Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

Blog Technique de Romelard Fabrice

Les dernières Actualités de Romelard Fabrice (Alias fabrice69 ou F___) principalement autour des technologies Microsoft

Actualités

  • Toutes les actualités et informations sur les technologies Microsoft principalement autour de .NET et SQL Server

Archives

SQL Server Reporting Services : Comment identifier des abonnements utilisateurs pour une migration de serveur de rapport

Nous avons vu dans des messages précédents comment effectuer une mise à jour de serveurs utilisés par une ferme SharePoint:

Dans le second message, nous somme resté très proche de l’utilisation basique de SQL Server, mais il est régulier que les autres moteurs soient aussi installés et configurés.

Ce n’est pas réellement un problème pour déplacer les contenus:

  • Bases SSAS
  • Packages SSIS (avec replanification)
  • Rapports et connexions

La question vient par contre rapidement pour les rapports auxquels les utilisateurs se sont abonnés seuls, ce qui est une bonne chose en soit, mais doit être géré lors de la migration pour ne pas créer de frustation chez vos utilisateurs.

La solution de base est expliquée ici (Option 1):

Il faut effectivement commencer par faire un premier contrôle visuel en développant les taches planifiées de votre agent SQL Server (chaque abonnement correspond à une tâche).

image

Vous voyez alors apparaître une liste de GUID qui est une piste, il ne reste plus qu’à la confirmer par la requête ci-dessous:

SELECT
    b.name AS JobName
    , e.name
    , e.path
    , d.description
    , a.SubscriptionID
    , laststatus
    , eventtype
    , LastRunTime
    , date_created
    , date_modified
FROM
    ReportServer.dbo.ReportSchedule a
        JOIN msdb.dbo.sysjobs b
            ON CONVERT(NVARCHAR(128), a.ScheduleID) = CONVERT(NVARCHAR(128), b.name)
        JOIN ReportServer.dbo.ReportSchedule c
            ON CONVERT(NVARCHAR(128), b.name) = CONVERT(NVARCHAR(MAX), c.ScheduleID)
        JOIN ReportServer.dbo.Subscriptions d
            ON CONVERT(NVARCHAR(128), c.SubscriptionID) = CONVERT(NVARCHAR(128), d.SubscriptionID)
        JOIN ReportServer.dbo.Catalog e
            ON CONVERT(NVARCHAR(128), d.report_oid) = CONVERT(NVARCHAR(128), e.itemid)

Qui vous donne alors le résultat suivant avec le nom du rapport et son chemin d’accès

image

Il ne vous reste plus qu’à aller dans chaque rapport pour recréer dans le nouveau serveur de rapport le même abonnement et supprimer l’ancien.

Cette astuce vous permet de rapidement préparer la migration

Je vous invite dans le même temps à regarder ce message pour la question des permissions appliquées aux rapports qui sont aussi à migrer:

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Malware unchained

WP_20150212_103

Speakers: Stanislas Quastana, Arnaud Lheureux, Pascal Saulière & Cyril Voisin (en remote depuis Dubaï)

Cette session est toujours dans la trame des Coding 4 Fun ou Geek in da House, mais autour de la problématique de la sécurité et des attaques survenues ces 12 derniers mois et basé sur le rapport d’analyse des données de sécurité, le SIR dans sa version 17.

WP_20150212_105 WP_20150212_106
WP_20150212_108 WP_20150212_109
WP_20150212_110 WP_20150212_111

La “Webification” de tout le business entraine les attaques vers le Javascript et HTML

WP_20150212_113 WP_20150212_114

Mais aussi vers les plateformes mobiles de plus en plus présentes, dont Android avec une faille de sécurité qui ne sera jamais patchée (Android avant 4.3 représentant 50 % du marché actuel)

WP_20150212_116 WP_20150212_119
WP_20150212_121 WP_20150212_122

WP_20150212_123

Toujours le classique PDF et les composants applicatifs

WP_20150212_124

Mais aussi un grand retour des RansonWare qui touchent aussi les NAS personnels désormais (QNAP ou Synology par exemple) , puisque OS Linux installé et donc patchable

WP_20150212_125 WP_20150212_127
WP_20150212_128 WP_20150212_129

Les plus grosses vulnérabilités illustrées par des démo … ou pas Smile

WP_20150212_130

Heartbleed

WP_20150212_131 WP_20150212_132

Shellshock

WP_20150212_133 WP_20150212_135
WP_20150212_138 WP_20150212_142

GHOST

WP_20150212_143

L’attaque KERBEROS pour les anciens DC non patchés

WP_20150212_146 WP_20150212_149
WP_20150212_150 WP_20150212_152

L’ingénierie Sociale et l’hameçonnage

WP_20150212_154

WP_20150212_155 WP_20150212_156
WP_20150212_157 WP_20150212_159
WP_20150212_160 WP_20150212_161
WP_20150212_162 WP_20150212_164

L’appel téléphonique de faux techniciens Microsoft (de plus en plus en vogue)

WP_20150212_165 WP_20150212_166
WP_20150212_167 WP_20150212_171


Le centre de recherche à Dubaï de lutte contre Cybercriminalité

WP_20150212_173

Les réseaux de PC Zombie

WP_20150212_174 WP_20150212_176
WP_20150212_177 WP_20150212_178
WP_20150212_179 WP_20150212_182


Conclusion

WP_20150212_183

Cette session avec une très bonne ambiance traîte d’un sujet de plus en plus présent aussi bien en grand public que dans le monde professionnel.

La webification et la cloudification entrainent un risque de plus en plus fort de vol de données personnelles ou d’attaque malveillantes. Il convient de maintenir ses environnements sécurisés et à jour.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: La transformation du SI avec le Cloud Microsoft, quel sera le rôle de la DSI demain, comment le Cloud MS accompagne cette transformation. Une fatalité ou une opportunité ?

WP_20150212_058

Speakers: Julien HACQUARD & René-Louis ADDA

WP_20150212_059

Cette session est une présentation assez basique de l’offre Cloud de Microsoft et comment un DSI peut intégrer les différentes stacks dans son DataCenter.

Situation des employés aujourd’hui

WP_20150212_061 WP_20150212_063

L’offre de Microsoft est avec les 3 couches:

WP_20150212_064


Office 365

WP_20150212_065 WP_20150212_066


Windows Azure

WP_20150212_068

WP_20150212_070 WP_20150212_071
WP_20150212_073 WP_20150212_082

La question du coût dans Azure

WP_20150212_083 WP_20150212_084


Windows Intune

WP_20150212_085 WP_20150212_086
WP_20150212_087 WP_20150212_088
WP_20150212_089 WP_20150212_092


Challenge pour les DSI

WP_20150212_094 WP_20150212_095
WP_20150212_096 WP_20150212_098
WP_20150212_099 WP_20150212_099


Conclusion

WP_20150212_100 WP_20150212_101

Cette session était vraiment axée vers les décideurs qui souhaitent avoir un refresh rapide de ce Microsoft cherche à communiquer et la stratégie globale qui se retrouvera lors les négociations commerciales.

Le monde du Datacenter au sous-sol est bien terminé et Microsoft va proposer de plus en plus de solutions techniques et logicielles dans son offre Cloud, via des abonnements, telles que:

  • Le machine Learning
  • La stack Office 365
  • L’infrastructure online avec Azure IaaS

Il faut que tous les DSI puissent bien comprendre ce que représente le Cloud afin de faire les bons choix et les diffuser en interne pour que l’entreprise toute entière puisse faire son métier premier.

L’analogie avec l’électricité est de plus en plus d’actualité dans ce type de transformation.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: L’intranet social avec Office 365 et Yammer - quelles possibilités d’intégration ?

WP_20150212_001

Speakers:Frédéric Le Pors & Serge Aradj

WP_20150212_002

Après un historique sur l’évolution des plateformes Intranet, et sa problématique de ROI

WP_20150212_005 WP_20150212_007
WP_20150212_008 WP_20150212_009

La situation ayant évolué, cette stratégie figée des Intranets classiques ne correspond plus au marché actuel et l’affrontement avec les solutions grand public (DropBox).

