Notre voyage a commencé à Venise. En effet, cette croisière démarrait de Venise et faisait différentes escales entre l'Italie, la Grèce et la Croatie pour revenir à Venise.
Quitte à partir de Venise, nous avions décidé avec ma femme d'arriver quelques jours avant d'embarquer.
Nous sommes donc arrivés à l'aéroport de Venise quelques jours avant le grand départ

Nous sommes restés 4 jours à Venise. Constat c'est une très jolie ville mais il ne faut surtout pas oublier de se procurer un plan, car venise est un vrai labyrinthe.
Il ne faut pas hésiter à prendre le vaporetto (bateau-bus) pour aller d'un point à l'autre (ce que nous n'avons pas vraiment fait...) sinon, vous pouvez vous retrouver à marcher des heures pour essayer de retrouver votre route.
Les indications ne sont pas toujours très claires et on prend vite le réflexe de lever la tête pour voir les panneaux indiquants les différentes directions possibles. (Enfin ce n'est pas toujours très clair non plus, mais on fait avec)
Bref très jolie ville, mais beaucoup de marche Big Smile
Nous sommes donc descendus dans un petit Hôtel "Tre Archi" dans Venise à l'écart du centre (En gros, au calme, loin du flux de toursites)

Près de Venise, il se trouve une autre petite île/ville appelée Murano. Qui ne connaît pas le "Verre de Murano" ? (Ou le Verre de Venise)
C'est une petite île consacrée à la fabrication de la verrerie. A l'époque les fabriques de verre ont toutes été déplacées de Venise vers Murano pour des raisons de sécurité (un incendie à Venise peut vite devenir catastrophique et les souffleurs de verre "jouent avec le feu")
Bref une très jolie petite ville aussi et si vous cherchez de la verrerie pour décorer votre appart, c'est là qu'il faut aller. Mais attention, n'achetez pas à l'impulsion, il y a beaucoup de magasins avec les "mêmes" produits, donc faites un tour avant car le prix peu varier de 1 à 5 pour le même produit d'un magasin à l'autre.
Vous pourrez également assister à des démonstrations de fabrication de verres à plusieurs endroits sur cette île.

Lundi 28 août 2006, on embarque au Port de Venise !
Il n'y a pas de mot pour décrire le bateau dans lequel nous avons passé une semaine, il était tellement grand !

Pour vous faire une idées, voici quelques chiffres :
Nom du bateau : Costa Victoria
Tonnage : 75 166
Largeur : 32 mètres
Longueur : 252 mètres !
Nombre de passagers : 2394 
Équipage : 800 membres
Il y avait 14 étages, oui vous avez bien lu, 14 ! Mais rassurez vous, des ascenseurs sont installés un peu partout dans le bateau Big Smile
Il y avait un terrain de basket et de tennis sur le dernier pont, des piscines, un solarium, des bars, des discothèques, un casino, une salle de jeux vidéos, une garderie, des animations la journée et le soir, des buffets à longueur de journée, le personnel de bord était toujours très dispo et agréable

Bref tous les ingrédients sont là pour passer une très bonne semaine !

Mardi 29 août 2006, 1ere escale au Port de Bari en Italie. Bari cela ne vous dit rien ? Et si je vous dit Barilla ? Et bien oui, Bari (selon ce que nous a expliqué la guide) est un peu comme la capitale des pâtes, c'est une ville très importante de l'Italie du sud. Je pense qu'on peut la comparer à Marseille pour la France.
Mais Bari ce n'est pas que des pâtes, c'est toute une histoire avec notamment la Basilique Saint Nicolas ("Le vrai père Noël" et n'en déplaise à certains, il n'est pas vêtu de rouge et blanc aux couleurs de coca cola et n'a pas de barbe blanche et en plus il est black.
Un mythe qui peut s'effondrer pour les âmes sensibles Big Smile. J'ai demandé à la guide s'il habitait au pôle Nord... Je vous laisse deviner la réponse et ma déception ! Big Smile)





Mercredi 30 août 2006, 2eme escale au Port de Katakolon en Grèce. Avec ma femme nous avions choisi de visiter le site Archéologique d'Olympe qui se trouvait à quelques kilomètres en autocar. C'est la visite que j'ai le plus apprécié, ce site est gigantesque et plein d'Histoire. Visite que je recommande fortement !





Jeudi 31 août 2006 matin, 3eme escale sur l'île de Santorin. Particularité de cette escale, il n'y a pas de port assez gros pour accoster, l'escale se fait donc en chaloupe ! Dès le matin il faisait déjà très chaud avec un beau ciel bleu. Les villes (notamment le village d'Oia) étaient très jolies, cette île à une Histoire peu commune, elle a connu l'explosion d'un volcan il y a très longtemps qui a complètement fait disparaitre 60% de l'île. (Voir la carte satellite, à l'origine, l'île était ronde...)




Jeudi 31 août 2006 après-midi, 4ème escale
sur l'île de Mykonos. Très jolie "petite" île un peu dans le même genre que la précédente avec ces maisons très blanches (je me demande même comment ils font pour que cela reste aussi blanc avec l'afflux de milliers de touristes journaliers... Chapeau bas)







Vendredi 1er septembre 2006, 5eme escale au Port de Rhodes. L'île de Rhodes est pleine d'Histoire, elle se trouve "encastrée" dans la turquie. C'est l'escale que j'ai le moins appréciée sûrement car pour cette escale nous avions préféré visiter par nous même au lieu de prendre une visite guidée. En gros on ne savait pas quoi regarder ni où aller. Beaucoup d'autres ont aimé cette escale dans notre petit groupe de français. S'il y a une prochaine fois sur cette île nous prendront sûrement une visite guidée Smile



Dans la nuit de vendredi à samedi, nous avons eu une mer assez agitée, on en comptait plus le nombre d'emplacements vides aux tables du restaurant, le mal de mer en a envoyé plus d'un dans leur cabine Stick out tongue

Samedi 2 septembre 2006, Pas d'escale, journée sur le bateau, activité préférée des passagers : profiter du soleil au solarium sur le 14ème pont du bateau.

