A travers cette série d’articles, nous allons aborder l’utilisation des types géographiques (geography) et géométriques (geometry).

SQL Server Spatial geography geometry Bing Maps

 

Apparition des types géographiques et géométriques

La version 2005 de SQL Server avait apporté la possibilité d’utiliser des types définis par l’utilisateur basé sur la CLR .Net.

On parle alors de la technologie SQLCLR (SQL Common Language Runtime) et on retrouve alors la possibilité d’établir un type avancée avec des propriétés et des fonctions spécifiques.

SQLCLR .Net into SQL user defined typeDepuis la version 2008 de SQL Server, Microsoft intègre plusieurs types de données de façon native parmi lesquels on retrouve le type géographique (geography), géométrique (geometry) ainsi que le type hiérarchique (hierarchyid).

 

Usage des types

Ces types représentent des données qui correspondent à un usage précis avec comme indiqué des spécificités d’utilisation ou de fonctionnalités.

Ainsi les types géographiques représentent une donnée sur la surface du globe terrestre basée sur une ellipsoïde choisie.

image

Les types géométriques sont utilisées pour représenter un point dans un système cartésien de coordonnées, soit dans un plan défini par deux axes.

image

Le type hiérarchiques, que je ne traiterai pas dans cette série, présentent un intérêt pour toutes les données qui ont une relation hiérarchique en permettant d’établir un identifiant pour situer la donnée dans un arbre hiérarchique.

 

Intérêts des types géographiques et géométriques

Comme indiqué précédemment, ces types sont fournis de manière native permettent de simplifier l’intégration de ce genre de données en proposant tout un panel de méthode et propriété particulièrement utile pour les procédures SQL.image

C’est ainsi que l’on retrouve, par exemple, des fonctions de détection d’intersections, de support de standard de définition d’éléments (points, multi-ligne, polygones…) ou bien encore d’algorithme utile pour les simplifications ou les calculs de distance.

 

Nous reviendrons en détails dans ces détails dans la suite de cette série et au moment de la description de ces types dans le détails et de manière concrète.

 

Un peu de fun

Et pour rester dans l’esprit de noël, en vous souhaitant un joyeux réveillon :

 image

Pour avoir un petit sapin (dans l’esprit de que proposait mon camarade Alastair Aitchison), retrouvez cette petite requête pour introduire les notions SQL Spatial à travers ce fichier SQL.

 

La suite de la série va nous permettre de nous intéresser au type qui nous intéresse le plus dans le cadre de l’utilisation au sein de la cartographie, à savoir le type géographique.