Avec l'avenement du Web 2.0, les possibilités pour le marketeux de construire un site web digne de ce nom se sont largement étendues. Du marketing online, on peut commencer à vraiment faire du marketing relationnel. Quand je parle de marketing relationnel, je ne parle pas uniquement de la capacité de faire un emailing ciblé, mais j'entends la capacité pour un site d'une société de pousser la bonne information au bonne endroit à la bonne personne. Le bon marketing est celui qui ne se voit pas et n'est pas perçu comme une aggression ! C'est comme le bon chasseur,...Big Smile.

Pour ce lancer dans cette demarche, il faut suivre quelques principes et mettre en place les bons outils:

Evidemment quand on parle de marketing relationnel, on parle de base de données riches, qui sont mes clients, que veulent-ils, comment les contacter ?

Par multiplier l'activité du site, faire revenir les internautes, il faut des outils engagements performants, basés sur votre base de données, ceux que vous utilisez tous les jours. A chaque outil correspond des outils de mesure spécifiques. Par exemple, pour une newsletter, ce sera le nombre d'abonnés, le taux d'ouverture et les taux de clics.

Oui mais voilà, vous n'êtes pas seul. Votre site existe parmi des millions d'autres en anglais, français, islandais,... Pour vous démarquer, il vous faut les reconnaitre, vous liez à eux via du cross linking, des opérations conjiontes. Et pour cela, vous devez evidemment avoir un positionnement claire. Ca tombe bien ! Vous ne pourrez jamais tout faire Big Smile

Si ça peut service, n'hésitez pas à passer l'info !