La version 6.2 de la plateforme Bing Maps, rendue disponible par Microsoft en septembre 2008 a introduit ces Web Services dédiés, nouveauté ouvrant une fois de plus les possibilités d’interopérabilité et d’utilisation des fonctionnalités géospatiales de l’API au sein de toutes vos applications.

bingmaps_header

Cette série abordera l'utilisation des Web Services 1.0 de Bing Maps for Enterprise et les possibilités d'extension de ces derniers.

J'ai choisi de décomposer cet ensemble sur les Web Services en plusieurs articles traitant des parties indépendantes de développement, le tout sera comme à mon habitude, agrémenté d’exemples associés.

A travers ce billet, je souhaite faire un tour d’horizon de ces services avant de faire le point sur chacun d’entre eux dans le détail comme j’ai pu le faire dans mon livre toujours disponible en presse :

bing-maps-book-small

 

  Bing Maps : Guide complet de la cartographie interactive
  aux Editions ENI
  disponible sur le site de l’éditeur ou via Amazon

image 
Au passage, n’hésitez pas non plus à venir nombreux à la session dédiée à la cartographique avec Bing Maps que j’animerai avec Marie Chenut Chassagne lors du Wygday le 8 juin 2010.

 

Introduction

Cette nouvelle possibilité ainsi que ces services ont été rendus disponibles en septembre 2008 sans grand bruit et pourtant, il faut reconnaître que pour nombre de développement utilisant l’API Bing Maps, cela a changé quelques points.

Cela a, par exemple, simplifié l’utilisation des possibilités du service Bing Maps pour effectuer des recherches de proximité, des calculs d’itinéraires, du géocodage et, point à ne pas négliger, la génération de contenu d’imagerie.

Ces Web Services, basés sur la technologie WCF introduit par le Framework .Net 3.0, permettent véritablement de connecter et d’ajouter ces fonctionnalités dans n’importe quel type d’applicatif que ce soit des technologies .Net comme des technologies Java, PHP…

Vous comprendrez aisément qu’il vous suffit de pouvoir communiquer avec un Web Service depuis vos applications pour pouvoir échanger de l’information avec les serveurs de Microsoft et donc en tirer partie.

 

Présentation des Web Services 1.0 de Bing Maps for Enterprise

Cette nouvelle possibilité rendue disponible par Microsoft est donc un ensemble de services WCF qui répondent à un besoin spécifique :

Bing Maps Web Services introduction et presentation

  • Service de géocoding (Geocode Service) :
    - Résolution des adresses postales en position géographique (latitude et longitude) : opération dite de “geocoding” ou géocodage
    - Résolution de position géographique en adresse postale : opération de “reverse geocoding” ou géocodage inverse
  • Service d'imagerie (Imagery Service) :
    - Récupération de cartes statiques avec au besoin des informations superposées telles que des punaises. 
    - Récupération des informations sur les images précisées.
  • Service de calcul d'itinéraire (Route Service) :
    - Calcul d'itinéraire avec possibilité de configuration, indications de trafic routier et indications de parcours
  • Service de recherche (Search Service) :
    - Recherche de points d'intérêt (POI), lieux et autres informations à proximité de points géographiques

Ainsi d'une manière générale, on peut remarquer que les Web Services 1.0 de Bing Maps permettent d'effectuer des recherches de POI, du géocodage, du calcul d'itinéraire et de génération de cartes statiques à la demande.

 

Et techniquement, comment on s’en sert ?

Très simplement, ces services sont disponibles à travers des URL dédiées que l’on ajoute comme “Service Reference” à notre projet.

Pour cela, rien de plus simple au sein d’une application .Net et au sein de Visual Studio, il suffit de sélectionner le projet pour lequel on souhaite ajouter la référence, clic droit sur ce dernier puis “Add Service Reference”, et il suffit ensuite d’entrer l’URL associée et le namespace :

Bing Maps ajout de reference au Web Service de geocodage

Les Web Services sont disponibles aux adresses suivantes :

Geocode http://dev.virtualearth.net/webservices/v1/geocodeservice/geocodeservice.svc
Route http://dev.virtualearth.net/webservices/v1/routeservice/routeservice.svc
Search http://dev.virtualearth.net/webservices/v1/searchservice/searchservice.svc
Imagery http://dev.virtualearth.net/webservices/v1/imageryservice/imageryservice.svc

imageLe détail complet de ces Web Services et des adresses associées  à travers la MSDN :
 http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc966738(v=MSDN.10).aspx

Attention : l’exploitation de ces services requiert une authentification qui sera abordée dans l’article qui suit afin de détailler complètement cette étape et de comprendre comment intégrer les bonnes pratiques d’utilisation à ce niveau. Deux possibilités sont alors envisageables pour s’authentifier soit par jeton soit par clé d’application (application key). 
> Je recommande l’authentification par application key.

image A noter également, il existe des Web Services de test dans un environnement dit de “staging” qu’il faut normalement favoriser dans vos développements, plus d’infos : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc980844.aspx 

 

Conclusions

Ces Web Services permettent d’exploiter les possibilités de l’API Bing Maps for Enterprise directement au sein de tout type d’applicatifs et permettent notamment d’enrichir ces derniers avec des possibilités de recherches de proximité, de cartes statiques ou bien même des fonctionnalités de résolution d’adresses.

 

Dans les prochains articles de la série, nous aborderons les différents services dans le détail afin de détailler l’utilisation de chaque méthode et l’exploitation qui peut être fait de ces possibilités.

Et sinon oui, je laisse un peu patienter pour les autres articles techniques plus complexes !