Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

SharePoint Grib's Lair

Journal technique de Sébastien PICAMELOT

Plus loin dans l'installation de SharePoint 2007

Aux cours de mes interventions chez les clients, je fréquemment rencontré des installations de SharePoint par défaut (pour WSS surtout, et dans une moindre mesure MOSS). L'interface d'installation de SharePoint est certes simple et conviviale, mais elle ne propose pas toutes les options d'installation. C'est après avoir eu plusieurs retours liés à des problèmes d'installation (en clientèle, en formation et sur le forum MSDN) que j'ai compris l'importance de communiquer sur les options d'installation avancées. Quel intérêt concrètement ? Quelques exemples :

  • Voir qu'il n'est pas nécessaire de réinstaller SharePoint lorsque le rôle défini pour le serveur n'est pas le bon, ou que des features sont manquantes
  • Voir qu'il n'est pas nécessaire de réinstaller SharePoint lorsque la console d'administration centrale ne fonctionne plus,
  • Voir qu'il est possible de créer la base de configuration sur un serveur SQL accessible via authentification SQL,
  • Automatiser l'installation,
  • ...
La commande PSConfig

Tout comme stsadm.exe, PSConfig.exe est situé dans le répertoire 12\BIN.

PSCONFIG.EXE –cmd configdb <parameters>
–cmd helpcollections <parameters>
–cmd secureresources <parameters>
–cmd services <parameters>
–cmd installfeatures <parameters>
–cmd adminvs <parameters>
–cmd evalprovision <parameters>
–cmd applicationcontent <parameters>
PSCONFIG.EXE –help <commandname>

Le détail complet de la commande PSConfig est bien sûr disponible sur le Technet.

Quel intérêt pour cette commande ?

  • Création de la base de données de configuration à l'aide d'une authentification SQL

L'écran de connexion à la base de données de configuration de l'assistant ne propose que 4 paramètres. En comparaison, l'opération de connexion à la base de données de configuration via PSConfig permet d'en gérer 9 (si on omet les options permettant la création, la connexion ou la déconnexion à la base de données de configuration, qui sont également implicitement gérés par l'assistant)

PSCONFIG.EXE -cmd configdb
[-create]
[-disconnect]
[-connect]
[-server <SqlServerName>]
[-database <SqlDatabaseName>]
[-dbuser <value>]
[-dbpassword <value>]
[-user <Domain\User>]
[-password <Password>]
[-addomain <value>]
[-adorgunit <value>]
[-admincontentdatabase<SqlAdminContentDatabaseName>]

Specify Database Settings

Notez au passage les paramètres dbuser et dbpassword qui vous permettront de spécifier un compte SQL et non un compte de domaine comme c'est nécessairement le cas via l'assistant de configuration. Egalement, notez le paramètre admincontentdatabase : celui ci permet de nommer la base de données du site d'administration de SharePoint. Personnellement, lassé d'avoir plusieurs bases nommées AdminContent_<GUID> sur mes serveurs SQL, j'opte pour l'installation en ligne de commande ne serait ce que pour cette raison.

Au final la commande donnera donc ceci :

PSConfig -cmd -configdb -create -server database_servername -database SharePoint_Config -user domain/username -password password
-dbuser sql_user -dbpassword sql_password -admincontentdatabase myAdminContent

  • Changement de licence de MOSS Standard vers MOSS Entreprise

Outre la clé de licence à changer, il vous sera nécessaire d'installer les features liées à la version entreprise. L'instalaltion de ces features peut se faire via la commande PSConfig -cmd installfeatures qui enregistre l'intégralité des features disponibles sur le serveur ou est exécuté la commande (équivalent à installfeature sur l'ensemble des features non installées).

  • Activation des services d'indexation et de recherche

La commande PSConfig -cmd services vous permet d'ajouter la prise en compte de ces services au serveur sur lequel est exécuté la commande (activation et démarrage).

  • Création de la console d'admin centrale

En cas d'anomalie sur la console d'administration centrale, il y a une solution simple : la désinstaller puis la réinstaller, toujours à l'aide de PSConfig.

psconfig.exe -cmd unprovision

psconfig.exe -cmd adminvs -provision -port 21121 -windowsauthprovider onlyusentlm

Notez au passage que cette commande permet de fixer le port qui sera utilisé par le site, tout comme le permet l'assistant... à la différence prêt que le nom du répertoire créé dans InetPub ne sera pas le même. En effet, lorsque vous modifiez le port à l'aide de l'assistant, celui ci créé un répertoire pour stocker les fichiers du site et lui donne le nom du port qui était sélectionné par défaut, avant modification. (ce qui donne lieu à des consoles d'admin sur le port 10000, mais situées dans un répertoire 17892 par exemple...). Quoi qu'il en soit, le paramètre -port de la commande PSConfig permet de fixer le port ET le nom du répertoire où seront stockés les fichiers.

