Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

Le blog de Patrick [MVP Office 365]

Partage d'informations sur yOS (Yammer, Office 365, SharePoint), Azure et +...

Actualités









  • Mon blog en ANGLAIS - English blog :

    Versions :
    14.0.4730.1010 SharePoint 2010 RC
    14.0.4762.1000 SharePoint 2010 RTM
    14.0.6029.1000 SharePoint 2010 SP1
    ​14.0.7015.1000 SharePoint 2010 SP2

    15.0.4128.1014 SharePoint 2013 Preview
    15.0.4420.1017 SharePoint 2013 RTM
    15.0.4569.1509 SharePoint 2013 SP1

    Les derniers CU pour SharePoint 2010...
    Les N° de version pour SharePoint 2013...


[SharePoint 2010] Retours d’expérience SharePoint 2010 dans le Cloud Amazon EC2…

En attendant d’avoir la possibilité de déployer SharePoint et SQL Server dans Azure comme cela semble se préciser (lire l’article “Microsoft to enable Linux on its Windows Azure cloud in 2012” sur le  blog de Mary-Jo Foley ), je voulais vous faire part de mon retour d’expérience suite à une installation de SharePoint 2010 dans le Cloud Amazon EC2.

image  SharePoint Server generic brand Grid h_thumb

En français dans le texte, Amazon Elastic Compute Cloud (ou EC2) est :

un service Web qui fournit une capacité de calcul redimensionnable dans le nuage. Il est conçu pour faciliter l'accès aux ressources informatiques à l'échelle du Web, pour les développeurs.
L'interface simple du service Web d'Amazon EC2 vous permet d'obtenir et de configurer la capacité avec un minimum de friction. Elle fournit un contrôle complet de vos ressources informatiques et vous permet d'exécuter votre application sur l'environnement informatique d'Amazon qui a fait ses preuves. Amazon EC2 réduit le temps requis pour obtenir et démarrer de nouvelles instances de serveurs à quelques minutes, ce qui vous permet de rapidement dimensionner la capacité, de l'augmenter et de la diminuer, au fur et à mesure des modifications de vos besoins de calcul. Amazon EC2 change l'aspect financier de l'informatique en vous permettant de ne payer que pour la capacité que vous utilisez effectivement. Amazon EC2 fournit aux développeurs les outils pour construire des applications résilientes tout en évitant les scénarios de défaillance les plus courants.

Il fournit en résumé un accès à des machines virtuelles hébergées dans les centres de données d’Amazon.

Les types d’instance disponibles sont variés et adaptés à la plupart des besoins. Les principaux sont :

Type CPU Mémoire Stockage Plateforme
Petites instances (défaut) 1 unité EC2 1,7 Go 160 Go
perf E/S modérée
32 bits
Large 4 unités EC2
2 cœurs virtuels
7,5 Go 850 Go
perf E/S élevée
64 bits
Extra-large 8 unités EC2
4 cœurs virtuels
15 Go de mémoire 1 690 Go
perf E/S élevée
64 bits

Mais il en existe d’autres plus “gonflées” en CPU (jusqu’à 20 unités EC2) ou en mémoire (jusqu’à 68,4 Go de mémoire) pour des besoins spécifiques (HPC par exemple).

Pour une installation SharePoint de type “tout en un” avec le serveur de bases de données, la partie services d’application et frontal web dans la même machine virtuelle, une instance de type large convient tout à fait. Cependant nous n’utiliserons pas l’option “standalone” de l’installeur car nous souhaitons nous appuyer sur une base de SQL Server déjà installée dans la VM.

Les tarifs sont accessibles ici : http://aws.amazon.com/fr/ec2/pricing/

Le tableau de bord de l’état des services est accessible ici : http://status.aws.amazon.com/


Il existe un nombre très important de machines virtuelles préconfigurées utilisables  sur EC2. Elles sont publiées ici sur AMI (Amazon Machine Images). Il y en a à ce jour 1077 !

SNAGHTML585b41e

On trouve notamment 101 modèles de machines reposants sur Windows.

Pour notre installation SharePoint “tout en un” , nous sommes partis de la base suivante : Microsoft Windows Server 2008 R2 with SQL Server Standard 2008 R2

SNAGHTML5887200


Ensuite, nous avons dû faire quelques ajustements sur la configuration SQL Server :

Changing the Server Collation

Collé à partir de <http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms179254.aspx>

 image

SETUP /QUIET

/Action=RebuildDatabase

/INSTANCENAME=MSSQLSERVER

/SQLSYSADMINACCOUNTS=Administrator

/SQLCOLLATION= Latin1_General_CI_AS_KS_WS

/SAPWD=xxx

Bien préciser le paramètre SAPWD car sinon ca ne fait rien !

