Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

Julien Chable

He blogs, you blog, I blog ...

Archives

Installer Ubuntu 7.10 Server dans Virtual Server 2005

Si vous souhaitez installer de temps à autre des distributions Linux pour faire quelques démos/test d'interopérabilité interplateforme (projet OpenXML4J, JEE/.NET, etc) sans monopoliser une de vos machines, vous n'avez pas le choix, vous devez utiliser un environnement de virtualisation : Virtual PC/Server, VMWare, VirtualBox, Xen, etc. Jusqu'ici je ne vous évidemment apprend rien ...

Suite à l'achat de mon nouveau serveur (qui fait tourner un Windows Home Server équipé d'un SharePoint Services v3, Virtual Server 2005, etc) et la sortie de Ubuntu 7.10, j'ai eu envie de retenter une installation de cette distribution Linux  - notamment pour réaliser de nouvelles démonstrations de OpenXML4J - mais cette fois-ci non pas dans Virtual PC 2007, mais dans un Virtual Server 2005 flambant neuf. Une envie que je me serais bien passé finalement ...

Si les distributions Novell/RedHat s'installent et fonctionnent correctement (résultat de  l'accord MS & Novell/RedHat ?) ce n'est pas forcément le cas des célèbres distributions Ubuntu. Voici les étapes pour installer la version serveur d'Ubuntu 7.10 (la version desktop suit d'autres étapes) dans Virtual Server 2005 ... en passant par Virtual PC 2007. En effet, si vous essayez d'installer Ubuntu 7.10 server dans Virtual Server 2005, l'installeur vous dira qu'il n'arrive pas à monter le CDRom pendant l'installation ! Etrange, cela est certainement dû à des versions différentes de l'environnement de virtualisation de Virtual Server 2005 SP1 et Virtual PC 2007 ?

Voici les étapes :

  1. Créer une machine virtuelle et installer la version serveur de Ubuntu 7.10 dans Virtual PC 2007 (n'oubliez pas d'arrêter le service Virtual Server pour éviter les conflits !) :
    1. Capturer l'ISO de la distribution Ubuntu 7.10 et laissez le CD se lancer et afficher le menu,
    2. Choisissez votre langue, le mappage de clavier, etc puis sélectionner l'élément pour installer le système,
    3. Suivez les étapes d'installation classique à n'importe quelle distribution dérivée de Debian,
    4. Une fois l'installation terminée (environ 20 minutes), éteignez la machine virtuelle.
  2. Si vous voulez lancer la machine virtuelle que vous venez de créer : désactivez l'accélération matériel de virtualisation (du moins pour les processeurs AMD possédant la technologie AMD Virtualization, le mien étant un Athlon X2 BE-2350 Energy Efficient, à tester pour les processeurs Intel) dans les paramètres de la machine virtuelle sinon Ubuntu 7.10 Server restera bloqué à l'initialisation du système (idem pour la version desktop).
  3. Ouvrez l'administration de Virtual Server 2005 ou VRMC+ et créez une nouvelle machine virtuelle en utilisant le disque virtuel sur lequel vous avez installé Ubuntu 7.10 Server avec Virtual PC 2007 et désactivez l'accélération matérielle de virtualisation.
  4. Démarrez la machine virtuelle dans Virtual Server 2005 et tout devrait fonctionner !

Deux choses à retenir donc : n'installer pas Ubuntu 7.10 Server directement avec Virtual Server 2005, cela ne marchera pas, et n'activez pas l'accélération matérielle (AMD au moins !!!) sinon le système ne démarrera pas !

Plus qu'à installer les VM Additions pour Linux - enfin c'est encore une autre histoire - et tout devrait être prêt pour des démos :-)


Update : Faites de même pour Fedora 8 !

Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :
Posted: lundi 26 novembre 2007 07:00 par neodante
Classé sous :

Commentaires

coucou747 a dit :

sans monopoliser une de vos machines...

le dual boot ne monopolise qu'une partition... et le live cd rien du tout...

sinon, ubuntu n'a jamais ete une distribution recomandee pour faire un serveur (contrairement a redhat ou debian...)