Dimanche 3 septembre 2006, 6eme et dernière escale à Dubrovnik en Croatie. On entend de plus en plus de bien sur la Croatie, c'est vrai que la vieille ville est très jolie (toute neuve et toute reconstruite, on ne voit aucune marque de la guerre) MAIS les commercants ne sont absolument pas accueillants, résultat, on ne s'attardait pas dans les magasins pour jouer les touristes en quête d'un souvenir. Comparé à l'accueil des grecques, c'est le jour et la nuit... La vue depuis les hauteurs des remparts de la ville fortifiée était magnifique avec tous ces toits refaits à neuf avec de la tuile venant de... Toulouse.


Lundi 4 Septembre... C'est la fin du voyage... sniffffff. Retour à Venise. C'était tellement bien que j'ai hâte de pouvoir refaire une croisière !

Voilà en gros le court résumé de notre voyage de noce.
Il y a tant à dire tellement nous avons passé un très bon et inoubliable moment.

Vous l'aurez compris, les voyages en croisière ne sont pas du tout l'image que l'on peut en avoir.
- Il n'y a pas que des retraités (C'est même gratuit pour les enfants de moins de 18 ans, il faut juste payer les taxes portuaires).
- On ne s'ennuie pas.
- Le capitaine n'est pas aussi souriant que celui de la série "La croisière s'amuse (Love Boat)".
- Le capitaine ne mange pas avec les passagers.
- Le mal de mer ne survient que si la mer est vraiment agitée et aux personnes sensibles aux mal de mer.
- Le bateau est une ville à lui tout seul, magasins, casino, salon de coiffure (hors de prix), discothèques, bars, restaurants, piscines, spa, salle de sport, terrain de tennis, terrain de basket etc...
- Le prix de la croisière n'est pas si cher et on en a vraiment pour son argent.
- Leonardo di caprio ne joue pas à "je suis le roi du monde" à l'avant du bateau Big Smile

Néanmoins, voici des petits conseils si vous décidez de partir en croisière un jour :

- Si l'agence de voyage vous propose de manger le soir au service de 19h (1er service) ou 21h (2eme service), comprenez 19h15 ou 21h45 (ce qui change tout et qu'on vous apprend ça à bord et qu'on avait choisi 21h pour des raisons pratiques...)

- Par défaut, un pourboire de 6€ par jour et par personne est ajoutée sur la note finale, vous pouvez bien sur, le modifier ou le supprimer, mais par défaut il est sur votre note.

- Nous n'étions qu'une soixantaine de Français à bord, qqs centaines d'allemands, espagnoles etc... et +1600 italiens. Et bien c'est malheureux à dire étant donné mes origines italiennes, mais les italiens sont un troupeau de boeufs... Pas bonjour, pas au revoir, encore plus indisciplinés que les Français faisant la queue dans un mac do (et que ça te double et bouscule de tous les côtés), quand ils bousculent, même pas un "excusez moi", quand vous en bousculiez un et que vous vous excusiez, vous vous faisiez fusiller du regard, et encore plein de choses dans le genre compliquées à expliquer par écrit sans écrire un roman... Bref j'ai renié mes origines italiennes toute cette semaine tellement je ne pouvais pas m'identifier à ces boeufs... Je me suis consolé en me disant que les 1600 italiens à bord venaient "peut être de l'Italie du sud" Big Smile mais bon, cela n'excuse pas leur comportement (C'est un boutade hein, pas frapper). Le côté "rassurant" c'est que ce constat n'était pas juste pour cette semaine, il paraît que c'est la même chose toutes les semaines... Petite anecdote, après notre retour ma femme en rentrant du boulot m'a dit, j'ai trouvé les gens très aimables dans le métro ce matin... (C'est dire le choc qu'on a eu...) Si vous faite une croisière avec plein d'italiens, vous allez très vite apprendre un terme très pratique : "A la cola" ("A la queue")

- A bord tout est fait pour que vous passiez une bonne et agréable semaine alors laissez-vous guider et ignorez le troupeau de boeufs.

Voilà c'est tout, VIVEMENT UNE PROCHAINE CROISIERE !

Pour finir, je vous livre quelques photos sympa en vrac :

Nix en gilet de sauvetage pendant l'exercice OBLIGATOIRE d'abandon du navire
Nix en gilet de sauvetage

Couchers de soleil sur le costa victoria
Couché de soleil sur le costa victoria
Autre coucher de soleil
Coucher de soleil

L'homme couché à terre, vous l'aurez compris c'est le N° 10 avec le maillot Français (Zidane). Pas très fair play cette oeuvre en verre de Murano...
Le fair play italien avec cette illustration de la finale de la coupe du monde de foot 2006...

Spéciale dédicace pour Richard fan de F1 ;-) Le magasin Ferrari
Magasin Ferrari à Venise
Magasin Ferrari (suite)



J'ai pris plus de 1600 photos, alors ne m'en veuillez pas si je ne les partage pas toutes, cela prendrait trop de temps à envoyer sur le blog Big Smile

Sur ce, je dois me remettre au boulot alors let's go, j'ai du code sur la planche !

Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :