Oufff, j'ai enfin appris ce qu'était le marketing viralIl s'agit en fait de faire un jeu concours avec un formulaire pour collecter des adresses emails.  
http://www.journaldunet.com/itws/it_vsc.shtml  

Moi qui croyait que le marketing viral consistait à diffuser de boites en blogs, de newsgroups en forum un ou des contenus en rapport avec une marque / un produit. "Le marketing viral se distingue donc théoriquement d'un simple phénomène classique de bouche à oreille par son ampleur et par sa vitesse de propagation (voir sur le sujet l'article consacré à l'explication de la puissance du phénomène)." (http://www.abc-netmarketing.com/article.php3?id_article=1765)

Quid du jeu concours alors? Une simple opération marketing permettant d'animer un site ou une communauté. Il doit aussi servir de catalyseur pour attirer de nouveaux internautes. Mais le nerf de la guerre, c'est de les garder. Et là je renvoie directement à l'article de Nicolas Sorel , expert en référencement et surtout, surtout et surtout master en gestion et amélioration du contenu"Le but 1er de votre/vos sites est de satisfaire vos visiteurs. Même si le fait de les envoyer vers des sites connexes peut les satisfaire, au final, ce n'est pas votre site qui les comble." (http://actualites.webrankexpert.com/200511-guide-adsense.htm)  

 

 

 

Aussi étrange que ça puisse paraitre pour un site à vocation commerciale, le contenu est essentiel. C’est quelque chose qu'à très bien compris www.Ldlc.fr, qui non content d'afficher des informations techniques pertinentes, à l'intelligence de nouer des partenariats avec des sites tels que http://www.choixpc.com/ . On est loin du marketing viral mais dieu que c'est bien fait et efficace.  

 Parfois, j'en viens à la conclusion que les meilleurs « marketeurs » sont ceux qui n'en font pas :-). 

 Mais ces critiques sont à nuancer, largement. La campagne Transatlantys a été un vrai succès aux yeux de tous. Là on peut parler de marketing viral éfficace. Les bénéfices en terme de reconnaissance et de valorisation de la marque ont été important, le retour sur investissement (ROI) probablement important aussi.

"Pour Transatlantys, nous avons choisi le teasing pour alimenter l'effet viral. Pour que la mécanique se mette en place, la marque ne devait pas être visible mais le contenu devait permettre de susciter une interrogation quant à l'éventuelle identité de l'annonceur. L'opération s'est déroulée sur un mois, dont dix jours de teasing avant la révélation de l'identité de Voyages-sncf. Sur ces dix premiers jours, le site Transatlantys a reçu plus de 10 millions de visites."

Soit, mais alors pourquoi ne pas avoir continué? Rêver, c'est bien mais que je me réveille c'est dur! Quel est la suite à donner à cette campagne? Une collecte d'email n'est pas suffisante.

 

 

 Conclusion 

 

 

 Avec le nombre de jeux concours qu'on a lancé depuis septembre, on est vraiment bon en viral :-). Plus sérieusement, le marketing online doit s'inscrire dans la durée. Il doit intégrer du marketing relationnel, du marketing communautaire, la gestion de partenariat et de la gestion de contenu.

Et moi, je peux vous dire que j'ai encore du boulot sur MSDN pour créer une vrai relation avec les développeurs :-). Côté viral, prendre exemple sur http://www.joelamouk.com/