WP_20150212_010

Le challenge est donc de transformer la version classique et Office 365 répond bien à ces besoins avec tous ses modules

WP_20150212_011 WP_20150212_012

Comment aider les utilisateurs à mieux utiliser cette nouvelle plateforme

WP_20150212_013


Démonstration d’usage avec Serge

WP_20150212_014

WP_20150212_015 WP_20150212_016
WP_20150212_017 WP_20150212_018
WP_20150212_020 WP_20150212_021

Office Vidéo

WP_20150212_022 WP_20150212_024

Site de News

WP_20150212_025 WP_20150212_026
WP_20150212_027 WP_20150212_028

Intégration de Lync et Yammer

WP_20150212_030 WP_20150212_031
WP_20150212_032 WP_20150212_033

Moteur de recherche global: Delve

WP_20150212_035 WP_20150212_036
WP_20150212_038 WP_20150212_039

Office Online

WP_20150212_037 WP_20150212_045


Mode d’intégration des composants

WP_20150212_046

Les composants non natifs de cette plateforme sont :

  • Yammer

WP_20150212_050

  • Delve

WP_20150212_052

  • Office Vidéo

WP_20150212_054


Conclusion

WP_20150212_056

La session reprend un scénario réellement concrèt qui ne scope pas sur la problématique technique, mais bien d’un point de vue d’usage final.

Les nouvelles features sont réellement de plus en plus riches et permettent d’aller vraiment de plus en plus loin dans la numérisation des entreprises.

L’Intranet passe d’un monde relativement figé dans le temps et dans le contenu vers un contenu réellement dynamique et utile pour l’entreprise.

On ne parle plus de FaceBook pour entreprise mais bien d’un outil de rapprochement intercollaborateurs (vertical et horizontal).

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Plenière jour 3 - Vers une technologie invisible et une intelligence omniprésente ?

image

Speakers: Bernard Ourghanlian, Julien Clausse, Jeremy Harroch, Antoine Durieux, P. Anandan, Pascal Brier & Joannes Vermorel

Après une référence au fondateur de Google sur la fin de l’Internet, la session keynote de ce troisième jour est dédiée à “Mark Weiser” (ancien du laboratoire de Xerox), le père de l’informatique ubiquitaire, qui est traduite en France par Intélligence ambiante.

image

L’informatique est comparable aujourd’hui à l’électricité qui passe dans notre quotidien sans jamais qu’on se pose réellement la question de sa source.

L’avenir de l’informatique va donc de plus en plus vers le Machine Learning, ou le système doit apprendre par lui même. Microsoft va clairement dans cette direction avec ses nouvelles solutions Azure Machine Learning par exemple.

image

image image

image


CORTANA

Mais aussi via CORTANA qui fait désormais parti de Windows 10 afin de devenir son assistant personnel utilisable au quotidien.

image

Aujourd’hui disponible en français dans sa version Alpha (Apprentissage accéléré de la langue), qui permet à partir d’une connaissance de son propriétaire.

Le carnet de note, qui lui permet de mieux nous connaître, est éditable et modifiable si besoin.

image image
image image
image image

C’est ce qui va arriver dans le quotidien général avec:

  • Les ascenseurs plus intelligents chez Microsoft Research
  • HoloLens et la visualisation en 3D

image


Le SLAC

Microsoft participe à des travaux de recherche fondamentale à travers MS Open Tech et plus particulièment le SLAC.

image image

Le Machine Learning est utilisé pour la maintenance industrièle de ce site de recherche afin de faire de la maintenance préventive et les alertes. Ce système est donc suivi via un nouveau service sur Azure.

image image
image image

Avec une ouverture vers les participations extérieures à Microsoft via Connect the Dots

image


Les voitures connectées

image

Altran a travaillé avec Microsoft et son projet Orlean pour développer une voiture connectée, mais surtout pour un projet de simulation de volume de masse et compréhension des usages. Ceci afin de mieux comprendre les adaptations que le constructeur peut opérer sur son modèle ou sa répartition de concessions, voire pour une recherche d’anomalie.

Mais aussi une vision réduite à l’utilisateur pour sa propre voiture et son usage.

Un dernier cas est de prévoir à partir d’un jeu de données l’évolution d’un usage dans le temps (vision de consommation d’essence sur les XX prochains jours pour une flotte de véhicule), et encore une prévision des évolutions de prix et de l’optimisation au niveau de la flotte des pleins d’essence.

image image
image image
image image
image image
image image


Les startups et le Machine Learning

image

La grande distribution et Alkémics

Comment décrypter les tiquets de caisse pour fournir une vue plus complete de la consommation client.

image

La transformation digitale des entreprises par Quantmetry

Comment prendre toute un tas de données de relation client, de flux, de data générique, …,  d’un site Internet et en faire une vue agrégée, pour aussi dtecter les signaux faibles de chaque client, pour réagir au plus vite face à ces changements.

image image

L’optimisation quantitative de données par Lokad

Cas classique du rayon vide dans un magasin ou encore une prévision de coûts d’un contrat d’entretien sur le long terme.

image image


Intégration du Machine Learning dans la vie quotidienne

image

Malgré son aide dans le quotidien des inquiétudes se présentent avec l’évolution législative et les statistiques d’analyse de flux de données pour prédire des données très personnelles.

image image
image image

Il convient de faire évoluer cette question d’éthique sinon les risques de cette évolution peuvent entrainer des catastrophes

image image


Traduction dynamique avec Skype

image

Comment Le machine learning peut nous aider à mieux nous comprendre au niveau des populations dans tous les sens du terme (visuel, sonore, logique, …).

image image
image image
image image

Le meilleure illsutration est l’intégration dans Skype qui intègre désormais un système de traduction dynamique (Skype Translator) pour traduire les échanges entre deux personnes discutant chacun dans sa propre langue.

La démonstration fut sympathique à cause de la problèmatique des accents locaux.

image


Conclusion

Microsoft répond bien à cette demande de fusion entre l’informatique dans la vie courante à travers l’informatique ambiante, même si toutes ces questions font penser à des problèmes d’éthique pour ne pas jouer un mauvais film de science fiction.

image

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Geek is in da {new} House

WP_20150211_218

Speaker : David Catuhe, Stanislas Quastana, Arnaud Lheureux, Sébastien Warin & Laurent Ellerbach

Comme chaque année, la session Geek in da House est un immanquable des techdays ou respire la bonne humeur et les grands délires de grands “enfants”, toujours avec la validation WAF.


Présentation de Laurent Ellerbach

Amélioration de l’arrosage automatique du jardin

WP_20150211_225 WP_20150211_227
WP_20150211_229 WP_20150211_232
WP_20150211_234 WP_20150211_242

Ma cave à vin

WP_20150211_243 WP_20150211_244
WP_20150211_245 WP_20150211_246
WP_20150211_247 WP_20150211_248


Session de David Catuhe et Stanislas Quastana

Après un rappel des précédentes années

WP_20150211_255

Le thème de l’année était en rapport avec le déménagement respectif de chacun et la gestion de ces changements au niveau Geek, en gardant le comparatif France vs US.

WP_20150211_265 WP_20150211_267
WP_20150211_270 WP_20150211_269

La gestion de la sécurité personnalisée

WP_20150211_272 WP_20150211_273
WP_20150211_278 WP_20150211_279

Puis l’intégration des données de capteurs diverses dans la maison, ou pas

WP_20150211_282 WP_20150211_285

La cas plus particulier de la gestion électrique aux USA a été ensuite détaillé

WP_20150211_287 WP_20150211_288
WP_20150211_289 WP_20150211_290
WP_20150211_292 WP_20150211_293
WP_20150211_294 WP_20150211_295

Petit point pour les NAS qui peuvent maintenant pousser les sauvegardes dans le Cloud en natif

WP_20150211_297

WP_20150211_299 WP_20150211_300

Pas de session sans parler domotique et animaux, Stan a donc répondu à la grande question du grand buveur (qui ne boit que dans le lavabo de la salle de bain)

WP_20150211_305 WP_20150211_306

Afin de fournir une solution de WaaS (Water as a Service)

WP_20150211_308

WP_20150211_311 WP_20150211_317


Session de Sébastien Warin

Le déménagement dans une nouvelle maison a été l’occasion de la rendre totalement connectée durant les travaux de rénovation. Une fois terminée, la maison a été équipée des dernières évolutions des précédents gadgets

WP_20150211_319 WP_20150211_325
WP_20150211_326 WP_20150211_327
WP_20150211_328 WP_20150211_329

Une fuite d’eau tardivement détectée dans le chauffe eau fut l’occasion de développer un nouveau système de contrôle des flux de la maison (Eau, électricité et gaz) avec reporting intégré.

