenté,… juste un peu trop vite Sourire

    Attention aux changements

    • Claim Based: move to windows claims
    • Search : everything change
    • pas d’in place upgrade

    P1040829

    Pourquoi migrer ?

    • consolidation avec SP2013
    • dépasser les limites de 2010
      • performance
      • nouvelle fonctionnalités

    Migrer demande du temps et de la préparation !
    >>> tout dépend de comment vous voulez migrer : avec ou sans historique et son reclasssment

    Faire l’inventaire

    • code et WSP
    • wireframe et design
    • content and SPECS
    • Migration goals and objectivs

    P1040830

    P1040831

    P1040832

    P1040833

    Scenario de demo

    • Phase 1 : just move
    • Phqse 2 : new feature
    • Phase 3 : evolve

    Phase 1

    • script de migration de la DB
      • site 2010 toujours en ligne mais sans 15 expérience
        • le 14 et 15 “hive“ sont toujours en ligne !
      • Upgrade 15 by Site Settings
        • Attention , il faut avoir préparer la nouvelle Master Page 15 ready
    • préparer un MP next gen
      • intégrer les nouveaux composants : merci SPDesigner Manager
      • nouvelle navigation : metadata Nav
      • conversion automatique du html en .master
    • Navigation MMS
      • update the MMS Service by PS
      • activer les features de taxonomie et Metadata
      • site settings : preciser la navigation par Metadata plutot que structurel
        • pointer le Term Set dédié à la nav
    • Publishing Cache
      • ajouter le portalsuperuseraccount et le portalsurperreaderaccount en full control dans les Web policies
      • sinon soucis en event viewer Sourire

    P1040834

    Au besoin, la référence

    http://technet.microsoft.com/en-us/library/ff607742.aspx

    Conclusion

    It works ! Mais comme le rappelle le speaker : prenez du temps pour évaluer et préparer, une migration est et restera toujours une opération traumatisante Clignement d'œil

    Renaud Comte [MVP]
    Live from Vegas

    Mots clés Technorati : ,,
    [SPC12] How to build a real Helpdesk Solution with SP2013

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_t_thumb

    Une session de feu même par le SP Cowboy : Eric Schupps

    P1040801P1040807

    Prenant le scénario type d’une solution trans entreprise : le helpdesk, cette session veut présenter le cycle de production complète d’une vrai application d’entreprise à base de SP2013

    • Spécification
    • Design
    • coding
    • Packaging
    • Security Premise/Cloud 

    P1040806P1040811P1040812

    le message de la session : You must unlearn what you have learned !

    SP2013 avec le App cloud model impose une nouvelle réflexion dans la conception

    techniquement :

    • UI (JS)
    • Auth
    • WCF
    • REST
    • Office (si si)
    • Phone

    En terme de donnée :

    • Azure SQL DB
    • WCF Services
      • remote to call Azure SQL
    • Entity Framework
      • ce discute mais permet de s’affranchir de bien de code de “plomberie” SQL
    • JSON
      • votre nouveau meilleur ami
    • Asynchronous

    P1040808P1040809

    P1040814

    P1040816P1040819

    Développement Web : tout un problème de contexte

    il faut déjà déployer : soit 365 : simple ou On Premise : plus lourd, il faut configurer le S2S High Trust

    En mode remote sur Azure , on voit bien passer les token via fiddler : SPAppToken si on

    L’application est riche en fonctionnalité : interactif, chargement de KB, carrousel GEO des intervenantm drag and drop, …

    L’inscription de votre App demande toujours de générer un App Principal

    Truc & astuce

    • Au niveau de vos appels, pensez bien à profiter des tokens spécifiques d’url pour trouver les url de contexte en REST
    • Attention, les scopes sont deprecated
      • en REST, une recherche doit utiliser le source ID et non le source Name de votre indexation
      • d’ou le GUID pour l’appel de People search

    Le developpement d’Office App devient aisé !

    • toujours le même principe d’app avec manifest, remote et JS pour l’implémentation
    • attnetionm il faut faire une conversion du JSON en Array Office pour manipuler les données plus aisément 

    Mobilité

    • dev mobile classique à base de MVVM
    • les appels REST sont les mêmes
      • mais conversion du JSON en array pour la manipulation des datas ….

