Il y a peu de temps encore, je pensais que Workflow Foundation était une technologie mal aimée. Une sorte de Windows Vista ou Millenium. À force de parler du couple WF+WCF, j'ai commencé à dresser un bilan général (et peut-être un peu caricatural).

Ce que certains pensent de moi quand je parle WF:

  • Un des derniers mohicans?
  • Humain? extra-terrestre? Il n’a jamais entendu parlé de C#?
  • Encore un gars qui ne sait pas coder et qui a besoin d'un outil pour!

Donc : ce n’est pas génial.

Lors d'échanges avec des personnes qui avaient clairement cette vision, je me suis rendu compte qu'elles avaient un avis encore moins édulcoré sur Workflow Foundation :

  • Technologie de m… Cela ne sert à rien.
  • On va 100 fois plus vite en C#!
  • Mais pourquoi se compliquer la vie avec un truc comme ça?!

Ne voulant pas arrêter là et abandonner mon ami WF, j'ai beaucoup échangé à son sujet.

(NOTE : pour ceux qui se posent des questions sur la santé de l'ami WF, je vous rassure, il va bien. Avec .net 4.5, il va aller encore mieux. Voir article MSDN : Les nouveautés de Windows Workflow Foundation 4.5)

À force d'échanges, je me suis rendu compte qu'en présentant bien les fonctionnalités "out of the box" de WF, les avis étaient bien différents.

  • On découvre vraiment des choses que l'on n'a pas sans WF!
  • Nous n'avions pas vu les choses comme ça. Et vous dites qu'on peut l'utiliser depuis .net3!
  • Dans le cas de mon projet, j'ai une problématique qui pourrait être simplifiée si on utilisait WF.
  • Heu… on peut reprendre depuis le début?

Cette dernière remarque fut le déclic (la révélation). J’avais oublié un bon gros défaut bien français! On dit rarement :

  • Je ne sais pas!
  • Ça veut dire quoi?

Personne n'osant vraiment dire qu'il n'avait pas tout compris, ou qu'il n'y connaissait rien.

Afin de répandre la bonne parole, j'ai rédigé un article court, reprenant les fondamentaux du service de workflow. Pour enfoncer le Could (*), et m'assurer qu'il dure dans le temps, je l'ai confié au site MSDN.

Je vous encourage donc vivement à aller le lire, pour découvrir, ou redécouvrir Workflow Foundation : Les fondamentaux du service de workflow

 

*:Quand on parle Cloud, cela semble attirer plus de monde… donc mon clou sera dans le Cloud!