Le fichier Config.xml

Le fichier Config.xml permet de spécifier les paramètres d'installation que le setup de SharePoint utilisera. Ce fichier est présent dans les répertoires x86\Files\Setup et x64\Files\Setup du CD d'installation de SharePoint. On y retrouve les paramètres par défaut pour WSS et pour MOSS. L'astuce consiste donc à modifier ces paramètres et en ajouter d'autres pour piloter l'installation de SharePoint. Les paramètres dont il est question permettent (entres autres) :

  • une installation silencieuse
  • la définition de paramètres d'installation communs lors d'une installation sur plusieurs serveurs (ou en cas de restauration après un crash du serveur)
  • Le lancement d'une commande externe avant installation
  • Le changement du chemin d'installation
  • ...
<Configuration>
<Package Id="sts">
...
</Package>

<Package Id="spswfe">
...
</Package>
</Configuration>

Il vous est donc possible de faire vos propres CD d'installation de SharePoint (n'oubliez pas d'yintégrer le SP1 si vous ne l'avez pas déjà sur vos CD) ou même d'indiquer votre propre fichier Config.xml en argument du setup. Ex: setup.exe /config c:\MaConfig\config.xml.

Le schéma et sa description, là aussi, disponible sur le Technet.

Vous trouverez le post dont je tire les informations sur cette commande sur le blog de Ben Curry.

La commande PSConfigUI

Cette commande est associée au lien SharePoint Products and Technologies Configuration Wizard du bouton démarrer. Elle vous sera utile si le raccourci n'est plus présent. Elle permet donc de relancer l'assistant et donc de se connecter / déconnecter de la base de données de configuration, mais aussi de finaliser la configuration de SharePoint en cas de mise à jour (Service Pack ou KB).

Bien que mes essais pour lui passer des arguments soient restés vains, l'utilisation de Reflector sur la commande indique qu'ils sont bien gérés (peut être pour une utilisation future). Je vous laisse au passage noter les traces générés dans la classe CommandLine :

PreventMistake

Installation avec un compte administrateur de domaine

Petite particularité lorsque l'installation est réalisée avec un compte ayant les droits d'écriture sur l'AD : il devient possible pour SharePoint d'écrire dans l'Active Directory. Notamment pour créer de nouveaux utilisateurs, changer les mots de passe, synchroniser les profils dans les deux sens... bref, beaucoup de choses qui, mêmes si elles ont un gros intérêt, inquiètent les services d'exploitation (ce qui peut largement se comprendre). Concrètement, je ne l'ai jamais vu utilisé en entreprise. De manière générale, je recommande de ne pas utiliser un compte administrateur de domaine pour installer SharePoint.

Lorsque vous utilisez l'assistant d'installation, vous noterez le bouton Advanced Settings qui est généralement désactivé. Le bouton d'aide de l'écran indique que ce bouton n'est disponible que pour les serveurs n'hébergeant pas la console d'administration centrale.

Completing the SharePoint Product and Technologies Wizard 

Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :
Posted: dimanche 29 juin 2008 08:00 par Gribouillon

Commentaires

minsou a dit :

Article très très intéressant !

# juin 30, 2008 09:15

Gribouillon a dit :

Content que le trouves interessant. Dès qu'on sort d'une topologie classique ou qu'on souhaite modifier une topologie déjà en place, ces outils apportent leur lot de solutions.

# juin 30, 2008 20:43
Les commentaires anonymes sont désactivés

Les 10 derniers blogs postés

- Merci par Blog de Jérémy Jeanson le 10-01-2019, 20:47

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage des Office Groups de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-26-2019, 11:02

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage de Microsoft Teams de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-26-2019, 10:39

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage de OneDrive for Business de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 04-25-2019, 15:13

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage de SharePoint Online de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-27-2019, 13:39

- Office 365: Script PowerShell pour auditer l’usage d’Exchange Online de votre tenant par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-25-2019, 15:07

- Office 365: Script PowerShell pour auditer le contenu de son Office 365 Stream Portal par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-21-2019, 17:56

- Office 365: Script PowerShell pour auditer le contenu de son Office 365 Video Portal par Blog Technique de Romelard Fabrice le 02-18-2019, 18:56

- Office 365: Script PowerShell pour extraire les Audit Log basés sur des filtres fournis par Blog Technique de Romelard Fabrice le 01-28-2019, 16:13

- SharePoint Online: Script PowerShell pour désactiver l’Option IRM des sites SPO non autorisés par Blog Technique de Romelard Fabrice le 12-14-2018, 13:01