    Packaging aka Manifest mon ami

    Testing

    • it’s a challenge !
    • lot of effort for JS
      • fiddler estmon ami
      • Typescript

    On Premise

    • Complexe, vraiment et lourd
    • Mais incontournable
      • Assez difficile to make ACS et OAuth on Premise
      • oblige MS à proposer un mode différent : S2S
        • Ou sinon, configurez un private cloud : encore plus complexe si cous en avez pas les besoins
    • La config des certificats touche les serveurs SP ainsi que les config des app
      • beaucoup de PS
    • vos applications sous S2S impose NTLM
      • il faut une identité Windows : pas le choix

    P1040823

    P1040825P1040826P1040827

    O365

    • Dev / MarketPlace / Catalog
    • Developper Site
    • SSL
    • Registration
    • Parameter
    • Permission

    Azure

    • Database
      • Preparation
    • Web
      • Web Site
      • Web Role
      • VM
    • Autohosted
      • some limitations
      • pas vraiment le modèle a conseiller si vous avez besoin de montée en charge
        • Préférez le host Provider avec un package Azure classique

    Petit truc (voir enorme):

    • en testant la présence du ClientToken dans le host URL, vous pouvez savoir si il est vide aue vous êtes on premise ou cloud  Clignement d'œil
    • Ainsi votre App fonctionne Premise et Azure et vous ne travaillez que sur une seule version de l’application

    Conclusion

    Un immense bravo au travail préparatoire de cette demo, un véritable showroom de comment penser et déployer une app SP2013 complète de A à Z

    Clairement un changement de philosophie à faire pour le futur

    Renaud Comte [MVP]
    Live from Vegas

    Mots clés Technorati : ,,
    [SPC12] SharePoint et le Multilingual

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2

    image en upload

    Ahhh enfin une session que j’attend avec impatience et hargne à chaque SPC : la gestion Multilingue

    De tout temps un sujet polémique sous SP, voyons ce que propose la nouvelle version Sourire.

    Petit rappel sur le principe des variations
    >>> maintenant elles sont focus uniquement sur le multilingue

    What’s new

    • Translation
    • increased breadth scale and speed
    • More control overs sync
    • integration with search driven

    Performance

    • 50% de temps en moins si ajout d’une langue
    • si erreur, la variation ne recommence plus du début¨
    • labels max :
      • 209 Premises
      • 50 sur Online

    Get your content where you need it

    • contrôle centralisé
      • content avaliable everywhere
      • update to content appear automatically
    • Distributed
      • select the target

    Demo

    • translation option
    • Variation settings
      • update behavior

    P1040772

    P1040773

    P1040774

    Désormais (enfin), les variations gèrent :

    • Document libraries
    • Annoucement list
    • Generics list

    Demo de traduction live d’une news ainsi qu’un document word

    Managed Navigation

    Chaque Target posséde un Nav Term Set associé
    >>> il supporte

    • traduction
    • url friendly
    • SEO properties
    • plus besoin de pack de langue (traduction à la volée ?)

    P1040777

    P1040778

    P1040781

    Translation

    • Secure connection to MS translator via SSL
    • Fidelity
    • Extensibiliy
      • OM /  CSOM
      • custom libraries via le MS Translator Hub peut se connecter sur la SP Translation Machine

    A noté que tout est traduit dans l’interface d’un site FR contenu, nav et url mais pas l’interface de gestion ??? Il faut ne pas oublier le MUI Sourire

    La traduction humaine est aussi possible heureusement via le support des normes XLIFF (package de traduction en norme Oasis et supporté par de nombreux outils de traduction)

    • le ruban permet d’exporter le package ou de l’uploader

    P1040784

    P1040786

    Recap

    • perf ++
    • better control on synx
    • list support
    • managed navigation
    • translation integration
    • human translation via XLIFF

    Content where you want

    Forcement lié au moteur de recherche du WCM sous SP2013

    P1040787

    >>> Create once use often

    P1040789

    Vous pouvez distribuer le contenu et les reutiliser. Par exemple, partager l’historique de la société en US mais avec les contacts canadiens locaux.