WP_20150211_330 WP_20150211_334
WP_20150211_336 WP_20150211_338
WP_20150211_340 WP_20150211_343

Mais aussi un nouveau jeu dans la maison

WP_20150211_344


Conclusion

Cette fois encore, les besoins personnels de chacun ont permis de développer des solutions techniques utilisant les technologies les plus récentes pour un résultat fun, mais tout à fait acceptable. Le niveau technique très élevé est masqué par cette petite couche de délire qui rend cette session unique et indispensable.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Windows Server vNext - Virtualisation et Stockage

WP_20150211_120

Speaker : Stanislas Quastana, Arnaud Lheureux & Pascal Sauliere

WP_20150211_123

La version vNext de Windows Server sera le point de jointure entre le Cloud privé et public avec un socle et une configuration commune.

WP_20150211_124 WP_20150211_125


HyperV

WP_20150211_126 WP_20150211_127
WP_20150211_128 WP_20150211_130
WP_20150211_131 WP_20150211_132
WP_20150211_133 WP_20150211_134
WP_20150211_135 WP_20150211_136
WP_20150211_137 WP_20150211_139

Demonstrations

  • Secure boot pour Linux
WP_20150211_143 WP_20150211_144
WP_20150211_146 WP_20150211_147
  • Administration avec autre credential

WP_20150211_150


Storage

WP_20150211_152 WP_20150211_153
WP_20150211_156 WP_20150211_162
WP_20150211_166 WP_20150211_168
WP_20150211_170 WP_20150211_171

Demonstration Storage Replica

WP_20150211_172 WP_20150211_173
WP_20150211_175 WP_20150211_176
WP_20150211_177 WP_20150211_178


Cluster

WP_20150211_180 WP_20150211_181
WP_20150211_182 WP_20150211_183
WP_20150211_184 WP_20150211_185
WP_20150211_186 WP_20150211_187
WP_20150211_188 WP_20150211_189
WP_20150211_191 WP_20150211_194


Conclusion

WP_20150211_198

Cette session riche techniquement permet de mieux appréhender les nouveautés à venir avec la future version de Windows Server. Le travail en cloud public ou privé n’aura plus de grande différence dans ce contexte hormis pour l’investissement matériel en cas d’internalisation. Les solutions de Cloud Hybride seront une solution à de nombreux problèmes tel que le système de contrôle de présence dans le clustering.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Quoi de neuf dans Windows 10 ?

WP_20150211_077

Speaker : Florent Pelissier, Mathieu Grandjean & Benoit Roumagère

WP_20150211_078

Cette session a clairement un but marketing afin de faire oublier à tous les professionnel l’échec de Windows 8. En effet, nombre d’entreprises préfère sauter cette génération de Windows dans leur parc.

Pour les particuliers, la gratuité de Windows 10 est confirmée pendant un 1 an pour tous les possesseurs de Windows 7, 8 et 8.1 Home et Pro.

WP_20150211_079 WP_20150211_081
WP_20150211_082 WP_20150211_083


L’utilisateur au centre

WP_20150211_084 WP_20150211_085

Au sein de cette nouvelle version, qui n’est pas révolutionnaire pour les utilisateurs de Windows 8/8.1 mais aussi pour les utilisateurs de Windows 7, l’utilisateur est redevenu le point central de l’OS.

En effet, essayer de forcer les utilisateurs dans un cadre qui ne leur convient pas provoque un rejet immédiat, observé avec Windows 8.

Mode Snap

WP_20150211_086 WP_20150211_087

Le mode Snap permet d’accrocher les applications modernes en bord de fenêtre en mettant une seconde collée.

Bureau virtuel

WP_20150211_088

Le bureau virtuel bien connu des users de MAC ou Linux arrive enfin en natif dans Windows afin de créer des bureaux par thématique (Boulot, perso, …).

Barre de notification, Passage en mode tablette automatique

WP_20150211_089

La barre de notification permet de reprendre l’idée déjà en place dans Windows Phone en regroupant tous les messages dans une seule interface.

Cortana

WP_20150211_090 WP_20150211_092

Cortana devient l’assistant personnel de l’utilisateur avec une capacité d’apprentissage de son propriétaire pour mieux le servir, une future Coach de vie courante.

Office Universal Apps

WP_20150211_093 WP_20150211_094
WP_20150211_097 WP_20150211_098

Office fait son évolution dans le monde du Touch avec une nouvelle version totalement optimisée pour cette interaction. On pourra à terme utiliser le même Office sur Tablette, Phone et PC.

Browser : IE 11 et Projet Spartan (Universal Apps)

WP_20150211_099 WP_20150211_100

IE 11 est la dernière version à venir de Internet Explorer qui sera fournie uniquement pour le support des activeX encore en production aujourd’hui. Le navigateur sera remplacé par Spartan (dont le nom final sera dévoilé plus tard) qui est un browser de nouvelle génération


Pour les entreprises

WP_20150211_102

Déploiements facilité

WP_20150211_103 WP_20150211_104

Comment déployer Windows 10 dans le monde pro:

  • Fresh install
  • In Place Upgrade
  • Nouvelle machine

Securité

WP_20150211_107

Renforcement de la sécurité directement dans l’OS

MDM

WP_20150211_109 WP_20150211_110

La gestion de parc va gérer totalement Windows 10.

Windows store

WP_20150211_111

Nouvelle version pour le Store grand public mais aussi amélioration du store professionel, qui n’obligera plus à utiliser un compte Windows Live

Windows as a Service

WP_20150211_114

Windows évoluera en dynamique comme pour O365 avec un rythme de déploiment de patches et feature accéléré.


Windows Phone 10

WP_20150211_116 WP_20150211_117

Windows Phone 10 sera présenté à Barcelone lors du MWC

WP_20150211_118


Conclusion

WP_20150211_119

Cette session a aussi été l’occasion de confirmer que depuis le lancement de Windows Insider, la version de Windows 10 avait évolué et tenait de plus en plus compte des feedbacks reçus.

Microsoft est donc bien revenu dans un mode User Centric et non plus techno centric. L’éditeur doit s’adapter à son public et non l’inverse, les évolutions technologiques ne doivent pas être contre-productuves pour ses clients.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Réussir sa migration vers Office 365 en formant les uilisateurs

WP_20150211_061

Speaker : Xavier Sillon

Office 365 est maintenant devenu du basic pour Microsoft et les sessions sur le sujet sont assez rare cette année.

Malgré tout certains partenaires assurent le service pour les clients qui n’ont pas encore sauté le pas. Ainsi Vodeclic (fournisseur de solution de formation en ligne en 6 langues) a décider d’organiser une session dédiée à cette phase de transition.

L’utilisateur final est le décideur final pour l’usage de toute soution informatique, voire faire entrer des technologies non autorisée (iPhone, DropBox, …).

Les utilisateurs d’entreprise doivent être accompagnés malgré les remarques classiques

WP_20150211_062

La situation a évolué depuis ces dernières années avec l’avènement de la numérisation des environnements de travail.

WP_20150211_063

Les éditeurs sont entrain de révolutionner les solutions informatiques actuelles afin d’aller de plus en plus dans le cloud (Office Online, Outlook.Com, Google Apps, …), accessible uniquement avec un navigateur. La stratégie du poste de travail est passé du monde monolythique figé vers un univers beaucoup plus divers. De plus la fréquence de changement ne cesse de s’accélérer (déploiment de features en dynamique sur le cloud, …).

WP_20150211_064

Le passage vers Office 365 est donc la dernière migration du poste de travail, car une fois dans cette solution, le changement est tout le temps avec les nouveautés régulières, en perdant le contrôle sur les phases d’update.

WP_20150211_065 WP_20150211_067

Le passage dans O365 ammène ausi l’arrivée de tous les employés vers une seule version d’Office pour les utilisateurs de l’entreprise. La formation peut donc être globalisée pour l’ensemble des employés.

WP_20150211_068 WP_20150211_069

Les utilisateurs ont évolués ces dernières années en devenant autonomes et connectés, mais doivent être abordés de manière différente, autonome et à son rythme.

WP_20150211_071 WP_20150211_072

Il faut absolument impliquer la DRH dans ce contexte.

WP_20150211_073


Quelques clients

WP_20150211_074

WP_20150211_075

WP_20150211_076


Conclusion

Cette formation s’inscrit bien dans la tendance actuelle de migration de plus en plus importante vers le Cloud et donc Office 365.

Les entreprises vont dans une direction claire:

  • Simplifier son infrastructure
  • Réduire ses coûts de Datacenter
  • Renforcer la disponibilité de toutes les solutions

Office 365 permet de supprimer cette partie bureautique de l’IT interne pour les laisser travailler pour les applications business. Les utilisateurs finaux doivent aussi être accompagnés dans cette transformation afin de tirer le maximum des solutions en question.

La formation ELearning s’applique bien à ce contexte et Vodeclic avec ses formations simplifiées en 3-4 minutes offre une solution très intéressante.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Windows 10 et PowerShell 5.0

WP_20150211_001

Speakers: Fabien Dibot & Pascal Saulière

Windows 10 s’accompagne de l’arrivée de la nouvelle version de PowerShell, la 5.0 qui est déjà disponible pour Windows 2012 R2.

WP_20150211_002

Windows PowerShell 5.0 s’accompagne de WMF 5.0 en preview actuellement, qui sera en version finale dans Windows 10 /Server “vNext”.

WP_20150211_007


Outils

WP_20150211_008

Nouvelle console “DOS” (conhost.exe) qui va enfin évoluer (cmd.exe) pour la’’affichage graphique plus évolué avec de nombreuses options (CTRL+C > CTRL+V) . Cette console est partagée entre le CMD et le PowerShell.

WP_20150211_009 WP_20150211_011

PSEdit pour ouvrir des fichiers TEXT dans une session PSSession

WP_20150211_013

Dans ISE: Start-Transcript pour logger toutes les exécutions PowerShell dans un fichier Text en cas de besoin de retour


Classes

Encore en béta pour le moment, les classes permettent de globaliser les développements PowerShell avec une industrialisation plus importante.

WP_20150211_016 WP_20150211_021
WP_20150211_023 WP_20150211_022


ConvertFrom-String

La gestion et le traîtement de fichiers texte est toujours compliqué dans PowerShell, cette évolution permet d’aider les admins dans ce contexte, en simplifiant les expressions régulières.

WP_20150211_024 WP_20150211_027
WP_20150211_028 WP_20150211_029
WP_20150211_031 WP_20150211_032


OneGet et PowerShellGet

Ces options permet d’enrichir PowerShell sans les recoder à partir de packages déjà en ligne utilisant NuGet, GitHub, …

La solution est extensible pour d’autres fournisseurs de référentiels.

WP_20150211_033 WP_20150211_035
WP_20150211_038 WP_20150211_039


Debugging

Pour les développeur PowerShell avancés, le debugging permet depuis ISE, par exemple de suivre l’exécution d’un script en pas à pas.

WP_20150211_040 WP_20150211_043
WP_20150211_044 WP_20150211_049


Desired State Configuration

WP_20150211_051


ZIP Files

WP_20150211_053


Liens Symboliques

WP_20150211_054


Performances améliorées avec les objets COM

WP_20150211_055 WP_20150211_057
WP_20150211_058 WP_20150211_059


Autres

WP_20150211_060


Conclusion

Cette session montre bien le passage de plus en plus concrèt des adminsitrateurs systèmes dans le monde des DevOps.

Le PowerShell est devenu l’arme ultime si vous souhaitez structurer et industrialiser vos infrastructure dans la logique des Clouds (Privés ou Publics).

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Pleiniere jour 2 - Cloud & mobile, venez comme vous êtes !

Speakers: Stanislas Quastana, Franck Mercier, Etienne Margraff, Arnaud Lheureux, Nicolas Petit & Pascal Sauliere

Cette session est l’occasion de rappeler que c’est la 9ème année pour cet évènement. C’est aussi une session ou Microsoft est comparable à Mc Donald’s, ce qui est surprenant.

  • Venez comme vous êtes !

Mais aussi Nirvana “Come as you are”.

Microsoft a vraiment évolué depuis 1 an en créant une réelle ouverture vers la concurrence, DropBox, iOS, SAP, Docker, Linux, …

image


Bureau en 2015

Pour être simple, il est multiplateforme, toujours plus mobile, mix entre le personnel et le professionnel (Bring Your Own Device).

Il faut aussi rendre autonome les utilisateurs dans leur apprentissage quotidien de l’informatique. Il faut que l’utilisateur puisse faire un maximum de chose mais sans déroger aux respects des règles de sécurité.

  • Démonstration sur Office 365 pour “Reset your password”
  • Intégration du téléphone dans les accès professionnel
  • Accès d’application professionnel en mode SaaS depuis le Web
  • Utilisation d’iPad avec des applications Microsoft (Office sur iOS)

  • Utilisation de SharePoint dans un cadre professionnel (OnLine et OffLine)
  • Utilisation de OneDrive sur l’ensemble des plateformes (Android, Windows, …)
  • Sécurisation des données professionnelles avec InTunes sur les mobiles y compris l’interdiction des screenshots sur mobiles Android
  • Remote App qui permet de travailler en accès à distance (Remote Desktop, y compris avec un iPad)


Les Data

Les données sont devenues une matère première qu’il faut pouvoir valoriser pour en tirer les avantages.

image

Les démonstrations s’echainent:

  • Tableaux de bord dans PowerBI et avec un Designer autonome de rapports

image

  • Publication de rapport sur un portail PowerBI indépendant de O365, avec offre Fremium (gratuit pour l’usage de base)
  • Navigation dans les détails du rapport et exclusion
  • Création de rapport avec source provenant d’objet connectés en temps réel
  • Présentation de la surface Hub Géante (84’), tactile et intégrant tout Office


Windows 10

Cette année sera aussi la sortie de la nouvelle version de Windows 10

image

  • Nouveau Menu Démarrer en mode PC, mais aussi en mode Tactile sur une Surface 3
  • Windows adaptatif au besoin de l’utilisateur
  • Windows Insider qui permet de faire partie du groupe de test des versions Beta grand public
  • Barre des charmes fusionnée avec la barre de notifications (sur la droite)
  • Universal Apps adaptatif aux plateformes
  • Présentation de Intel Compute Stick permettant de faire tourner un PC complet sous  Windows 10 sur une TV


Les Infrastructures modernes

Pour commencer cette partie, il faut se rappeler comme le dit le viel adage:

  • Pas de réseau, Pas de Cloud Smile

Les systèmes de stockage évolue vers un mix entre système rapide SSD, lent (SATA) ou Cloud pour les data froides.

Les systèmes de compute évoluent pour la puissance et virtualisation, mais aussi l’isolation des applications (Contenaires Docker).

  • Windows Server 2003 arrive en fin de vie le 14 Juillet 2015 !!!

image

L’identité des utilisateurs évolue de l’AD classique vers une extension dans le Cloud via Azure Active Directory pour tous les services Cloud disponibles. Le Machine Learning permet de surveiller des usages non conformes basés sur ces système d’authentification

image

L’IT doit évoluer vers IT as a Service !!!

image

Les démonstrations illustrent ces points:

  • Création du Portail des applications disponibles pour les utilisateurs en SaaS via App Discovery
  • Azure Active Directory et gestion des apps autorisées

Les infrastructures doivent être élastiques pour permettre l’évolution des usages

  • Gestion de Azure IaaS via le nouveau site d’admin d’Azure

image

  • Création de machines virtuelles SQL Server avec des versions optimisées pour des usages et performances (nouvelle série G avec disques SSD)

imageimage

  • Outil d’accompagnement de l’infratructure Azure et conseils sur les machines en place (Azure Operational Insight), possible pour un mode Hybride, Analyse des Logs des machines, track changes, … (disponible aussi en version mobile)

image

  • Azure Site Recovery pour mettre en place un DRP (Plan de Reprise d’Activité) à partir du Cloud et utiliser Azure comme DataCenter de secour (HyperV interne répliqué vers Azure en cas de DR)

image

Microsoft Azure devient un DataCenter supplémentaire avec son offre IaaS appliquant un principe d’amélioration permanente.


Les DevOPs

On voir apparaître de plus en plus un mouvement pour rassembler les équipes et de créer des DevOps.

  • Utilisation de Visual Studio Online pour organiser le travail des équipes et intégrer les IT Infra dans le projet

image

  • Utilisation de script PowerShell avec DST pour déclarer la configuration des machines Web
  • Connection d’IIS directement dans Azure Files pour le site Web


Conclusion

Cette session nous permet de bien réaliser l’évolution de Microsoft pour son offre technique infrastructure et mieux comprendre la direction prise par l’éditeur pour les années à venir (Cloud First).

En conclusion, Microsoft Band illustre bien la synthèse de cette nouvelle stratégie multiplateforme, ouverte, dans le Cloud, interactifs avec les autres applications, …

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Coding4Fun

WP_20150210_070

Speakers: David Catuhe, David Rousset, Etienne Magraff, Pierre Lagarde, Mitsu Furata

Après un temps long, la session a enfin pu démarrer avec une présentation dédiée au développement, comme chaque année sur un axe complètement déjanté.

