Alors que depuis quelques semaines, on a pu voir le lien vers le site pour son intégration de Virtual Earth et l'utilisation de SQL Server 2008.

Relayé par de nombreux blogs et annonces diverses, aviez-vous remarqué que le site Eye-On-Earth était intégré à un existant SharePoint ?

image

De même que le portail de l'agence environnementale européenne (EEA) à l'origine du site repose sur un SharePoint très largement customisé et qui se détecte à peine.

Un bel exemple de WCM !

image image

La force d'un produit est celle aussi de ne pas être ressentie comme un charge pour l'utilisateur. Ici, à première vue, c'est un pari réussi.

 

Je reviendrai d'ici peu pour de l'information autour de Virtual Earth et SharePoint.