    Demo

    • elle repose sur la distribution du contenu via les catalogues de contenu
    • une alternative serait d’utiliser la CSWP pour aspirer le contenu

    En ce qui concerne les menu de Switch de langue, il n’existe pas de contrôle dédié mais un OM/CSOM existe pour l’implémenter au besoin

    Conclusion

    Enfin, un système de traduction a été rajouté gérant le SSL ou l’export XLIFF.

    Beaucoup de soucis sont effectivement comblés via l’aide des nouveautés de SP2013 via le Search et la Metadata Navigation. Sans parler bien sur des gains en performance !

    Comme le cross site publishing, le multilinguisme dépend d’un savant agencement des options du WCM de SP2013

    Renaud Comte [MVP]
    Live from Vegas

    Mots clés Technorati : ,,
    [SPC12] Deep Dive in SharePoint ECM Dev

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_t[1]

    image en upload

    Après tant de session orienté WCM, JS, Search, je ressens le besoin de revenir à mes racines ECM, voyons donc

    Soit :

    • Document Management App
    • Opportunities from the cloud
    • Different Host and Trust scenario

    Soit une simple liste documentaire “Spec Library” avec des Document Set “Product Backlog”

    P1040769

    Scénario 1

    • APP
      • Event Receiver to populat fields
      • Client Web Part to display data from TFS
    • will be hosted in Azure
      • or anywhere else if you want

    La demo vas reposer sur un Remote Event Receiver (avec OAuth sur Azure ACS )

    P1040770

    Event Receiver

    Soucis : on ne peut utiliser le WSP elements.xml pour le déployer
    >>> on utiliseras les receivers et le CSOM pour l’enregistrer

    On put profiter de l’ensemble des nouveautés du CSOM via le ClientContext mais surtout sur les nouveaux objets couvrant aussi bien la taxonomy que les config de fiedls
    >>> pour rappel, le CSOM SP2010 n couvrait que les listes et la config de SPF, rien de ce qui concernais SPS (ECM, WCM, … dommage)

    Client WP

    Petit rappel : il ne s’agit d’une simple Iframe vers une host page

    Pour connaitre l’item en cours de traitement, il faut requêter la parent page via JS pour obtenir l’ID

    la suite de la session est du code de haut vol entre REST sur SP et TFS

    Difficile de suivre surtout vu le rythme imposé pour tenir le délai

    Le speaker insiste sur l’ensemble des possibilités d’extension qu’offre le App model avec le cloud et ou le corporate store

    P1040771

    Difficile de dire le contraire mais le message est complexe vu le High Level du code fait en moins d’une heure

    Un peu dommage mais le résultat : un document Set interagissant avec TFS via un endpoint Azure laisse imaginer bien des solutions.

    Renaud Comte [MVP]
    Live from Vegas

    Mots clés Technorati : ,,
    [SPC12] JS Client Side Rendering

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_t[1]

    Restons sur la thématique du développement Javascript. Client Rendering ou comment remplacer le rendu des champs de liste via JS

    Une session ne comportant qu’un seul slide à priori : du Client Side, MDS, Odata

    La session commence par une revue du _api et de l’affichage de retour via json et odata

    P1040751

    • Démonstration avec fiddler de la feature MDS : Minimum Download Stategy
      • la navigation dans le site montre une diminution énorme du trafic
        • tout fonctionne par delta
        • plus de full reload de la page
    • Utilisation du JS Link des listviewWP
      • ajout d’un template remplaçant le current item rendering
        • ajout d’un site bold sur le title
        • advance : call REST sur une liste d’image et injection d’une vignette dans le rendu de la liste
          • simple et terriblement efficace
          • clin d’oeil Old School : concaténation et XmlHttp

    P1040754

    P1040755

    P1040757

    Avec cet ajout de js, on peut overrider n’importe quel rendu de liste sans aucun hack particulier !!!
    >>> sans forcement devoir passer par la XSL et ou SPD Sourire

    Ce fameux paramètre JSLink existe aussi dans la définition d’un Content type dans la déclaration du Field

    Exemple venant de CKSScript.codeplex.com

    il suffit d’ajouter le CT à la liste de demo et un simple champs texte devient un drop down avec un control de saisie en edit ainsi qu’un render particulier

    P1040758

    http://blog.aptillon.com/2012/10/12/custom-field-types-in-sharepoint-2013-apps/

    La même technique du JSLink peut être utiliser dans un custom field type par simple changement dynamique du param : soit un control complet du render via du JS en edit et en render