WP_20150210_071 WP_20150210_075


Session introduction

La session commence par une introduction musicale basée sur les flux twitter avec le #mstechdays #c4f dont le son augmente avec l’intensité jusqu’à atteindre un nombre donné pour ensuite d’arréter et afficher Coding 4 Fun.

WP_20150210_077 WP_20150210_078

Cette solution reprend une gestion de son, un listener de Twit, un analyser de son pour le représenter visuellement, avec une utilisation d’Excel et de VSTO.

WP_20150210_080


Session de Mitsu

Développement d’un algorithme de morphing pour transformer les niveaux de gris en boule de différents diamètres.

WP_20150210_082

Cette solution permet d’avoir une image uniquement avec des cercles qu’il suffit alors de faire varier d’une taille à une autre pour la transition entre les images (morphing).

WP_20150210_083

Cette transition permet d’aller des boulles de Pierre vers les boulles de David

WP_20150210_085 WP_20150210_086


Session de David Catuhe

Sa femme lui a lancé le défit de créer une application 3D qui tienne sur moins d’1 KB, sinon il passe la nuit avec les chats Smile

  • 1er programme va générer en JavaScript des images 3D : 2 KB
WP_20150210_089 WP_20150210_091
  • 2nd programme en WPF : 10 KB
WP_20150210_092 WP_20150210_093
  • 3eme programme en C++ mode console : 3KB avec le Linker de MS
WP_20150210_094 WP_20150210_095
  • 4eme programme en C++ mode console : 1KB avec le Linker personnel

WP_20150210_096


Session de Pierre Lagarde

La première douche connectée avec une Kinect et un calculateur de surface lavée avec la main droite.

WP_20150210_098 WP_20150210_099


Session de David Rousset

Jeu de casse brique pour personnes mal voyantes avec un navigateur en utilisant de la synthèse vocale, mais aussi adaptatif pour les voyants.

WP_20150210_101


Session de Mitsu

Simulateur de trafic automobile utilisant une listitem

WP_20150210_104 WP_20150210_105
WP_20150210_108 WP_20150210_112


Session de David

Création d’un navigateur pour la future petite fille de David. Navigateur ultra sécurisé permettant de ne pas voir les sites ayant des mots offensant et supprimant les images de Youtube ou Youporn et les remplacant par des poneys.

WP_20150210_115 WP_20150210_114
WP_20150210_116 WP_20150210_118


Session d’Etienne

Le calculateur trigonomelon pour mesurer la taille des “fruits à pointe”

WP_20150210_119 WP_20150210_121
WP_20150210_123 WP_20150210_125


Conclusion

Pour la dernière année de présence de David Catuhe, toutes les session de Pierre Lagarde ont fonctionné parfaitement. Encore une fois, cette session fut un délire ambiant apprécié de tout le monde.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Azure IaaS pour les IT–Demo Extravaganza

WP_20150210_055

Speakers: Arnaud Lheureux, Stanislas Quastana et Pascal Saulière

Cette session n’aura que 3 Slides et ensuite que des démonstrations autour de l’utilisation d’Azure pour les IT Infra.

WP_20150210_056


Storage

La première démonstration explique la notion de gestion des volumes dans Azure:

  • Création de Volume, puis des contenaires
  • Utilisation de Storage Explorer
  • AzCopy (commande pour uploader des fichiers dans les contenaires utilisable en PowerShell)
  • Préparation de Disque Dur en USB envoyable chez Microsoft pour des grands volumes

WP_20150210_057


Network

La seconde partie est dédiée à la gestoin du réseau dans Azure

  • Ajout de DNS
  • Ajout de Sous-réseau
  • Ajout de certificat Point à site
  • Interconnexion Azure et Datacenter interne
  • Création d’une passerelle entre Azure et le Datacenter interne
  • VPN IPSec
  • Application de filtrage par le Network Security Group NSG
  • Ajout de plusieurs cartes réseau virtuelles via script PowerShell
WP_20150210_060 WP_20150210_061


Compute

Utilisation de la nouvelle version du site de gestion Microsoft Azure IaaS

  • Possibilité de créer des machines par scénario
  • Tarification visible dès la création
  • Paramétrage avancés possible dans la nouvelle interface
  • Affectation d’adresse IP
  • Création de machine en mode industriel via PowerShell avec un certificat lié à la machine et le module Azure PowerShell
WP_20150210_062 WP_20150210_063
WP_20150210_064 WP_20150210_065
WP_20150210_066 WP_20150210_067


Identity

La suite est basée sur Azure Active Directory eui est en mode SaaS et non AD classique

  • Création d’un Annuaire (xxxx.onmicrosoft.com)
  • Intégration dans le domaine interne
  • Utilisation de l’abonnement premium pour avoir toutes les fonctionnalités
  • Mise en place d’une synchronisation entre l’AD interne et l’Azure AD
  • Azure AD est déjà utilisé dans les plateformes Office 365
  • Mise en place de fédération d’identité interne à l’entreprise (via ADFS)
  • Utilisation de MFA pour la validation du compte par SMS au niveau de l’utilisateur

WP_20150210_068


Conclusion

WP_20150210_069

Super session pour la présentation accélérée sur les apports de la plateforme IaaS Azure, sachant que des nouveautés sont publiées sans arrêt.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: We love Entrepreneurs, ces français qui cartonnent dans le monde !
WP_20150210_126

Speakers: Richard Menneveux (FrenchWeb), Alix de Sagazan (AB Tasty) et Céline Lazorte (Leetchi.com)

Cette session est destinée à présenter un film sur dédié aux entrepreneurs en France et dans le monde entier autour d’une table ronde animé par Richard.

Les conseils donnés sont classiques dans le milieu des création d’entreprise:

  • S’entourer de la bonne équipe
  • Avoir une vision à court et moyen terme
  • Avoir un business rentable rapidement et simple à expliquer
  • Etre exigeant sur la qualité du recrutement lors du développement
  • Avoir un bon feeling avec le candidat, car il s’agit d’une aventure à vivre
  • Les compétences peuvent évoluer, le comportement reste toujours le même
  • Avoir une culture d’entreprise qui soit comprise et respectée par l’ensemble de l’équipe
  • Les clients sont les lanceurs de l’entreprise et doivent être respectés
  • Surveiller le Profit vs Loss et la trésorerie
  • Les salaires sont en fin de mois et les paiments de clients sont à 60 voire 90 jours
  • Surveiller la conversion clients surtout dans les sites Web

> Les erreurs doivent toujours servir pour la suite de l’entreprise (Erreur de recrutement, mauvais choix technique, …).

> Une erreur ne doit pas se faire deux fois de suite

Les entrepreneurs ont très peu de feedback lorsque tout est positif, uniquement en cas d’erreur, ce qui peut leur donner la direction à suivre.

WP_20150210_128


Conclusion

Cette session permet d’avoir un point de vue de l’intérieur pour ces nouvelles entreprises qui se développent de plus en plus. Ceux qui se lancent dans de nouvelles aventures entrepreneuriales doivent prendre exemple sur toutes les réussites existant aujourd’hui.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: Demain, tous des Dev rock Stars ?

WP_20150210_054

Speakers: Laure de la Raudière, Marie Ekeland, Fabien Cauchi et Erwann Kezzar

WP_20150210_050 WP_20150210_051
WP_20150210_052 WP_20150210_053

Cette session est sous le format d’un débat autour de l’évolution des besoins autour du développement informatique dans le cadre de l’éducation.

Après une présentation globale de la démarche de Mme de la Raudière pour instaurer une obligation d’ajout de cours de code dès les premières années scolaires. Dans le même sens les cours d’EMT doivent être remplacés par des cours de développement informatique et développement.

Les futurs employés doivent comprendre les interactions entre le business, le marketing et les développeurs qui sont de plus en plus intégrés aux applications à livrer. Le code ne doit pas être réduit “au code du permis de conduire” pour l’éducation nationale.

Les enfants sont demandeurs de ce type de formation, même dès le plus jeune âge, que ce soit au sein de cours ou encore durant les activités périscolaires, malgré la problématique de la langue de base qui n’est pas maîtrisée en sortie de primaire.

Il faut aussi noter que l’attractivité de cette filiaire est de plus en plus compliquée pour que ce soit pour les jeunes et surtout les filles. Les métiers informatiques n’ont pas une représentation paritaire homme/femme.

Les Rock Stars sont une des pistes pour augmenter cette attractivité au niveau des jeunes en mettant en lumière des actions plus proche de soit que les éternels exemples de FaceBook, Microsoft ou Google.

Une autre piste est de travailler sur le volume de personne sans emploi ou sorti du système, afin de mettre en place des formations accélérées adaptées aux besoins locaux.

Dans l’apprentissage, sans devenir réellement développeur, on trouve surtout une notion de recherche de l’information, de construction méthodologique, le respect d’un cadre, la gestion d’un planning, apprentissage d’un langage, … qui servira pour toute la vie de l’apprenti, quelque soit son métier final.


Conclusion

La question du manque de ressource est beaucoup plus général que simplement le manque dans la filiaire. En effet, les formations actuelles sont de moins en moins adaptées aux besoins des entreprises. Il suffit de regarder le nombre d’entreprise qui recherchent des personnes manuelles pour s’en convaincre.

L’informatique reste malgré tout un des plus grands axes d’avenir qui se retrouve dans notre quotidien. Si on ne gère pas cette problématique le plus rapidement, la pénurie de ressource prète à l’emploi.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: La performance dans tous ses états avec SQL Server

WP_20150210_030

Speaker: Fred Pichaut

Issu du feedback de 20 ans d’expérience, cette session permet de voir comment Microsoft a fait évoluer SQL Server pour améliorer à chaque étape plus de performance au moteur.

A partir de 7.0, Microsoft est propriétaire du code de SQL Server et chaque grande génération a amené des nouveauté (2005, 2012 et 2014)

  • Depuis SQL Server 2005
    • Included Columns

WP_20150210_031

    • Partitionnement, amélioré dans 2008 et dans 2014 avec les statistiques incrémentales

WP_20150210_032

  • Depuis SQL Server 2008
    • Les indexes Filtrés (permet de réduire la taille de l’index en supprimant les données NULL)
    • La compression des données (Lignes, pages et colonnes)

WP_20150210_033

  • Depuis SQL Server 2012
    • ColumnStore Index (création d’un segment de données pour y appliquer un index en lecture seule)

WP_20150210_034

  • Depuis SQL Server 2014
    • Clustered ColumnStore Index (ColumnStore Index avec modification possible)
WP_20150210_036 WP_20150210_037
    • In Memory OLTP – Hekaton (Supprime les LOCK et LATCH dans les bases de données, uniquement pour l’édition Enterprise de SQL 2014)

WP_20150210_039

WP_20150210_045

Sans in-Memory
WP_20150210_040

Avec In-Memory
WP_20150210_042

WP_20150210_046

  • Avec VNext (SQL 2015)
    • Suppression de limitations actuelles
    • Combinage de l’OLTP et DW

WP_20150210_048


Conclusion

Excellente session très pointue animée par une pointure du domaine malgré les affres techniques.

SQL Server est devenu le coeur de toutes les applications Microsoft et la performance de ce moteur est de plus en plus exigé. Le GUSS permet éventuellement d’organiser une session plus restreinte dédiée à un sujet plus spécifique.

En revanche, chaque nouveauté doit être étudiée dans le contexte de son application, il ne faut pas généraliser les diverses solution d’index disponible aujourd’hui sans valider sa mise en place dans l’application sous peine de se retrouver avec des plaintes utilisateurs.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

TechDays Paris 2015: SQL Server & la virtualisation: “45 minutes inside”

WP_20150210_016

Speakers: Nadia Ben El Kadi & Christophe Laporte

Après une vidéo d’introduction montrant l’utilisation de SQL Server 2014 et In Memory au sein du NASDAQ permettant d’améliorer le service financier.

WP_20150210_017

La session est axée autour de la virtualisation et consolidation dans SQL Server qui est de plus en plus d’actualité en passant d’une machine SQL par Application à plusieurs instances SQL Server (SQL Server supporte 50 instances maximum) pour différentes applications.

WP_20150210_018

La mutualisation accompagnée de la consolidation sont un axe stratégique fort au sein des département IT. A la base, c’était plutôt dans le cadre de remplacement matériel, désormais, la production passe aussi en environnements virtuels. A terme, 90 % des environnements seront virtualisés.

Les avantages de la virtualisations sont nombreux:

  • Changement à chaud
  • Migration à chaud
  • Faible adhérence de SQL Server au matériel
  • Configurer la machine selon les besoins au temps T, et proposer l’évolution de la configuration au besoin
  • Clonage à chaud

WP_20150210_019


Démonstration de déploiment d’une VM directement en script PowerShell

  • Création des disks pour chaque besoin en taille fixe
  • Utilisation des mountPoints pour les drives (pour ne pas avoir les lettrages de disk)
  • Désactive l’indexation des disks
  • Passer windows en High performances
  • Changer les paramètres SQL Server (cost treshold for Parallisme=25, )
  • Test de charge IO
  • Multiplier le nombre de fichiers NDF par Databases (4 ?)

WP_20150210_020

>>> Il faut absolument récupérer les scripts PowerShell de la session pour adapter au déploiments internes


Support de Microsoft SQL Server en virtuel

  • KB956893: Support de SQL Server en monde virtuel
  • Microsoft supporte un ensemble d’HyperViser (vmWare, HyperV, …).

WP_20150210_021


Bonnes pratiques

Travailler plus conjointement avec les SysAdmin pour configurer correctement les VMs. Utiliser tant que possible le SLAT (Second Level Address Translation) et NUMA (Non-Uniform Memory Access). Attention à l’OverCommiting (conserver un ratio VP:LP) Virtual Processor & Logical Processor.

WP_20150210_022

  • Configurer les cartes réseaux pour dédier chacune aux usages
  • Activer le Lock Pages in Memory si le serveur utiliser le Dynamic Memory.
  • Supprimer tous les devices non utilisés (Floppy, DVD, COM, …) pour relacher
  • Reduce IO with autogrowth
  • Activer la compression des fichiers et backup
  • Utiliser Resource Gouverner pour appliquer les règles en cas de multiinstances

Lire le guide des bonnes pratiques publié par Microsoft sur son site.

Une simulation effectuée par un groupe d’étude prouve que les machines virtuelles sont quasiment aussi performantes que les machines physiques.

La haute disponibilité est toujours applicable en environnement virtuel, ainsi que la haute disponibilité pour les VMs.

Les diagnostiques se font dans l’ordre:

  • Hosts
  • IO Disk
  • VM config
  • Guest OS (RAM, DISK, …)

Ne pas surexploiter les HOSTS avec les machines virtuelles

Attention à la stratégie de sauvegarde mise en place sur les hosts et VMs par rapport à la config SQL Server.

WP_20150210_023 WP_20150210_026
WP_20150210_027 WP_20150210_029


Template de SQL Server dans AZURE

  • OS Disk : 127 GB optimisé
  • Data Disk : 1 TB
  • Temporary Local Disk pour PageFile non persistant

WP_20150210_025


Case Study

Consolidation SQL Server chez Microsoft pour passer de 6 Servers physiques en VMs par Host. Dossier téléchargable en ligne.


Conclusion

La consolidation et la virtualisation sont les premières étapes vers le passage dans le Cloud. La session s’incrit totalement dans la stratégie des entreprises vers la rationalisation des environnements physiques pour utiliser ce qui est nécessaires dans les meilleures conditions.

La surconfiguration n’est plus d’actualité au sein de l’ensemble des clients, afin de toujours se caler au mieux avec les besoins réels.

La virtualisation permet aussi d’aller vers les centres de services et les déploiments automatisés. Le but est de devenir proactif même en cas de Cloud Privé.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

Techdays Paris 2015: Pleiniere jour 1 - New Keynote() {CloudFirst=true, MobileFirst = true }.Connect();
WP_20150210_001

Speakers: Alex Dany, Michel Rousseau, Pierre Lagarde, Sébastien Pertus, Nicolas Gaume, David Rousset, Stéphane Goudeau, Benjamin Talmard, Etienne Margraff, Benjamin Guinebertière & David Catuhe

La présentation de cette première journée est dédiée à la nouvelle stratégie de Microsoft donnant une direction vers l’utilisation des centres de calculs fournis par Microsoft (AZURE), permettant de laisser les directions IT se concentrer sur la valeur ajoutée qu’elle peut ammener au business:

  • Interfaces responsive
  • Intégration de data plus rapide dans les systèmes de décision interne
  • Développement et déploiment rapide d’application plus riche
  • Objets connectés
  • Intégration de la 3D

Tout cela se fait à partir d’un ensemble de démonstrations en reprenant l’idée de la gamification avec les Succès de XBOX Live.


