Depuis la version Beta de son portail Bing Maps, Microsoft fournit une multitude d’applications présentées et regroupées sous forme de galerie avec une offre qui ne fait que s’étoffer semaine après semaine.

Microsoft annonce dès à présent un nouvel SDK disponible en béta pour partager et publier des applications qui pourront s’ajouter à ces applications Bing Maps.

Développement Microsoft Bing Maps App SDK application intégration virtual earth

Présentation

La galerie d’application est celle qui permet de répertorier les applications disponibles pour les utilisateurs finaux et qui intègrent soit des fonctionnalités spécifiques, soit des données particulières issues des entreprises partenaires.

C’est ainsi que l’on retrouve des applications intégrant les données de Foursquare (réalisée par Earthware), Oddle Rentals, Global Action Atlas de National Geographic ou encore bien d’autres applications.

Bing Maps App SDK publisher

On retrouve aussi des applications issues et fournies par Microsoft comme les applications Photosynth, Distance Calculator, Bing Health Maps…

Bing Maps App SDK Bing

Ici, Microsoft souhaite devenir un hub à applications utilisant la cartographie, le portail devient encore plus alors un réel portail digne de ce nom en regroupant les informations de plusieurs provenances.

Bing Maps App Gallery

N’hésitez pas à tester ces applications directement par vous même en vous rendant sur le portail Bing Maps en Silverlight :

http://bing.com/maps/explore/ 

 

Description

Tandis que depuis des années nous réalisons une intégration de cartographie au sein d’applications web, RIA ou bien d’autres scénarios :

Bing Maps Mashup exemple de développement d'application Bing Maps Virtual Earth

Ici cette ouverture de Bing Maps aux applications externes nous permets de réaliser l’inverse : l’application et les données liées s’intègrent au portail Bing Maps permettant de propulser des applications sur ce site très fréquenté, on peut alors parler de “Mash-in” ou d’intégration inverse :

Bing Maps Mashin application développement Microsoft Bing Maps

Ces applications ne doivent pas ou pas nécessairement se substituer à la consultation du site fournissant les données.

Il serait même gênant de penser de la sorte, il vaut mieux plutôt concevoir cette possibilité comme une réelle voie d’exploitation des données pour une utilisation différente et même un public différent.

 

Prérequis et téléchargements

Afin de commencer à réaliser vos propres applications Bing Maps, il est nécessaire de télécharger et installer le SDK disponible sur le site Connect :
http://connect.microsoft.com/bingmapapps

Les prérequis autour de ces développement et l’utilisation du SDK sont les suivants :

  • Visual Studio 2010
  • Silverlight 4.0
  • Expression Blend, optionnel mais recommandé

Pour le développeur, une fois le SDK installé, il observe la création d’un répertoire contenant les exemples de code, la documentation et les assemblies à utiliser, par défaut :

C:\Program Files (x86)\Microsoft SDKs\Bing Map App SDK

Il est à noter qu’un forum dédié à ce SDK pour application Bing Maps a été ouvert et complète le forum officiel de la plateforme Bing Maps for Enterprise.

 

Présentation technique

Ces applications Bing Maps sont composées de plusieurs éléments qu’il est intéressant et utile d’identifier.

Le schéma suivant permet d’identifier les différentes parties d’une application Bing Maps et de comprendre ce qu’est alors l’anatomie de celle-ci en termes d’interface utilisateur:

Bing Maps App SDK Application anatomie interface utilisateur

Sur ce schéma on distingue plusieurs zones applicatives :

  • 1 - Title : zone de titre et icône
  • 2 - Panel : zone d’affichage secondaire affichant des résultats ou des informations complémentaires interagissant avec la carte
  • 3 - Map Layer : zone principale de l’application affichant le Map Control et les données géolocalisées sous formes de punaises associées à du contenu

La technologie utilisée étant du Silverlight, ces éléments affichés correspondent à des contrôles (UserControl) qu’il est possible de directement définir en code XAML.

 

Limitations

Ces applications permettent d’utiliser la plupart des fonctionnalités de Silverlight, cependant quelques éléments sont volontairement limités ou bloqués pour des raisons de sécurité.

Ces points suivant sont par exemple bloqués :

  • Accès au namespace System.Windows.Reflection
  • Accès au namespace System.Windows.Browser
  • Utilisation limité du IsolatedStorage : nous reviendrons sur ce dernier

Les applications qui sont ensuite soumises à Bing doivent respecter une taille maximale limite compilée qui est de 100 Ko.

Une considération supplémentaire qui est de l’ordre technique concerne le nom de l’assembly (DLL) qui sera générée. Cette assembly est chargée dans la même application Silverlight qu’est le portail Bing Maps.
Dès lors, il est nécessaire d’avoir une DLL avec un nom unique afin d’éviter des conflits une fois celle-ci lancée.

  

Conclusions

Cette plateforme et galerie d’application vont augmenter l’intérêt du portail et chacun des acteurs y trouvera un intérêt qui sera directement exploitable par l’utilisateur final.

Il y a fort à parier que ces applications pourront être filtrées par pays très prochainement afin de n’afficher que les applications susceptibles d’intéresser pour la région de recherche.

En bref, cette possibilité d’intégration d’information et d’application sur le portail Bing Maps est un réel plus pour les diffuseurs d’informations ou site souhaitant présenter de l’information géolocalisée.

C’est un unique de Microsoft Bing Maps qui ne fait que renforcer l’offre de la plateforme Bing Maps, une fois de plus !

 

Nous verrons très prochainement, comment il est possible de réaliser notre propre application Bing Maps et de l’intégrer au portail en mode développeur.