    >>> aka MicroRendering

    P1040762

    Demo

    • Ajout d’une MAP view
      • JSlink pointant un autre render template
      • Server Render : la compo html se fait coté serveur désormais

    SP2013 permet de Controller finement via JS le rendu de ces valeurs avec ou sans le MDS

    Dernière demo bonus

    • les display template de recherche
      • utilise un html avec des tokens _# #_
      • on peut aussi utilise le js sur le current context comme pour les JSLink et interagir sur le rendu du template
      • conversion dynamique du html en template JS

    P1040766

    Conclusion

    Enfin un contrôle fin sur les champs avec toute la puissance du JS et Rest sans les problèmes de déclaration de custom field types : Merci

    Surtout ca ouvre de sacrée possibilité comme injecter un player video dans un liste de lien , non ? Sourire 

    Renaud Comte [MVP]
    Live from Vegas

    Mots clés Technorati : ,,
    [SPC12] TypeScript & SP2013

    SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_thumb_thumb

    une session animée par un MVP et un PM : ca promet …

    la session est orienté développement javascript mais pas de centaine de lignes de JS mais de centaines de millier de JS et comment survivre voir performent dans de tel développementP1040744

     

    JS devenant un pilier du dév SP 2013, cette reflexion n’est pas inutile non ?

    TypeScript est un projet open source de Microsoft servant de compilateur JS pour résumer rapidement

    >>> Vous écrivez un code JS plus structuré : typé, module, héritage,classe qvec constructeur, structure, … et Typescript vous génère le code Js équivalent tout simplement (en appliquant au passage les patterns Js les plus recommandés )

    P1040745

    Et il indique les erreurs d’exécution/compilation en live comme sous VS en C# si vous préférez

    D’ailleurs Typescript existe en éditeur Web ou en plugin VS2012 : à vous de choisir Sourire.

    Voila pour les grandes lignes : prometteur non ? De quoi vous faire aimer le Js si vous êtes un codeur C# stricte non ?

    En pratique

    Typescript repose sur 90% sur le langage JavaScript, les différences viennent juste des rajouts de Typescript
    >>> vous n’êtes pas perdu, loin de la. vous pouvez même réutiliser rapidement votre code existant

    Nouvelle options de Dev de SP2013

    Le App cloud Model pousse clairement à l’utilisation massive de JS que ce soit pour le traitement via CSOM ou le client side pur et dur

    P1040746

    le modèle de dev SP2013 tient particulièrement compte des soucis de Cross Scripting : soit toute la problématique d’authentificaion et d’autorisation des Apps avec OAuth et S2S

    Demo

    • SPREST est une librairie TS pour VS2012 et SP2013
    • une Target de build permet la conversion TS/JS à la compilation (heureusement Sourire)
    • SPRest est basé sur le pattern Promises (JQuery Deferred Object)
      • les cascades longues de call async deviennent quasiment lisible et gérable

    P1040748 

    • Exemple : commentaires des videos dans un liste SP
      • soit un App SP Menu (custom action)
      • Ajout du SPREST.JS et du Default.js (resultant de la compilation TS)
        • ne pas oubliez les références au fichier TS pour l'IntelliSense
      • en ce qui concerne le vrai code TS
        • il est largement simplifié par
          • la structure de TS
          • la gestion de SPREST des appels
    • Typescript in your project

      il suffit de laoder le projet dans VS et de préciser la target du TSCompiler : done

      P1040747

      Ces techniques de dev sont aussi disponibles pour les Office Apps (JS + Office JSOM + XML manifest)  

      Demo

      • réutiliser les commentaires des videos dans un task pane d’Excel

      Conclusion

      L’utilisation de TypeScript face à JS dans le cas de dev advance d’app full JS CSOM a une vrai plus value

      Effet Waoh pour mon coeur de développeur C# dans un monde plein de JS

      Clairement, un de mes prochains projets d’investigation : au même niveau de KnockOut

      >>> si KO et le MVVM me rend le JS sympathique, Typescript peut, je pense, me rassurer face à mes habitudes cartésiennes de dev C#  sous VS 2012 (et gagner en productivité et qualité non ?)

