Pour la seule track session que je pouvais suivre lors de l’événement Navteq Directions 2010, j’ai choisi de me rendre sur un sujet qui m’intéresse énormément et qui a le vent en poupe concernant la Business Intelligence couplée à l’information spatiale.

navteq_banner

Les speakers

La session de présentation de la Geo BI était animée par Thomas Lejars, Sales Director chez Galigéo, société Française spécialiste reconnue dans le domaine de la Business Intelligence et plus particulièrement à propos de la Geo Business Intelligence.

Galigeo session Spatial Business Intelligence

Après avoir brièvement rappelé ce qu’était la Business Intelligence, Thomas nous a introduit l’intérêt de l’exploitation de la dimension spatiale au sein de la cartographie.

En fin de présentation, quelques questions ont été posées aux partenaires présents afin de présenter leurs visions et leurs solutions, comptant parmi les principaux fournisseur de solution de BI : Oracle, ESRI et Microsoft.

 

Un mot sur la Geo BI ou Spatial BI

La Géo Business Intelligence c’est très simplement de l’information riche, extraite de systèmes dédiés à laquelle on ajoute une information de positionnement géographique à laquelle s’ajoute l’environnement et le contexte géographique.

geo_bi

Il devient alors possible de retrouver de l’information en fonction de la proximité présenté sous formes de cartes statiques ou interactives.

 

Quelques exemples concrets

Les exemples d’application pullulent dans de nombreux domaines qu’il est possible de regrouper et où la Géo intelligence présente un réel intérêt.

On distingue ainsi les domaines suivants :

  • Gouvernemental : organisations, instituts gouvernementaux…
  • Commercial : territoire de vente, recherche de magasins, analyses d’impact sur le marché local
  • Transports : optimisation de tournée, suivi des flottes, information riche sur les parcours…
  • Assurance : exploitation et visualisation des informations de terrain, d’irrigation, de zones à risques…
  • Infrastructure : décision dans la mise en place de nouveau locaux, construction…

Thomas, à travers différents exemples concrets et retours d’expérience, réussit à nous faire prendre conscience de l’évolution des mentalités dans les sociétés qui utilisent la BI depuis des années avec justement ce besoin grandissant de combiner ces informations à la position géographique.

 

Présentation par les partenaires

La réponse aux questions posées par Thomas a laissé place à la présentation des solutions de chacun des acteurs en répondant aux 2 questions suivantes :

  • Pourquoi la géolocalisation des informations de Business Intelligence est-elle importante ? Pourquoi maintenant ?
  • Quels sont les réalisations les plus intéressantes que vous pouvez nous présenter pour illustrer le propos ?

Tous proposent la capacité de répondre en intégrant de nombreux paramètres et des possibilités de présentation à travers des interfaces dédiées qui ont bien évidemment été illustrées par des exemples complets et variés pour chacun des partenaires.

Partenaires cartographie ESRI oracle Microsoft     

Pistes à explorer

De nombreux domaines vont exploiter ces informations enrichies, restent à trouver des acteurs qui regroupent ces informations de qualité exploitable dans ce contexte.

La qualité de regroupement de l’ensemble de ces informations est un facteur déterminant et permets de prendre un réelle décision en tenant compte de tous les paramètres tels que la démographie (âge, revenu…) ou bien d’autres caractéristiques qu’il est possible de projeter au niveau d’une carte.

Pour les entreprises qui possèdent déjà ces informations où d’autres qui souhaitent afficher celles-ci directement sur une carte pour aider à la décision, l’outil cartographique et les données restent l’élément fondamentale pour une visualisation et une exploitation réelle.

 

Mon avis

Dans un contexte où la données prends toujours plus d’importance, il devient essentiel de la combiner avec le monde réel. Cette projection est réalisée en intégrant la cartographie et les informations connexes enrichissant les données cartographiques.

Au final, cela renforce la capacité d’analyse en vue de prise de décision qui s’appuient sur les outils de BI.