Dans le cadre de projets d'intégration on-premise, j'ai eu à m'intéresser à SharePoint Foundation 2013. Bien qu'appréciant énormément le produit, je ne pas m'empêcher d'être déçus. Je résumerai les choses en 3 points :

 

1. Les manques

D'abord, il y a ces fonctionnalités de base qui me manquant cruellement :

  • Pas de Meta / taxonomie. Et donc aucune gestion centralisée des metadata d'entreprise L
  • La configuration initiale de la recherche est limitée. (Sorti de la configuration de base, rien n'est possible à partir du site de gestion, on doit passer par powershell… et encore, toutes les commandes ne sont pas disponibles… grrr !!!)
  • Pas de workflow manager, donc pas de workflow 2013 (Pourrat-on rester à vie avec des workflows 2010 ?).

     

2. Les nouveautés qui ne sont pas utilisables out of the box

Pour l'intégration on-premise, Sharepoint 2013 arrivant avec un lot de fonctionnalités nouvelles autour des « apps ». Dans un scénario entièrement on-premise on passe par des apps dites « provider-hosted ». Celles-ci ont besoin que la fonctionnalité de synchronisation des profils soit activée… fonctionnalité qui n'existe pas sur un Sharepoint Foundation.

Même avec une relation de confiance full trust entre la ferme SharePoint et les IIS des apps, on ne peut pas utiliser le template d'application de Visual Studio 2013. La solution consiste à ruser en utilisant les Claims avec une authentification Windows ou alors un provider partagé avec le SharePoint.

 

3. Conclusion

L'intégration d'apps dites « rovider-hosted » pouvant devenir un vrai cauchemar et Workflow 2013 n'étant pas pris en charge, les anciens modèles de développement / intégrations sont préférables, car plus simples. A mon sens, on commence à avoir un gros décalage en intégration sur Sharepoint Server et Sharepoint Foundation.