      Dixit Robert Bogue : Why JavaScript Makes Bad Developers

      I need to end with a call to continue to learn and grow. Whether JavaScript is the right answer for you – or not – exploring new techniques, tools, and approaches are a good thing. In another old article, "The Great Divide", I talk about how people get stuck by not seeking out new and better ways of doing things. I'm not suggesting that you don't do JavaScript development or you ignore the changes that are happening in our marketplace. Instead, I'm advocating that you go in eyes wide open – and that you look for ways to minimize the pain. Right now, as it comes to JavaScript the way I'm looking at this is through TypeScript.

      Renaud Comte [MVP]
      Live from Vegas

      Mots clés Technorati : ,,
      [SPC12] Branding On Premise and Online SharePoint Site

      SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb2_thumb

      Enfin, une petite session sur le Branding SP2013 avec Randy Drisgill : le papa de la starter master page 2010
      Nous dirons une personne digne de confiance Sourire
      P1040727

      La session vas évoquer 3 niveaux de branding : low / medium / high / effort

      Branding :

      • symbole de qualité
      • concerne l’esthétique du site
        • Master, page, layout, css, image

      Rappel : même le plan de base sous 365 possède un site publique

      SP2013 introduit un niveau intermédiaire de design en terme d’effort
      >>> vous n’êtes plus obligé de forcement reprendre toute la Master grâce au design Manager

      P1040729

      Page editing est similaire à SP2010 : peu de surprise

      Le moteur de theming est proche de celui de Wordpress : simple et très visuel

      P1040730

      • vous pouvez changer les thèmes  de couleurs rapidement en ligne
      • drag and drop le logo ainsi que l’image de fond : nice

      P1040731

      Design Manager

      la nouveauté : ease of branding & design
      >>> permettre au designer classique de charter un SP

      Disponible pour SP Server for sites avec Publishing

      Le Snippet Manager permet de générer des samples SP prêt a l’emploie pour préparer votre propre Master
      >>> comme un schéma prêt a coller

      P1040733

      • il peut aussi générer les packages en autonome
        • MP, Css, image, …
      • peut être importer facilement
      • simple sandbox solution

      Demo

      Petit truc : mapper votre MPGallery à un drive

      P1040734

      • Upload une charte HTML complete avec image et css
        • Changement de classement face à SP2010
      • Lancement de Design Manager depuis le site action (outil web si si)
        • sélection de la Page html en draft
        • conversion live en MP
          • attention, votre charte doit être xhtml !
        • il faut ensuite placer les PlaceHolder
          • avant, ne pas oublier de publier la charte !
      • menu Snippets
        • sélection des composants SP basiques
        • toutes ls propriétés sont accéssibles
        • génère le code html du composant
          • il ne vous reste plus qu’à l’injecter dans votre Master généré via le share drive
          • Sauvegardez
            • vos modifs de master sont en ligne !
            • WAOH
            • il ne reste plus qu’à retoucher si besoin

      P1040736

      P1040737

      CSS

      • Corev15 a encore grandit
      • FF Firebug / IE Tool sont vos meilleurs amis
        • il suffit ensuite de modifier votre CSS dans le drive et rafraichir

      SharePoint can really look like what you want now 

      Full branding

      Ne jamais oubliez un véritable Test & QA

      P1040738

      • Attention,
        • sous SPF ou sans Publishing : pas de Design Manager
        • si MDS activé : il vous faut une Custom Master
          • Minimal Download Strategy

      le Design Manager ne remplace pas la refonte complète d’une master vierge mais dans 80% des cas, il peut être une vraie alternative a considérer

      P1040739

      Dans le cas d’une refonte profonde et complexe : il y a toujours
      >>> la démarche est quasi la même : à vous de manipuler les contrôles

      WCM

      la nouveauté :  la Content Search WebPart

      O365

      Chaque plan proposé possède un site public

      Une toolbar permet d’accéder aux principaux composant graphique et de les éditer online comme une page de publishing

      P1040741

      Si publishing activé, le design manager est aussi disponible !

      Conclusion

      L’arrivée du Design Manager change le donne et rend enfin accessible le charting SharePoint

      Imaginer donc qu Notepad ++ et autre éditeur Adobee sont enfin possible et recommandé !

