La nuit dernière, suite à la victoire de Sarkozy, je suppose, un crétin a mis le feu à l'école de mes filles. La moitié de l'école a brulé à Etiolles (91). Pour ce qui me connaisse, c'est en général très difficile de me faire sortir de mes gonds, mais là, qu'on soit de gauche ou de droite, on ne peut qu'être choqué par ce geste fascisant, d'une autre époque.

Non seulement, la personne qui a fait :

- refuse notre régime démocratique, ce qui de ce fait en fait un extrémiste,

- refuse notre société et chaque individu qui la compose,

- s'attaque directement à nos enfants et à leur enseignement, quel courage !

Est-ce qu'on peut accepter ce genre de comportement de ce(s) couard(s)? Je peux comprendre qu'on ne soit pas content, qu'on manifeste son embarrât suite à l'élection, qu'on le dise, qu'on le crie. Mais comment peut-on, la nuit foutre le feu à l'école d'enfants?! J'espère que je n'entendrai pas un discours qui puisse donner raison ou excuser un seul instant à celui qui a fait ça. C'est très grave. Qui plus est, avec ma fille en pleur ce matin, j'ai vraiment envie de lui p… la face!  Les chemises brunes n'ont peut-être pas le même visage mais ils sont bien de retours. Que feront-ils la prochaine fois? Incendie de lieux de cultes? Passage à tabac de passants?