# novembre 27, 2007 06:06

neodante a dit :

Quand je dis monopoliser une machine pour faire des tests, c'est parce qu'avec un portable de dev et un serveur en 'prod' (qui a autre chose à faire que de faire tourner uniquement un Linux qui ne sert de crash test que toutes les 10 minutes, par exemple faire bénéficier mon réseau de ses ressources Windows Home Server, des autres serveurs virtuels, du WSS, etc :p) il n'y a pas vraiment d'autre option (et à vrai dire même si j'en avais, je ne le ferais pas, surtout pour faire des démos en session ensuite ...).

L'idée du LiveCD (très/trop lent à mon goût avec les accès incessants au CD, même si cela est moins vrai avec un LiveCD dans une VPC et une ISO du CD) ou de la partition/dual boot (encore pire sur des machines de travail surtout quand on test régulièrement différentes distros) ne change donc rien et monopolise bien physiquement une machine.

L'intérêt de la virtualisation est justement de régler ce genre de 'problème' et de rendre transportable la machine configurée (avec état sauvegardé tant qu'à faire) sur un disque externe, la virtualisation est donc tout à fait justifié, voire recommandé, pour du test surtout quand on travaille sur une machine de dev/travail et/ou un serveur de 'prod'.

Ubuntu n'a jamais été une distro recommandée pour faire un serveur d'entreprise tout comme n'importe quelle distribution dérivant de Debian (après qu'appel t'on réellement recommandé et par qui, surtout au vu des faibles différences entre les deux distros :p) Si on veut être puriste on pourrait tout aussi bien suggérer d'installer un FreeBSD ;-) En tout cas, ça tombe bien ce n'est pas pour faire un serveur de prod.

Comme je le dis dans le post, Suse et RedHat fonctionnent bien. L'idée ici était de faire un petit retour d'expérience sur les heures passées ce WE à ne pas comprendre pourquoi la dernière version de Ubuntu Server ne voulait pas s'installer sur Virtual Server 2005 (et également à 'remercier' l'accélération matérielle pour la virtualisation). Donc aucun débat sur Linux, ses best practises ou les distros Debian/Ubuntu, juste quelques remarque pouvant faire gagner du temps à d'autres personnes ...

# novembre 27, 2007 10:32
Les commentaires anonymes sont désactivés

Les 10 derniers blogs postés

- Office 365: Script PowerShell pour assigner des droits Full Control à un groupe défini par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-30-2017, 09:22

- SharePoint 20XX: Script PowerShell pour exporter en CSV toutes les listes d’une ferme pour auditer le contenu avant migration par Blog Technique de Romelard Fabrice le 03-28-2017, 17:53

- Les pièges de l’installation de Visual Studio 2017 par Blog de Jérémy Jeanson le 03-24-2017, 13:05

- UWP or not UWP sur Visual Studio 2015 ? par Blog de Jérémy Jeanson le 03-08-2017, 19:12

- Désinstallation de .net Core RC1 Update 1 ou SDK de Core 1 Preview 2 par Blog de Jérémy Jeanson le 03-07-2017, 19:29

- Office 365: Ajouter un utilisateur ou groupe dans la liste des Site collection Administrator d’un site SharePoint Online via PowerShell et CSOM par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-24-2017, 18:52

- Office 365: Comment créer une document library qui utilise les ContentTypeHub avec PowerShell et CSOM par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-22-2017, 17:06

- [TFS] Supprimer en masse les dépendances à SQL Enterprise ou Developer avant de procéder à une migration par Blog de Jérémy Jeanson le 02-20-2017, 20:30

- Office 365: Attention au volume utilisé par les fichiers de Thèmes de SharePoint Online par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-07-2017, 18:19

- [SCVMM] Supprimer une machine bloquée par Blog de Jérémy Jeanson le 01-31-2017, 21:22