      Mais attention un charting avancé demandera toujours une bonne connaissance de SP2013 et de ces contrôles : à vous de pondérer le besoin réel

      Renaud Comte [MVP]
      Live from Vegas

      Mots clés Technorati : ,,
      [SPC12] Securing SP Apps using S2S high trust on Premise farms

      SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb_thumb

      Enfin une session avec le fameux Ted Pattison mais surtout sur un sujet peu voir pas couvert sur la SPC …
      >>> le développement d’apps en Provider Host sur Premise

      Ou si vous préférez : “comment coder en ASP.Net C# une app sur mes serveurs Premise”

      En effet, SPhost vise SharePoint et AutoHost la version 365/Azure Cloud.

      Question : Comment profitez du App model dans le cas de SharePoint On Premise ?

      Une seule réponse le Provider Host et pour sa sécurité : le S2S High Trust
      >>> Cette session étant la seule à l’évoquer, j’y suis présent Sourire et au premier rang

      Go : la session est présenté comme Hardcore par le speaker

      Peu d’It présent à la session mais surtout des Devs ayant bien pratiqué la beta
      >>> soit les seules pouvant comprendre le titre et le sujet de la session

      Problèmes de sécurité sous SP2010

      Code in farms solution need to be full trust, code run

      • as current user
      • as God account : SharePoint/System

      Code in Sandbox : code use the current user permissions / no way to elevate permissions

      >>> Microsoft need to found a new model to allow App Model developement

      So bad : l’alarme de l’hotel vient de se déclencher …. 10 minutes de flash light et d’alarme plus tard, nous reprenons

      P1040662

      Authentification & Authorisation

      • SP 2013 supporte
        • user authentification et app authentification
        • configuring permissions for user and apps

      Désormais, les utilisateurs sont identifiés par Claims : plus de classic mode (sauf en PS )
      >>> les apps ne marchent que sous Claims security

      App authentication

      il y a 3 types d’authentification des apps

      • internal
      • external using OAuth
      • External with S2S

      Apps Architecture

      • SP Hosted Apps
        • App stored in a child site as app web
        • only client side code
      • Cloud Hosted
        • deployed as remote web
        • client and server code allowed

      P1040667

      S2S High Trust 

      Trust connection between app and SharePoint

      • eliminate the need for ACS
      • trust use SSL certificates
      • App use the private key to require access
      • requires Security Token Service on SP Server(s)

      OAuth is only working with O365

      P1040669P1040669

      Ce mode a été proposé en certification à la certification OAuth mais ce n’est pas encore finalisé à priori, il faut cependant définir un mode de trust secure pour des serveurs On Premise a la différence d’O365

      Architecture

      P1040670

      Configuration

      • PS of course + admin configuration
      • Developper need to use TokenHelper class to access S2S token
      • each SP server has to be configured
      • S2S App need also a App Principal

      P1040671

      P1040672

      La configuration reste assez complexe vu qu’il faut une certaine maitrise des problématiques de certificats et des tokens

      La seule bonne nouvelle est que VS 2012 gère au moins la partie enregistrement de vos Apps S2S

      En ce qui concerne le TokenHelper, il y a un piège : il ne gère que le NTFS, vous devez en implémenter vous même si vous utiliser du FBA ….

      P1040673

      la solution VS pour du S2S demande de bien configurer l’ensemble des token id et client id dans le web.config afin de permettre l’authentification

      Conclusion

      hum hum difficile d’être optimiste en ce qui concerne un développement d’App on Premise. la plomberie de configuration demande un vrai investissement de paramétrage et de compréhension

      Souhaitons tous que Microsoft finisse une documentation ainsi qu’une suite de PS clé en main ou la seule solution de faire des Apps sur du Premise sera en JS et SharePoint Host

      Si vous êtes curieux, la session et le code est sur le site Critical Path section member : petit conseil, lisez le bien et faites vous votre avis

      Renaud Comte [MVP]
      live from Vegas

      Mots clés Technorati : ,,
      [SPC12] Step by Step Search Driven application

      SPC-2012_thumb1_thumb_thumb_thumb

      Continuons sur la dynamique de recherche surtout avec Scott Hillier Sourire 

      Soit les briques pour construire tout type d’application sur le search SP aue ce soit Premise ou Online