La première démonstration de développement s’enchainent avec:
  • SQL Azure
  • Le développement de site web et le déploiment de nouvelle version
  • Développement d’application accessible depuis les plateformes mobiles
  • Développement d’apploications mobiles autres que pour Windows Phone (Android, iOS avec une compilation depuis Visual Studio, )
WP_20150210_002 WP_20150210_004

La session passe ensuite par le sujet de plus en plus présent de l’intégration du Design dans le cadre du développement d’application qui soit adaptatif aux plateforme de présentation (Ecran tactile phone, Dalle géante, …)


La session se poursuit par une présentation de David et David (Projet Spartan):
  • Développement 3D dans IE (évolution de Babylon.JS développé en Type Script)
  • Support de Web Audio géo spacial
  • Support de la manette
  • Annonce de la mort d’IE 6 et de Clippy Smile
  • About:flags dans IE de Windows 10 permet de tester les nouveautés de Spartan
  • Support de ECMA Script 6 ou ECMA Script 5

WP_20150210_006


Projet ERACLES pour analyser l’utilisation des espaces des bureaux de Microsoft:
  • Intégration des données provenants de capteurs dans le batiments (température, humidité, lumière, …)
  • Développement de capteurs spécifique ou relais avec Arduino ou Rasperry PI
  • Création d’objet connecté personnel (projet Gadgettier dans Visual Studio.NET)
  • Utilisation du Cloud pour l’envoi des données recues par les capteurs
  • Développement des WebServices recevant ces données (dans AZURE WebSite)
  • Utilisation d’Azure Event Hub pour massivement recevoir de grands flux de données provenant des devices
  • Utilisation d’environnement de simulation pour tester la charge des web Services
  • Utilisation d’Azure pour publier l’application console comme un Web Job
  • Utilisation de Stream Analytics pour analyser les flux en dynamique directement dans le Cloud et intlerrogation en ~SQL sur ces flux
  • Intégration des données provenant des capteurs dans MS CRM en C# et notification des utilisateurs
  • Réutilisation des infrastructures ou flux construit dans le scénario suivant, industrialisation possible
  • Utilisation de Cortana pour interroger MS CRM
WP_20150210_009 WP_20150210_010


Enrichissement des données pour visualisation et prédiction
  • En prenant les capteurs d’Eracles, Excel permet de récupérer le flux de data brute provenant de ces capteurs
  • Développement d’une aplication pour Office (Dans Excel et Office 365) dans Visual Studio
  • Possibilité de développer cette application pour Office Online
  • Intégration de Babylon JS dans Excel pour visualiser les charges d’utlisateurs par plots du Hall de Microsoft (capteurs)
  • Débugging de l’application directement depuis Office
  • Rendu de l’application dans Office OnLine
  • Utilisation de l’Ambient Intelligence pour la prise en charge des entreprise de Taxi/VTC é la sortie des bureaux
  • Utilisation de Azure Machine Learning pour la prédictivité de l’utilisation des Taxis
  • Ajoutd’interface designé pour aficher ces données aux taxis/VTC (CabIN)
  • Utilisation de tout comme objet interfacable (table de bureau par exemple)
WP_20150210_013 WP_20150210_014


Conclusion

La salle pleinière fut pleine à craquer et l’ensemble des spectateurs furent attentifs aux différentes démonstrations diffusées. L’intérêt des utilisateurs pour les nouvelles solutions de Microsoft nbe fait aucun doute, de par l’adéquation avec les besoin de réactivité de toute la société actuelle. Les objets connectés remontent les données captées au sein de solutions Cloud utilisables ensuite par des interfaces diverses (3D, mobiles, Office, …).

Le développeur ne doit plus rester dans un environnement figé, mais bien rester souple pour s’interfacer avec toute plateforme possible.

Le département IT doit permettre au business de réagir à toutes les demandes possibles de la part de clients qui sont aussi de plus en plus demandeurs. Les technologies grand public descendent dans le monde professionnel de plus en plus rapidement et un système de capteur de température & humidité peut aider les gestionnaires de bâtiments dans leur gestion courante.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

SharePoint 2007: Mise à jour de l’infrastructure d’une ferme - SQL Server

Le précédent message nous expliquait comment effectuer une mise à jour de l’infrastructure à moindre coûts.

La raison de ce choix est de rester compliant avec l’obligation d’utiliser des solutions professionnelles supportées par l’éditeur. Ceci sans pour autant changer la version de l’application qui est encore supportées pour quelques années (SharePoint 2007 est encore supporté jusqu’en Octobre 2017).

La situation est principalement liée la fin de support d’autres parties encore en place dans de nombreuses fermes SharePoint 2007:

  • SQL Server 2000 - Fin du Support étendu : 09 Avril 2013
  • Windows 2003 Server (R1 ou R2) - Fin du Support étendu : 14 Juillet 2015
  • SQL Server 2005 - Fin du Support étendu : 12 Avril 2016
  • Pour rappel, SharePoint 2007 - Fin du Support étendu : 10 Octobre 2017

Ainsi, les fermes SharePoint 2007 faisant fonctionner en leurs seins des systèmes d’exploitation Windows Server 2003 ou des moteurs SQL Server 2005 (voir SQL Server 2000) sont concernés par ce second sujet, le précédent concernait uniquement les serveurs Web ou applicatifs:

Nous verrons dans ce sujet la méthode la plus simple permettant de faire la mise à jour en limitant autant que possible les effets de bords. Pour information, le changement d’OS du noeud SQL Server dans une ferme est transparent, si vous n’utilisez pas la partie Business Intelligence.


Migration des serveurs de base de données SQL Serverimage_thumb4

Cette partie est donc très certainement la plus sensible, car le coeur de tout l’environnement SharePoint se trouve en Base de données. Si ce serveur est stoppé toutes les applications Web le sont aussi.

Toujours dans cette logique de simplification de la procédure, je suis partisan de suivre la méthode du remplacement discret. En effet, SharePoint gère sa connection SQL Sans prendre en compte le détail de la machine (GUID Windows par exemple), il est d’ailleurs conseillé d’utiliser les ALIAS SQL Server et non le nom de machine ou l’IP.

Quoi qu’il en soit la procédure est expliquée sur le site de Microsoft:


Première étape: Préparationimage

Contrairement à la migration de serveur Web ou Applicatif qui peut se faire de manière totalement transparente, la migration du Server SQL exige une coupure totale du service.

La procédure ne peut donc pas se faire sans communication et information aux utilisateurs. Il faut une organisation plus poussée que la précédente méthode.

 

1.1- Définir une datecalendrier

La méthode la terre brulée est rarement bien perçue par les utilisateurs et le premier pas à franchir est de définir une période de coupure de service qui vous permette:

  • D’avoir toutes les ressources techniques disponibles en cas de besoin (et cela arrive)
  • De privilégier la période la plus calme pour les utilisateurs

Pour une entreprise mondialisée, il n’y a jamais de jour ou d’heure sans utilisateurs, et de ce fait, le choix du Mercredi Midi (coupure de 2 à 4 Heures suivant le volume) est possible, sinon un week-end est plus classique.

1.2 - Communiquer cette interruption de serviceCommunication-Users-200

Il convient donc d’informer:

  • Les équipes de support (qui recevront les calls)
  • Les plus gros Site Owners
  • Les Super Users (si vous avez des évangélistes internes, c’est le moment de les impliquer)
  • Les managers IT
  • Tous ceux qui sont amenés à se servir de la plateforme (Via une News ou un Email)

Il est préférable de suivre cet ordre pour permettre à chacun de se sentir confortable dans son rôle.

Le ton doit rester sobre sans être alarmiste, car il ne s’agit que d’une tache banale que l’IT maîtrise parfaitement.

Il ne faut pas être trop précis pour ne pas perdre les utilisateurs, mais aussi parce que vous ne savez pas ce qui peut se passer de votre côté. Dites-vous que les serveurs ont une “âme” et qu’ils n’ont aucune envie d’être mis au rebus sans se défendre.

Si vous utilisez une solution de répartition de charge, il est probable que vous puissiez mettre en place une page de maintenance à partir de cette plateforme. Je vous encourage à le faire, car l’utilisateur qui n’aurait pas eu la communication pourra au moins comprendre que la solution est Offline pour un certain temps et ne cherchera pas désespérément une solution à son message d’erreur 404.