Moving System Databases

Collé à partir de <http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms345408.aspx>

image

Et Moving the master Database

 

Collé à partir de <http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms345408.aspx>

 

Déplacement sur un disque D: séparé


image A ce stade le principal problème rencontré vient d’une caractéristique par défaut des VMs hébergées dans le Cloud Amazon : elles changent de noms à chaque redémarrage ! Surpris

La solution à ce problème une fois qu’il est identifié est de cocher la bonne case dans l’interface d’administration comme cela est décrit ici : Setting a permanent Windows Hostname on EC2


Ensuite les problèmes rencontrés sont d’un ordre différent et liés au choix fait de déployer SharePoint dans un environnement hors domaine (attention il s’agit d’une configuration non supportée…). Les utilisateurs sont donc locaux, de type “workgroup” :

image

Dans ce cas de figure, l’assistant de configuration plante sur la création de la base de configuration de la ferme :

image

Il est cependant possible de contourner ce problème en procédant à la création via PowerShell :

SNAGHTML94b2951

   1:  if(-not(Get-PSSnapin "Microsoft.SharePoint.PowerShell" `
   2:      -ErrorAction SilentlyContinue |
   3:      Where {$_.Name -eq "Microsoft.SharePoint.PowerShell"})) 
   4:  { 
   5:      Write-Host "Chargement de la librairie SharePoint pour PowerShell" 
   6:      Add-PSSnapin Microsoft.SharePoint.PowerShell 
   7:  } 
   8:   
   9:  ###
  10:  ### Create a new farm
  11:  ###
  12:   
  13:  New-SPConfigurationDatabase `
  14:     -DatabaseName SP2010_ConfigDB `
  15:     -DatabaseServer IP-XXX `
  16:     -Passphrase (ConvertTo-SecureString "xxx" –AsPlainText -force) `
  17:     -FarmCredentials (Get-Credential) 

Après cela, on peut relancer l’assistant de configuration pour compléter l’installation.


De même plus loin dans l’installation, les comptes de services locaux ne peuvent être enregistrés dans l’interface graphique. Cela donne l’erreur suivante :

SNAGHTML962f1af

Là encore PowerShell nous permet de contourner cette difficulté en forçant l’enregistrement :

SNAGHTML965bd66

ou :

   1:  add-pssnapin Microsoft.SharePoint.PowerShell
   2:   
   3:  $ServiceAccount1 = Get-Credential IP-XXX\SPAppPool
   4:  New-SPManagedAccount -Credential $ServiceAccount1
   5:   
   6:  $ServiceAccount2 = Get-Credential IP-XXX\SPServices
   7:  New-SPManagedAccount -Credential $ServiceAccount2
 
 
Pour l’installation complète avec des comptes locaux, je vous recommande :


Voilà qui nous permet d’avoir un SharePoint opérationnel à couts minimum dans le Cloud.

Evidemment un accès en mode https:// est alors fortement souhaitable, nous y reviendrons dans un prochain billet !

Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :
Posted: jeudi 5 janvier 2012 17:53 par Patrick Guimonet

Commentaires

Pas de commentaires

Les commentaires anonymes sont désactivés

Les 10 derniers blogs postés

- Merci par Blog de Jérémy Jeanson le 10-01-2019, 20:47

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage des Office Groups de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-26-2019, 11:02

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage de Microsoft Teams de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-26-2019, 10:39

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage de OneDrive for Business de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-25-2019, 15:13

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage de SharePoint Online de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-27-2019, 13:39

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage d’Exchange Online de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-25-2019, 15:07

- Office 365: Script PowerShell pour auditer le contenu de son Office 365 Stream Portal par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-21-2019, 17:56

- Office 365: Script PowerShell pour auditer le contenu de son Office 365 Video Portal par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-18-2019, 18:56

- Office 365: Script PowerShell pour extraire les Audit Log basés sur des filtres fournis par Blog Technique de Romelard Fabrice le 01-28-2019, 16:13

- SharePoint Online: Script PowerShell pour désactiver l’Option IRM des sites SPO non autorisés par Blog Technique de Romelard Fabrice le 12-14-2018, 13:01