      Search = Data Access Technologies

      P1040637

      • meilleur outil pour aggréger l’ensemble des données d’un utilisateur
        • comme toutes les taches ou schedule par exemple
        • plus puissant aussi
      • soit le tools 2013
        • CAML and CSOM
        • REST
        • Search
      • au revoir SiteDataQuery et Linq for SP (les modes passent décidemment)

      Managed properties

      • mapped toc rawled properties
      • Site columns sont automatiquement déclarés comme Managed properties
        • Publishing : ows_r_ 4 lettres
        • metadata : ows_taxid
        • all the other : ows_q_4 lettres

      Keyword syntax

      • Fast syntax is not more a good advice, it’s become uncool … Sourire
      • learn some keyword tips like
        • FileExtension:docx
        • lastname:c*
        • apps near SharePoint
        • ContentClass:STS_List_Item_Events

      Demo

      P1040651

      • revue de sample de recherche utilisant des urls de query language
        • No code !
        • just a links list !
      • Xrank to boost some result
        • like Docx but without ignore PPT
      • WORDS()
        • permet de définir des équivalences comme REST et sa definition

      Building Blocks

      • Result sources
        • like scope
      • Query Rules
        • alters query under given conditions
      • Result Types
        • determines result render
      • Search Navigation
        • tabs for navigation

      Nous pouvons enfin exporter et importer l’ensemble des la configuration du search
      >>> enfin la gestion de dev/recette/Prod est facilité …

      No code search solution

      P1040654

      • CSWP : gérer les “upcoming event”
        • query : fixed query rules
        • display : list & detail in 4 lines
      • search tabs
        • My events : reuse the query rules and the display
        • My Tasks
        • My teams
        • My documents
        • My portals

      Microsoft a vraiment fait un lourd investissement dans la boite à outil de recherche

      • Result source
        • are reused in navigation tab or the CSWP
      • Result types
        • define some conditions
        • define the display template url
        • just some html, js, css and some token
          • bye bye ugly XSLT
      • Query rules
        • change dynamically the query of the user based on condition
        • like
          • training : force sur le path d’une liste dédié au training

      REST and CSOM

      N’oublions pas nos amis les développeurs : quand même Clignement d'œil

      Restful is the best investment : _api/search/query?querytext=’   ’

      P1040656

      N’oublions pas les couples JS/CSOM ou CS/CSOM aussi au besoin ou CS/REST (un peu moins consistant)

      P1040659

      Demo

      • A to Z People directory
        • REST for small letter search
        • just surface the my site
        • Permissions
          • you have to trust
          • some specific permission about user context or not

      P1040658

      • SharePoint App : document app
        • the app page reuse the WP from the classical search interface
        • or use a dedicated look like A to Z list

      Conclusion

      Jamais la boite à outils du moteur e recherche n’a été si remplie : il ne reste plus qu’à en profiter et ce depuis tout types de périphériques ou interface, SP or not !

      Renaud Comte [MVP]
      live from Vegas

      Mots clés Technorati : ,,
      Plus de Messages Page suivante »


      Les 10 derniers blogs postés

      - SharePoint 2013 : Erreur lors du chargement de document Office via Office Web Apps par Blog Technique de Romelard Fabrice le il y a 3 heures et 23 minutes

      - [Office 365] Administrer SharePoint Online en Powershell par Blog Technique de Romelard Fabrice le 08-28-2015, 16:49

      - Mes features favorite d’Hyper-V sur Windows 10 par Blog de Jérémy Jeanson le 08-26-2015, 14:03

      - Simplification du processus de déploiement de NanoServer par Blog de Jérémy Jeanson le 08-24-2015, 15:54

      - Evènements en français lors des prochains mois… par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 08-24-2015, 15:27

      - [Hyper-V] Live migration impossible entre hôtes Intel et AMD par Blog de Jérémy Jeanson le 08-21-2015, 19:19

      - SP2013 VM install : pénible erreur de Microsoft Setup Bootstrapper par The Mit's Blog le 08-20-2015, 11:43

      - Premiers pas avec AkkaDotNet par Fathi Bellahcene le 08-18-2015, 10:36

      - La feuille de route NON-OFFICIELLE d’Office 365 – De MS Ignite 2015 à MS Ignite 2016 par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 07-23-2015, 14:04

      - 24 heures de conférence en ligne #Collab365 ! par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 07-21-2015, 18:12