1.3 - Préparation de la nouvelle machine SQL Serverimage

Le remplacement correspond à:

  • Monter une nouvelle machine fraiche
    • OS: Windows 2012 R2 X64
    • Il ne faut pas que le serveur soit entré dans le domaine de la ferme
    • Il faut lui attribuer une IP temporaire
    • Etant donnée les configuration matérielles actuelles et la puissance des sous-jacents, une VM (HyperV ou vmWare) convient parfaitement. 4 vCPU et 8 ou 16 GB de RAM suivant la charge de votre ferme
    • Donner le même nom que la machine en cours d’utilisation (sans le domaine)
  • Installer et configurer SQL Server
    • SQL Server 2008 R2, 2012 ou 2014
    • Il faut vérifier la compatibilité avec vos applications autres
    • Il faut contrôler le licensing pour cette machine
  • Installer et configurer les outils standards de votre Datacenter
  • Appliquer tous les patches nécessaires (Windows ou SQL Server)
  • Copier à travers le réseau les autres fichiers présents sur le serveur d’origine (Backup, tools, scripts, solutions, …)
  • Créer les comptes SQL Server s’il en existe dans le serveur d’origine

1.4 - Création des scripts nécessairesScripts-200

Afin de garder toute le calme nécessaire à la bonne réussite de ce remplacement, il est bien mieux de scripter les taches suivantes :

  • A appliquer sur l’ancien serveur SQL
    • Script TSQL de détach des bases de données
  • A exécuter sur le nouveau serveur SQL
    • Script PowerShell ou MSDOS de copie des fichiers de l’ancien serveur vers le nouveau en placant chaque fichier dans le répertoire associé (LDF, MDF et NDF)
    • Script TSQL d’attach de chaque base de données
    • Script TSQL d’ajout des comptes NT du domaine avec les droits adaptés sur les bases

Même si cette vision est idillique, elle vous permet de garder en tête la procédure qui devra être appliquée contre vents et marées.


Seconde étape: Migrationsql-server-migrate-200

Cette fois, nous somme au jour J et au moment T, ainsi les étapes à suivre sont les suivantes:

  • Mettre en place la page de maintenance (si vous en avez la possibilité)
  • Eteindre physiquement tous les serveurs Web ou Applicatifs connectés à votre ferme
    • Ne vous embettez pas avec les services, le plus rapide est le Power Off
  • Lancer le script TSQL de Detach des bases de données sur l’ancien serveur
  • Lorsque toutes les bases de données sont détachées
    • Lancer le script de copie des fichiers de bases de données (LDF, MDF et NDF)
  • Une fois tous les fichiers copiés
    • Stopper l’ancien serveur SQL (c’est sa fin de service)

Notre ancien serveur est etteint, nous devons alors travailler sur le nouveau, mais pour cela il faut le référencer dans le Domaine Active Directory:

  • Faire un Reset de l’objet “Computer” au nom de l’ancien serveur, sans le supprimer, il servira de container AD pour la nouvelle machine
  • Affecter l’adresse IP de l’ancienne machine à la nouvelle
  • Ajouter la nouvelle machine dans le domaine Active Directory
  • Redémarrez la nouvelle machine

Une fois le serveur redémarré, il faut :

  • Ajouter les groupes, comptes de services, ou comptes admin dans les groupes de sécurité Windows associés
  • Ajouter les comptes de domaines admin SQL (comptes de Service SharePoint)
  • Lancer le script TSQL pour attacher les bases de données
  • Appliquer les permissions SQL Server sur les bases avec le script TSQL préparé

Nous pouvons faire un dernier tour de la configuration des bases de données pour valider notre travail.


Dernière étape: validation de la migrationimage

Pour terminer cette migration, il suffit alors de:

  • Redémarrer les serveurs Web et Applicatifs
  • Supprimer la page de maintenance et laisser les utilisateurs travailler

Vous pouvez alors surveiller les différents serveurs de la ferme et informer vos utilisateurs de la fin de votre migration.


ConclusionText-conclusion-200

Prenez en compte chaque feedback, car il peut s’agir d’un détail de configuration non finalisé (par exemple: Alternate access mapping ou encore WSS Search …).

Il ne reste plus qu’à laisser l’ancien serveur quelques jours avant de réellement le supprimer, votre migration est alors terminée avec succès.

Au final, votre environnement reconfiguré vous permettera de tenir le temps nécessaire à une migration vers une version plus récente ou vers le Cloud.

Romelard Fabrice [MBA Risk Management]

SharePoint 2007: Mise à jour de l’infrastructure d’une ferme - Web et App Server

En ces période d’annonce pour les nouveautés à venir, il existe quelques irréductibles clients faisant toujours fonctionner des fermes SharePoint 2007.

Le fait est que ces nouveautés vont de paire avec la fin d’une époque révolue et la fin du support de Windows Server 2003 en Juillet 2015 sonne le glas des premières fermes SharePoint 2007.

Nous avons commencé à évoquer la question de la migration dans un précédent message, mais ce sujet est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait et suivant les organisations, il faut du temps pour définir le plan de migration exact.


Situation262210771_b4e5ff0ff2_o

De ce fait, la fin du support du système Windows sous-jacent oblige tout de même à réfléchir sur l’architecture en place, c’est donc le moment de se poser les questions:

  • Mise à jour de Windows vers une version plus récente (2008 pour les Web ou 2012 pour les SQL) ?
  • Mise à jour des serveurs physiques ?
  • Virtualisation des environnements ?
  • Evoluer la ferme en place ou créer une nouvelle ferme ?

Bref, toutes ces questions sont à définir suivant la complexité de l’infrastructure en place.

Pour ma part, je suis partisan de la simplification et puisque ce n’est que pour faire évoluer l’OS et non la ferme, autant limiter les modifications au maximum.

Deux cas sont à prévoir:

  • Mise à jour des serveurs Web ou Applicatifs
  • Mise à jour du serveur SQL (dans un prochain message)


Migration des serveurs Web ou Applicatifsimage

Une fois que vous avez choisi l’option applicable pour le système, virtuel ou physique, je suis partisan aussi de la virtualisation, de par la souplesse que cela emmène dans la gestion courante.

Cette partie est la plus simple dans les environnements SharePoint, car il suffit de préparer un serveur Web avec:

  • Windows 2008 R2 X64
  • IIS 7.5 avec le support IIS 6
  • L’édition de SharePoint nécessaire (WSS V3 ou MOSS 2007)
  • Le même niveau de patch SharePoint que la ferme en fonction
  • Les deniers patches Windows
  • Les composants utilisés par la ferme (Solutions ou outil tier)
  • Les drivers natifs SQL Server (2008 R2 ou 2012)
  • Les outils standards de l’entreprise (backup, …)

Une fois le serveur en place, il suffit de l’ajouter dans la ferme SharePoint en se connectant à la base de donnée de configuration. Une fois configuré, votre nouveau serveur est dans le pool de serveurs APP/WEB de la ferme et peut donc remplacer un ancien qui sera retiré de ce pool.

Il ne vous reste plus qu’à configurer votre DNS ou Load balancer pour que les adresses URL pointent sur ce nouveau serveur.

Dans le cas d’un WSS ou Search Server, vous allez aussi devoir reconfigurer le search selon vos besoins (voir l’exemple de script automatique).

PS: N’oubliez pas d’ajouter toutes les URLs alternatives dans le binding de chaque application Web sur IIS 7


Conclusion

Ce premier sujet nous montre la sensibilité des plateformes OnPremises, il est souvent préférable de choisir une solution plus simple et rapide que le grand chambardement qui ne vous ammènera pas forcément de plus value.

Nous verrons dans le prochain message le cas particulier du remplacement des Serveurs SQL utilisée par le moteur SharePoint.

Romelard Fabrice [MBA Risk management]

Plus de Messages Page suivante »


Les 10 derniers blogs postés

- Implémenter sa propre logique de validation de certificats de services par Blog de Jérémy Jeanson le 03-28-2015, 13:30

- [WCF] Configuration pour publication en Release par Blog de Jérémy Jeanson le 03-26-2015, 22:54

- SQL Server Reporting Services : Comment identifier des abonnements utilisateurs pour une migration de serveur de rapport par Blog Technique de Romelard Fabrice le 03-26-2015, 10:55

- Le yOS-Tour est lancé, rendez-vous à Genève le 13 avril ! par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 03-25-2015, 22:58

- [ Microsoft #Azure ] Gestion des comptes, des abonnements et délégation d’administration par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 03-21-2015, 20:46

- Qualité de code & Indentation par Fathi Bellahcene le 03-21-2015, 16:56

- [IIS] Mais d’où sort cette configuration ? par Blog de Jérémy Jeanson le 03-21-2015, 09:27

- Avec Microsoft Office 365, la CILE travaille plus vite. par Le Blog (Vert) d'Arnaud JUND le 03-13-2015, 17:19

- SSD : Volume Impossible @ redimensionner par Blog de Jérémy Jeanson le 03-07-2015, 09:36

- Microsoft Regional Director 2.0 ! par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 02-23-2015, 22:10